ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Live Report   

Roger Waters brise les murs de Paris


Il est 20h lorsque les lumières du Palais Omnisports de Paris Bercy s’éteignent. Ce soir, il s’agit de la troisième représentation de l’opéra rock « The Wall Live Tour » de Roger Waters à Paris. Bien que cette date du jeudi 30 juin n’affiche pas complet, le public fait part d’un incontestable enthousiasme pour le bassiste légendaire qui, rappelons-le, fait partie des membres fondateurs de Pink Floyd. Nous vous proposons aujourd’hui un compte-rendu original de cet événement avec les indications de notre photographe, Julien Pérez, en guise de commentaires des clichés. Ces derniers ont été captés durant les cinq premiers morceaux du set avant que les photographes présents dans la salle ne soient priés de regagner la sortie.


Artiste : Roger Waters
Date : 30 juin 2011
Lieu : Paris
Salle : Bercy

Voici la manière dont débute le spectacle de Roger Waters : un uniforme rappelant celui des sombres heures de l’Europe et un visuel travailliste. Tous les totalitarismes sont visés dans cet opéra rock. Depuis sa création, ce show aux accents antimilitaristes est ancré dans son temps et riche en symboles.

Ce fameux mur est le fil directeur de The Wall Live Tour. Il s’érigera tout au long du spectacle sur une vingtaine de mètres. On y lira slogans et graffitis d’opposition au fil des titres interprétés. Des messages qui incitent à la réflexion.

Plus de mille élément pyrotechniques sont tirés à la fin du premier titre. Mais si l’aspect visuel reste très présent tout au long de ce spectacle, la musique reste l’élément premier.

Un monstre d’une dizaine de mètres manipulé telle une marionnette illustre le professeur lorsque le morceau « Another Brick In The Wall » débute. Comme à chaque interprétation de ce titre, un chœur d’enfant d’une chorale locale est invité à rejoindre Roger Waters sur scène.

Le set avance et on peut lire sur le mur évoqué plus haut des slogans comme l’ironique « Don’t Worry ». Des images récentes en Afghanistan, Irak (Abou Ghraib) ainsi que des des tortures récemment pratiquées par l’administration américaine sont également projetées sur l’immense écran géant présent en fond de scène.


On remarquera la qualité exceptionnelle des solistes de l’orchestre malgré l’absence de David Gilmour. La mise en scène leur offre une place à part entière.

Roger interprétera à la guitare acoustique le morceau « Mother » en duo avec lui-même. Une captation de la tournée de 80-81 sera d’ailleurs projetée simultanément sur l’écran géant érigé en fond de scène. « Une première » selon les dires du bassiste.

Beaucoup de figurants sont évidemment présents lors de ce show qui revêt une approche théâtrale très appréciée du public.

Roger est dans son rôle, un charisme hors du commun et un réel moment d’échange avec le public.

« Fear Builds Walls » : une phrase à méditer qui sera le premier thème de ce spectacle.

Setlist première partie :

1. In The Flesh
2. The Thin Ice
3. Another Brick In The Wall Part 1
4. The Happiest Days Of Our Lives
5. Another Brick In The Wall Part 2
6. Mother
7. Goodbye Blue Sky
8. Empty Spaces
9. What Shall We Do Now
10. Young Lust
11. One Of My Turns
12. Don’t Leave Me Now
13. Another Brick In The Wall Part 3
14. The Last Few Bricks
15. Goodbye Cruel World

Setlist seconde partie :

16. Hey You
17. Is There Anybody Out There
18. Nobody Home
19. Vera
20. Bring The Boys Back Home
21. Comfortably Numb
22. The Show Must Go On
23. In The Flesh
24. Run Like Hell
25. Waiting For The Worms
26. Stop
27. The Trial
28. Outside The Wall

Photos et texte : Julien Pérez



Laisser un commentaire

  • ou trouver dernier album concert bercy juillet 2011

    [Reply]

  • Après avoir vu , écouté ,décortiqué le dvd du concert à Berlin en 91 , des centaines de fois : enfin le réel surréel !!! L’apothéose , un moment magique qui incite à penser que la vie est vraiment jolie parfois …. Anna

    [Reply]

  • vu fin mai à bercy , juste…enorme…

    [Reply]

  • bloodydoll dit :

    je devais aller mais malheureusement je n’ai pas pu :/

    [Reply]

  • je l’ai vu il y a 2 mois en Belgique. Et j’ai Trouver ce Concert juste énorme, bien qu’on reste assis tout du long, on n’est jamais sur son reste. vraiment pas mal les photo, mais dommage que vous n’aillez pu en avoir pendant « Comfortably Numb » avec une vue entière du mur, c’était juste énorme!
    franchement j’ai adorer, rien à voir avec ce que j’écoute d’habitude, mais tellement bon quand même !

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Mainstage 1 @ Hellfest - jour 3
    Slider
  • 1/3