ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Revolution Harmony : un trio improbable pour la bonne cause


Voir Serj Tankian, Ihsahn (ancien Emperor) et Devin Townsend, soit trois des artistes les plus créatifs du metal moderne, réunis sur un projet musical commun vous semble être de l’ordre de la folie douce ? Pourtant, ces trois musiciens que l’on n’imagine pas forcément travailler (tous) ensemble se sont bel et bien mis à l’œuvre, et pour une bonne raison de surcroît : participer à une chanson au profit de Buskaid, une association qui pourvoit des leçons de musique gratuites et des instruments pour les enfants des Townships en Afrique du Sud.

Si Serj Tankian est un habituel défenseur des causes de ce genre, il est bien plus inhabituel de voir le chanteur-multiinstrumentiste Ihsahn engagé dans un tel combat. Et même s’il a déjà pu collaborer avec Townsend (chacun ayant apporté sa petite contribution à l’un des albums de l’autre ces dernières années), il est bien plus étonnant de le voir associé musicalement à un artiste comme Tankian au background musical aux antipodes du sien. Mais le projet du journaliste et conférencier Ray Holroyd a su séduire les trois hommes et le single, qui va sans doute stimuler la curiosité du plus grand nombre sortira le 18 juillet prochain.

Ray Holroyd, qui compose la musique de ce single, sorte de vitrine de son travail de longue haleine, a fondé le label Grade 9 Records en 2008 pour, au départ, fournir une structure de type label à des étudiants et offrir les potentiels bénéfices à des associations. Après trois ans de bons et loyaux services sous cette forme, il décide de fonder Revolution Harmony, un label à but non lucratif basé à Vancouver (Canada), afin d’offrir des débouchés internationaux à des artistes et ainsi récolter de l’argent pour pouvoir rediriger ces profits vers des associations humanitaires, pour la cause animale ou environnementale. Une sorte de Bob Geldof à plus petite échelle, qui a choisi de reverser les bénéfices potentiels de ce single à Buskaid, étant lui-même né et ayant été élevé dans les Townships sud-africains, il a voulu donner un peu plus de chances à des enfants de pouvoir grandir un peu mieux grâce à la musique : « La vie dans les Townships est incroyablement difficile et la musique y sauve littéralement des vies ! Imaginez combien de musiciens talentueux phénoménaux y vivent mal nourris et oubliés, simplement à cause du manque d’opportunités… » Ray Holroyd estime qu’il a eu beaucoup de chance de pouvoir vivre de la musique et souhaite ainsi donner l’occasion à d’autres, qui n’auraient pas forcément les moyens de s’offrir des instruments ou des techniques musicales de base, de pouvoir s’en sortir grâce à cela.

Les deux chanteurs et le guitariste ont tout de suite été séduits par l’idée. Serj Tankian partage la vision d’Holroyd : « La musique a sauvé ma vie et a le potentiel de créer un changement positif dans la lutte que livrent ces gamins pour se faire entendre et survivre. » Même son de cloche chez Ihsahn : « Sachant comment la musique a formé et enrichi ma propre vie, et le privilège que j’ai eu de pouvoir vivre de cette passion, j’apprécie vraiment le travail de Buskaid pour aider de jeunes gens à suivre le même chemin. » Le chanteur, reconnaissant lui-même n’être pas la personne la plus impliquée « humanitairement », ne pouvait vraiment pas refuser d’être une part de cette œuvre : « Comme la plupart des gens, ma participation à des œuvres de charité est très basique, comme signer pour des dons à des organisations mondiales, mais Revolution Harmony me donne l’opportunité de contribuer à quelque chose de très personnel, ensemble, avec des gens partageant ma passion pour la musique. » Quant à Devin Townsend, le sens de cette œuvre trouve écho dans les principes même guidant sa propre existence : « Fais ce que tu peux pour aider les gens moins fortunés que toi, cela est rarement facile, mais c’est un témoignage de l’esprit humain. » Tankian et Ihsahn seront donc les voix du projet qui (pour l’instant, car comment s’empêcher de rêver plus ?) se limite à ce single, tandis que Townsend a assuré les solos de guitare sur une musique composée, arrangée, programmée et produite par Ray Holroyd.

Le tout a été enregistré entre l’Amérique du Nord, l’Angleterre, la Nouvelle Zélande et la Norvège, un projet qui s’est révélé plus complexe que prévu, étant donné les horizons, origines et emplois du temps très différents des participants. Le titre bénéficiera sans nul doute d’une qualité de son irréprochable et sûrement puissante puisqu’il a été mixé par Rohan Onraet, qui a œuvré dans le passé sur des albums de Slipknot et Machine Head notamment, tandis que le mastering a été fait par Ted Jensen, qui a masterisé plus de 2400 albums dans sa carrière et dont le nom, plus récemment, est associé aux nouveaux albums de Bullet For My Valentine, Biffy Clyro, Ghost et HIM. Stefan Loh (We Claimed Sentience Once) aux guitares additionnelles et le jeune chanteur anglais Abbie Johnson complètent cette affiche déjà très riche pour un simple single.

Les paroles du titre, simplement intitulé « We Are », sont fondées sur le concept du label Revolution Harmony, à savoir la conviction que l’harmonie musicale a le pouvoir d’amener une révolution en matière d’harmonie sociétale (on voit d’ici à quel point cela a pu correspondre à un artiste comme Tankian). Le single parle donc de Nelson Mandela, figure emblématique de la lutte contre la discrimination en Afrique du Sud, et de Lucky Dube, un chanteur de reggae sud-africain décédé en 2007 et qui a longtemps lutté contre la ségrégation raciale et ethnique et a appelé à l’unité entre les Hommes. Il sortira le 18 juillet, décrété « Mandela Day » par l’UNESCO en 2009, afin de commémorer la contribution de Mandela à la « promotion d’une culture de paix ». Un bel hommage donc, et une belle cause couplée à une curiosité musicale plutôt excitante représentée par l’association de ces artistes metal dans un tel contexte. Près de trente ans après le Hear N’ Aid, le « We Are The World » du metal moderne va-t-il voir le jour ?



Laisser un commentaire

  • Même si c’est juste pour un projet humanitaire particulier, ça fait quand même mal au cul de voir sur une affiche Devin Townsend, un des meilleurs chanteurs (le meilleur ?) de la scène métal, en Guitar solo !

    [Reply]

  • Game-system dit :

    Il y a du Serj Tankian, donc ça vaut dire qu’il y aura du génie!

    Très bonne initiative, impatient de voir venir le résultat!

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Trivium @ Villeurbanne
    Slider
  • 1/3