ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Queensryche : Geoff Tate perd six cordes à son arc


Comme il ne nous appartient pas de dire quelle version de Queensrÿche mérite le plus d’exister, on ne va pas se réjouir de ce qui arrive maintenant à Geoff Tate. Oui, il a été viré par tous les autres membres du groupe et, la majorité ayant parlé, il aurait pu faire profil bas et aller voir ailleurs. Oui, il s’est accroché à l’idée que le groupe lui appartient et il a fondé son propre Queensrÿche alors que les autres commençaient déjà à enregistrer un nouvel album avec un nouveau chanteur. Oui, cet entêtement ne l’a pas rendu plus sympathique aux yeux du public. Mais il a le droit et il a jusque novembre 2013 au moins pour en profiter.

Et pour montrer qui pourrait apporter le plus de gloire au groupe, Tate avait réuni un casting « all-star » – avec notamment Rudy Sarzo (ex-Blue Öyster Cult) à la basse, Glen Drover (ex-Megadeth) à la guitare et Bobby Blotzer (Ratt) à la batterie – pour mettre un peu de dorure sur ce nom et mériter de repartir avec le titre de « meilleur Queensrÿche ». Sauf que maintenant, ce plaqué or a l’air de s’écailler avec le départ de Drover pour des raisons assez floues mais qui laisse entrevoir que quelque chose cloche.

Voici le communiqué envoyé par le guitariste au site Blabbermouth : « Je suis vraiment désolé de dire que j’ai décidé de me retirer du Queensrÿche de Geoff Tate. J’étais très excité à l’idée de prendre cet engagement au départ, mais j’ai appris il y a environ une semaine que le mieux pour moi, dans mon intérêt, était de ne pas le faire maintenant. Je me sens vraiment mal pour tout ceux qui avaient été enthousiasmés par l’idée, et pour Geoff lui-même, qui, je dois le dire, a été très sympa avec moi pendant mon dernier voyage à Seattle. Bien sûr, je suis pour le moins déçu d’en être arrivé à ce point et d’avoir à prendre cette décision. En toute sincérité, je souhaite bonne chance à Geoff et au groupe pour l’avenir. »

On ne dit pas que c’est forcément du côté de la bande à Tate que ça cloche mais en disant que le mieux qu’on ait à faire, c’est de s’en éloigner, dans le contexte actuel, on a quelques difficultés à ne pas voir dans ce soudain changement un rapport avec le barnum légal dans lequel baigne le groupe. A moins que le mieux pour Drover soit de se concentrer sur sa carrière solo, on devine surtout, ici, le besoin de se tenir à l’écart d’une source de problèmes. Vous nous trouvez trop soupçonneux ? Vous avez probablement raison et c’est pour ça qu’on essaie de prendre ça avec des pincettes. Mais alors pourquoi Tate tait-il ce départ ? Ni sur le site, ni sur la page Facebook de son Queensrÿche n’a été relayé ce message du guitariste, il a simplement disparu du line-up sans mot d’avertissement pour les fans.

Par conséquent, puisque le « GeoffRyche » perd un atout pour attirer du monde, et pour relever le niveau, quoi de mieux dans un tel moment que d’annoncer une tournée spéciale : en avril 2013, cette formation-là va sillonner la côte ouest américaine pour une tournée anniversaire des 25 ans de l’album Operation: Mindcrime qui sera joué en intégralité sur scène. Ce n’est pas encore du même niveau que la tournée mondiale de 2006 consacrée à Mindcrime I et II mais en voulant rendre hommage à cet épisode glorieux de l’histoire du groupe, cette version a de quoi rameuter les fans, quelle que soit leur opinion sur l’affaire juridique qui occupe les musiciens des deux camps. Sauf si l’autre équipe décide aussi de fêter ce même anniversaire… Ce qui ne serait pas si étonnant… Espérons seulement pour Tate – et pour que le match soit plus palpitant – que sa team ne perdra pas des morceaux en chemin, suivant la voie ouverte par Drover.



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3