ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Rex Brown (Pantera) et Bumblefoot (Guns N’ Roses) se font des bisous


Un groupe se forme essentiellement par envie de faire quelque chose ensemble. Certains le font aussi parce que les musiciens qui le composent se sentent des points communs tout en trouvant chacun dans l’autre un complément, ce qui lui manquait pour faire monter la sauce dont on se savait n’être qu’un ingrédient. Et des fois, cet amalgame, on le peaufine, on le renforce, on l’étire (parfois un peu trop) et ce groupe dure longtemps. Ou pas. Dans ce dernier cas, où un groupe s’arrête et se sépare, les musiciens cherchent bien souvent d’autres musiciens pour tenter de retrouver cette alchimie et continuer à partager cette histoire d’amour personnelle de la musique avec d’autres.

Et des fois, ces musiciens viennent de groupes qui ont marqué l’histoire d’un genre et alors on appelle leur union un « supergroupe ». Même si beaucoup n’aiment pas ce terme, qui cache en réalité un fait tout simple : juste une bande de mecs qui aiment la musique et aiment en jouer ensemble.

Et d’autres fois, des groupes se forment presque par hasard, au détour d’une expérience commune dont le but initial n’était pas forcément ni totalement la musique elle-même. Et le dernier exemple de ce genre en date réunit des membres actuels et anciens de Pantera, Guns N’ Roses et Whitesnake. Excusez du peu.

A.L.I.V.E.!, c’est le nom de ce groupe. Un acronyme qui, en soi, ne veut probablement rien dire car on ne peut même pas l’associer aux noms de ces membres : le bassiste Rex Brown (ancien Pantera et Down) et son copain guitariste Mark Zavon de Kill Devil Hill, le chanteur et surtout guitariste Ron « Bumblefoot » Thal de Guns N’ Roses et le batteur Brian Tichy (qui affiche sur son C.V. des noms allant de Billy Idol à Whitesnake en passant par Ozzy et Foreigner). En soi, à part Brown et Zavon (puisqu’ils partagent un même groupe), rien ne les prédestinait à monter ensemble sur une même scène pour jouer la même musique dans une même formation.

Tout a commencé par une commune mission charitable, puisque ces quatre musiciens se sont retrouvés à participer au même projet lancé par le journaliste rock Mitch Lafon qui, en voulant rendre hommage à son père, décédé en début d’année des suites d’un cancer, et à Kiss à l’occasion des 40 ans du groupe, a lancé la production d’un album intitulé A World With Heroes (KISS Tribute) avec l’aide du site de production participative Pledge Music. L’argent récolté par ce biais servant à la réalisation de ce disque mais étant aussi destiné à être offert à un centre de soin contre le cancer. Et pour rendre le projet encore plus intéressant, Lafon a fait appel à de nombreux musiciens, ne serait-ce que pour jouer les quarante reprises constituant cet hommage, parmi lesquels on trouve Ron « Bumblefoot » Thal, Rex Brown et Brian Tichy pour jouer « Detroit Rock City », ou encore ces deux derniers plus Mark Zavon sur « Larger Than Life ».

Et plutôt que de repartir chacun dans leur coin une fois cette entreprise finie, ces quatre musiciens qui se sont trouvés une passion commune, comme il arrive si souvent quand des membres de cette caste se trouvent de forts liens, ont décidé de former un groupe (on vous renvoie là au premier paragraphe de cet article), tout naturellement, unis par leur amour commun pour Kiss, et plus particulièrement par les premières années, les années 70, et les albums culte que représentent les disques live Alive et Alive II (ce qui explique le nom A.L.I.V.E.!). Des disques qui ont marqué leur jeunesse de chevelus et d’apprentis musiciens, comme ils le déclarent dans leur profession de foi. C’est donc un groupe hommage à cette période de la bande à Gene, Paul, Ace et Peter qui est né, après avoir été tellement impressionnés les uns et les autres par la façon dont Thal sonnait (vocalement comme aux six-cordes) comme Paul Stanley et Rex (à la basse) comme Gene Simmons sur leurs morceaux.

Certains seront peut-être déçus qu’il ne soit question que de reprises – surtout qu’il n’est pas au programme de voir ces gars maquillés et déguisés, puisqu’ils veulent avant tout honorer la musique et pas singer les idoles. D’autres salueront probablement l’hommage rendu et le « merci » (car c’est également leur message à travers cette formation) adressé à ce quatuor essentiel. Les derniers, plus optimistes, rêveront qu’il naisse des créations originales de cette union, pour que cela ressemble à un « vrai supergroupe ». Enfin, les plus chanceux – ou ceux qui ne savaient pas où partir en vacances ce mois-ci – iront à Hollywood, au célèbre club Whiskey A Go Go, pour la première représentation live de ce « All-Star tribute band », coïncidant avec l’anniversaire de Brown, le 24 juillet. Sinon, ce sera séance de rattrapage le 25 juillet à Las Vegas. Mais avant de prendre leur billet d’avion, ceux-ci, et tous les autres, peuvent juger de la qualité de cet ensemble nouveau avec des extraits des deux reprises sur lesquelles ils ont déjà travaillé sur leur Bandpage, en ayant à l’esprit que c’est Rex Brown qui chante, pour la première fois en tant que chanteur principal, sur « Larger Than Life ».



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3