ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Qui « sucks » le plus ?


Le web 2.0 fait la part belle aux commentateurs de tous bords. Je pense ne rien vous apprendre sur le sujet, vous qui êtes d’ailleurs des fidèles de la rubrique No Comment. Nikki Sixx (Mötley Crüe) ne s’est pas abstenu de donner son avis sur les personnes évoquées ci-dessus au micro d’une radio américaine. Dans sa ligne de mire : les sites Metal Sludge et Blabbermouth.

« Ce que j’aime chez (les commentateurs de) Metal Sludge, c’est qu’ils détestent absolument tout. » vient d’affirmer le bassiste de Mötley. « Je pense qu’il doit y’avoir deux cents mecs de 14 ans (sur ce site) et un va dire « Metallica sucks », et puis le gars d’après de répondre « you suck » et le mec d’après de rétorquer « non c’est toi qui sucks plus que lui ». Auparavant, vous pouviez aller sur ce site mais vous ne pouviez pas poster si vous n’étiez pas membre […] Mais l’autre site dans la même lignée est Blabbermouth. Je pense que c’est le même type de personnes qui y laissent des commentaires ».

« Au final, Internet me tue » poursuit le musicien. « Parce que vous pouvez l’utiliser d’une manière positive ou pouvoir y lire tout le négatif possible et inimaginable. Et je pense que vous devez mettre en avant de l’énergie positive […] et après rester à l’écart de l’opinion des gens. Parce que c’est tellement facile pour quelqu’un de juste… Enfin, certains gamins utilisent pour la première fois leur IPhone, s’inscrivent sur Twitter et après tweet « Nikki Sixx Sucks ». Et je suis supposé le prendre personnellement. Donc vous devez passer au-delà et en tirer quelque chose de bon ».

« Les gens doivent arrêter de balancer leurs ondes négatives dans ce putain de monde : c’est vraiment juste de la perte de temps. Et c’était justement ce qu’était la musique des 70’s : c’était de la musique positive qui avait des conséquences positives. Il n’y avait pas de moyens de dialoguer avec les groupes. Et puis les 80’s sont arrivées et il y avait plus de magazines et on avait MTV et après sont venues les 90’s. Et maintenant nous sommes là et nous avons le moyen de communiquer avec les autres et on se doit de faire attention à ce que l’on dit – ça ne peut pas être seulement des conneries. Nous devons dire des choses qui posent question ».

Suite à cette déclaration de Nikki Sixx je me suis amusé à imaginer combien de commentaires il me fallait attendre avant de lire un « Nikki Sixx sucks » sur Blabbermouth. J’avais posé mon choix sur le nombre quinze mais il ne m’a fallu attendre que dix commentateurs !

Le web est vraiment trop fort.

Nikki Sixx a raison sur le fond. Même si je crois que malheureusement, et le No Comment le prouve chaque semaine, tous les commentateurs du web n’ont pas 14 ans. Et quelque part c’est d’ailleurs ça le souci le plus grave !

En tout cas nous, en tant que média, on voit bien que les internautes que vous êtes commentent plus facilement les sujets polémiques ou les vidéos déconnes plutôt que les interviews d’artistes et/ou les articles à forts contenus. Même si nous avons la chance de proposer une plateforme diversifiée qui réunit tout – la déconne comme le sérieux – sur le même média, le fait est qu’il est plus simple pour vous (je parle en globalité bien sûr) de vous exprimer sur un sujet dont l’analyse n’est pas forcément nécessaire.

Mais il ne faut pas oublier dans tout cela que la très grande majorité des internautes qui surfent sur le web ne commentent pas les articles/dépêches qu’ils lisent.

Pour finir, un autre constat s’impose et c’est là où je rejoins Nikki Sixx, l’internaute lambda aura plus facilement tendance à s’exprimer pour dire qu’il n’aime pas plutôt que de prendre du temps pour dire qu’il aime. Cette « énergie négative » propre au web dont parle Nikki Sixx est une réalité et c’est une des conséquences du web 2.0 participatif qui met l’internaute au centre du débat.

Pour le meilleur comme pour le pire.



Laisser un commentaire

  • aaah làlà c’est tellement vrai…
    les gens n’ouvrent leur gueule que pour déverser leur fiel!
    la preuve: c’est ce que je suis en train de faire en ce moment même!! XD

    [Reply]

  • « …l’internaute lambda aura plus facilement tendance à s’exprimer pour dire qu’il n’aime pas plutôt que de prendre du temps pour dire qu’il aime. Cette « énergie négative » propre au web… »
    Euh, combien de fois avez-vous appelé un service client pour vous plaindre que votre commande n’arrivait pas, que ceci ou cela n’allait pas, qu’il y avait une erreur sur votre facture ? Combien de fois avez-vous appelé ce même service client pour lui dire que tout allait bien ? Je crois que c’est le même mécanisme et que le web n’y est pas pour grand chose.

    [Reply]

    Nicroz

    Même tu vois sur plein de site, notament en ce moment avec les annonces de festivals la plus part des gens se plaignent de l’affiche au lieu d’être content d’avoir ça. Tu as peu de commentaire positif, enfin moi en général je vois surtout du négatif

  • En faite tous les mettaleux doivent avoir du sang français. A part ce plaindre et insulté les gens il ne sait pas faire grand chose.

    [Reply]

  • big-green-tractor-64 dit :

    pareil que MERRY

    [Reply]

  • Nikki Sixx sucks

    [Reply]

  • Ce n’est pas étonnant qu’il dise ça, je sais de source sûre que Nikki Sixx suit assidûment le No Comment ! 😉

    [Reply]

    Nicroz

    normal c’est une super rubrique 😉 a mais c’est ça le metaleux moderne, il ne s’est que se plaindre, pourtant il y a tant a aprécier comme radio metal 😀 et le merveilleux metal finlandais ^^

  • « les internautes… commentent plus facilement les sujets polémiques ou les vidéos déconnes plutôt que les interviews d’artistes et/ou les articles à forts contenus. »
    MERCI !!!

    [Reply]

    Gilles, te bile pas. Amaury, ils parlent des internautes dans leur globalité, pas de toi, ni de moi d’ailleurs (!). Il parle des autres. Tu sais les autres, quoi, ceux qui font partie de cette masse à laquelle personne n’appartient jamais 😉

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3