ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Blow Up Your Video   

Pythia au pays des merveilles


Pervers que nous sommes, nous voilà intrigués par ce nouveau clip des Anglais de Pythia. En effet, quel beau bout de femme que cette Emily Alice Ovenden, chanteuse du groupe de metal dit symphonique (?) ; disons plutôt metal à chanteuse (et là, nous n’avons pas honte d’employer cette expression) pour éviter tout amalgame avec des artistes portant les noms de Tchaïkovski et autre Beethoven. Mais ne soyons pas tant et si tôt mauvaises langues et concentrons-nous sur ce nouveau clip portant le doux nom de ‘The Circle’ issu de l’album The Serpent’s Curse, sorti en février dernier.

A priori, un clip se doit, à défaut d’être logique (ce qui est très souvent le cas), d’être un minimum « beau », en tout cas intéressant visuellement. Entendons par là un minimum travaillé sur le plan purement cinématographique, cadrage, enchaînement des plans, couleurs et tout le bordel qui est censé rendre une œuvre visuelle plaisante à l’œil.

En tentant de définir ce clip il paraît évident que toute une culture et tout un folklore lié au gothique (enfin, l’idée qu’on s’en fait) ait été déversé sur une table en amont de tout synopsis. A partir de là, le groupe n’avait plus qu’à choisir dans toutes ces images (pour ne pas dire clichés) et les incorporer dans un clip qui, disons-le, n’a strictement aucun sens hormis un poncif réchauffé sur le cercle de la vie (naissance et vieillesse). Un groupe qui, contraint par sa religion du mal-être adolescent, n’a su choisir et a donc décidé de tout balancer dans un même panier. Belle compote de clichés entraînant une réelle lassitude visuelle soutenue par des enchaînements de plans sur des animaux (corbeau, chat noir, araignée, scorpion et toute la ménagerie de la sorcière bien aimée). Mais sinon, que trouve t-on au delà de tout cela ? Y a-t-il un message subliminal qui nous aurait échappé ?

Piqûre de rappel et nous voici de nouveau face à ce clip (vous noterez notre courage et notre esprit de sacrifice). Deuxième lecture nécessaire à l’amorce de toute compréhension de toute œuvre artistique. L’œil vif, prêt à sauter sur la moindre image cachée, nous nous retrouvons le sourire aux lèvres à constater que durant 95% du clip les cadreurs ont pris un malin plaisir à ne filmer que la chanteuse dans sa tenue en latex moulant. Malheureusement, cela peut se comprendre quand Mark Harrington, bassiste du groupe, déchaîne toute sa rage sur sa basse lors d’un passage loin d’être ravageur grimaçant tel Animal du Muppet’s Show (le nôtre aussi fait ça, des fois, souvent en fait). Du coup, petit point sur des musiciens forts inspirés, vêtus d’armures qu’ont dirait empruntées à une mauvaise série B d’heroic-fantasy, hors de tout contrôle sur une musique absolument plate et déjà entendue un demi-milliard de fois, sans relief, elle-même cliché de son propre style, où tout se déroule dans une chronologie des plus prévisibles. Notons cependant un réel effet de surprise sur l’enchaînement de trois plans (pas successivement). Explications avant visionnage. Nous avons donc un plan sur un coucher de soleil (classique, ah bon ?), puis un plan sur la Lune (toujours classique ?) puis de nouveau le même plan sur le coucher de soleil (perte de mes derniers connecteurs logiques).

Longue est la liste de tout ce qui peut piquer les yeux ou donner à sourire à la vue de ce clip. Mais au final, ce titre accompagné de ce clip, serait-ce là la pseudo-matérialisation d’une imagerie fantaisiste et féerique qui touche une belle part du public metal ? Il semblerait que oui tant les traits et la caricature sont poussés. Le jeu de mots serait facile quant au nom du groupe, cependant nous à Radio Metal, tous les jours, on se paie une partie d’échecs – nouveau cliché qu’on trouve même dans des cartoons – avec la Mort (qui, comme chacun le sait, porte des mitaines en résille) en se tapant le c.. par terre.



Laisser un commentaire

  • t’as oublié de préciser qu’en plus, la chanteuse n’est pas terrible physiquement…
    même leur seul et unique atout n’en est pas un, c’est triste

    [Reply]

    evicliff

    Hum chacun ses gouts… Elle fait un peut milf j’aime bien 😉

  • screamingformetal dit :

    Merde, j’ai aimé le titre!!! Suis-je normal docteur?

    [Reply]

    djef

    ah ben.. moi aussi au final…

  • Mes yeux sont si stupides qu’ils ont pris Emilie Alice Ovenden pour Nolwenn Leroy le temps d’un soupir…

    [Reply]

    Saff'

    Mais c’est que c’est pas faux, maintenant que tu le fais remarquer…

    Victor

    Nous avons donc les memes yeux x)

    nous sommes donc 4 à l’voir vu

    Gwen

    La chanteuse a effectivement un petit air de Nolwenn Leroy même si je la trouve moins jolie que cette dernière. En revanche au niveau de l’atout ce serai plutôt le batteur de mon point vue. 😀

  • Papy Wired dit :

    dùJVBS ÙBFJkpzebrlqfns lqjkdf,qefùdkb qqdfkùbnk,n…

    … heu, désolé. Je crois que je me suis endormi, la tête sur mon clavier !

    [Reply]

  • Que cet article est criant de vérité.
    C’est pas mauvais en soi, mais ça manque clairement d’identité.

    J’ai regardé le clip deux fois aussi pour la peine XD

    [Reply]

    FinalFan

    J’ai oublié l’armure des gratteux, c’est ça en fait qui m’a tué le plus, sans parler que les membres du groupe semblent se faire chier à jouer le morceau.

  • C’est bien plat en effet, et je ne parle pas des atouts physique de la chanteuse. Toutefois, cette représentation de La Mort est comme un doux rayon de soleil dans mon cœur de nanardeur.

    [Reply]

  • j’ai tenu 1:44 exactement…

    [Reply]

  • Ouha ce magnifique buste !
    Dommage qu’elle ne porte pas plus de vêtement affriolant, parce ce clip n’a vraiment aucun intérêt.

    Version beauf : Ouha ces p*tain Boobs !
    Dommage qu’elle les montre pas plus genre en bikini en s’accrochant à une barre de lapdance, comme dans les clips à la télé !
    Bref à ch*er ce clip !

    [Reply]

  • Pussyeater dit :

    Je tiens à préciser que la mort est un homme.

    Sinon ce clip ne dure que 6 minutes, et pourtant j’al’impression que c’est le plus long que je n’ai jamais vu.

    [Reply]

    Saff'

    ET QU’IL PARLE EN MAJUSCULES.

    S’IL TE PLAIT.

  • Et en plus, c’est filmé avec le pied…

    [Reply]

    loup errant

    C’est mieux avec les mains 🙂

    Sans blague ?

  • Arrow
    Arrow
    Trivium @ Villeurbanne
    Slider
  • 1/3