ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Remettons les pendules à l’heure


Et hop ! Voilà un groupe, un de plus, qui va dorénavant passer en heavy rotation dans les studios de Radio Metal sur mon ordi. Le casque de Margot ? Les lamentations d’Animal ? Les tentatives d’attouchements de Metalo ? Rien, absolument RIEN, ne pourra m’arrêter ! Car Pendulum c’est trop fort sa race et ça déchire tout vegra. Le groupe vient d’ailleurs de sortir une nouvelle vidéo qui concerne Immersion, son troisième album.

Tu aimes ce qui bouge ? Tu aimes la musique électronique à la Prodigy (d’ailleurs remixée par Pendulum) ? Alors cet article est fondamentalement pour toi copain.

Ils vont s’en souvenir, c’est moi qui vous le dis. Car quand c’est bon, ça mérite la répétition. Et on s’en fiche s’ils n’en peuvent plus ! Mais, fichtre, quand est-ce que mes collègues comprendront qu’une bonne chanson doit être testée jusqu’à la moelle, doit parvenir à nous lasser au maximum, avant que nous revenions vers elle les mains derrière le dos afin de subir à nouveau ses sévices ? Un bon titre doit se vivre comme un complexe de Stockholm bien entendu assumé.

La dernière vidéo des Britanniques de Pendulum se savoure ci-dessous.

Elle est assez nulle. Une nana qui court après elle-même dans le désert, bon on a vu mieux. La musique de « The Island – Part 1 Dawn » est correcte mais ce n’est toutefois pas la meilleure de Pendulum car le plus grand Drum & Bass du groupe se trouve ailleurs.

Regarde sur setlist.fm, mon ami. Tu as par exemple les titres que Pendulum a joué au Reading en Angleterre le 28 août dernier. Tu vas directement sur le morceau « The Island – Pt. II (Dusk) », tu cliques sur le bouton Play et là tu te lèves de ton siège. Tes cervicales bougent tellement que tu ne sais plus où tu te trouves. Ça sample à mort, c’est purement électronique, terriblement musical, et tu dois normalement ressentir cette musique comme si tu étais à la tête d’une formule 1.

Ces compos ont pour objectif de te matraquer le cerveau. Je te conseille d’écouter « The Island – Pt. II (Dusk) » environ 150 fois de suite, si possible au travail à fond pour énerver au maximum tes collègues. Une fois que les 150 écoutes sont effectuées tu peux passer au morceau « Genesis », premier titre interprété à Reading, et savourer l’intégralité des compos de Pendulum que le groupe a l’habitude de jouer en live. Par contre, dès demain 8h, tu recommences le même schéma sinon ce n’est pas drôle.

Pendulum sera de passage en France en octobre prochain. Le week-end du 9, ils se produiront à l’Elysée Montmartre de Paris. Une salle qui accueillera d’ailleurs Anathema le lendemain. Deux événements que nous couvrirons of course!

Allez on termine avec une vidéo un peu mieux que la première, celle du clip « Witchcraft » qui correspond encore mieux à la légèreté et à la dimension aérienne des compos de Pendulum, une formation que vous n’avez pas le droit de manquer live !



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3