ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview    Song For The Deaf   

Romance Is Running Out : exercice de style réussi avec brio par Markize


Il y a quelques semaines nous nous extasiions face à l’exercice de style réussi par Alice Cooper, un exercice autrement plus difficile que le medley, qui consiste à enchaîner diverses parties de divers morceaux : le mélange. Là où le medley ne nécessite que de travailler les transitions, le mélange implique de remettre à plat deux titres, d’en faire une mixture pour arriver en faire un seul titre. Il y a quelques semaines, Alice Cooper posait en concert « School’s Out » sur la ligne de basse de « Another Brick In The Wall » de Pink Floyd.

Le brillant mariage musical sur lequel nous allons nous pencher aujourd’hui a été réalisé par un groupe français, Markize, posant habilement les lignes de chant de « Bad Romance » de Lady Gaga sur la structure de « Time Is Running Out » de Muse. L’union est si évidente que c’en devient troublant, mais jugez plutôt :


Les structures et les suites d’accords sont identiques. Amusez vous donc à lancer en même temps cette vidéo et celle-ci. Bien vu, Markize ! Nous avons cherché à en savoir plus sur cette idée et nous sommes entretenus avec le groupe par mail.

Radio Metal : Comment vous est venu cette idée de mélanger ces deux titres ? Cette idée vous est-elle venue par hasard, en remarquant les troublantes similarités de structure entre les deux titres ?

Markize : L’idée nous est venue très naturellement. Nous nous sommes déjà attaqués plusieurs fois à l’exercice de la reprise par le passé, avec « Hot Stuff » de Donna Summer, au tout début de Markize, puis « Can’t Get You Out Of My Head » de Kylie Minogue ou encore « Je Te Rends Ton Amour » de Mylène Farmer, toujours réarrangées à notre sauce. Lors de nos concerts nous incluons d’ailleurs généralement une reprise à notre setlist et à l’occasion de notre tournée européenne 2010-2011 nous avons commencé à réfléchir à une nouvelle reprise et il y avait plusieurs titres que nous avions envie de reprendre. Nous avons alors pensé à proposer quelque chose de plus original qu’une simple reprise et à offrir autre chose à nos fans. Nous partons toujours du principe qu’une reprise est intéressante si elle apporte quelque chose de vraiment différent par rapport à l’original, il s’agit donc, la plupart du temps, de morceaux « pop » que nous réarrangeons à notre style et, avec l’idée du bootleg, nous faisions d’une pierre deux coups : reprendre deux titres que nous aimions et en faire quelque chose de vraiment original et inédit qui comblerait nos fans.

Avez-vous rencontré des difficultés particulières à réaliser ce mélange ?

Les seules vraies difficultés ont été les choix artistiques : le principe même du bootleg implique de piocher dans chaque titre les éléments qui nous plaisent et d’y ajouter notre sauce. Mais nous nous sommes surtout réellement amusés en la faisant. Nous avons repris la base de la chanson de Muse, « Time Is Running Out », en y posant la partie vocale de Lady Gaga sur « Bad Romance » tout en restructurant et réarrangeant le tout à notre manière. Ce fut un exercice très intéressant pour nous et nous sommes vraiment heureux de voir tous les retours positifs face au résultat.


Ce titre sortira-t-il sur un prochain disque de Markize ?

Non, il s’agit d’un titre inédit et exclusif au live et au web. C’est un cadeau à nos fans pour leur permettre de patienter en attendant le nouvel album.

Quelle est votre relation à ces deux artistes ?

A ce jour, nous ne les avons encore jamais rencontrés. Mais si nous avons réalisé ce bootleg, c’est que nous aimons ces artistes. Si un jour nous avons l’opportunité de collaborer avec l’un ou l’autre, ce sera à notre plus grande joie mais nous n’en sommes pas là pour le moment.

Il semble que Lady Gaga soit une artiste pop très appréciée du milieu metal, il n’y a qu’à voir les réactions dithyrambiques d’artistes comme Kiss ou Anthrax à son sujet. Comment l’expliques-tu ?

A vrai dire, nous n’avons aucune idée de ce que pense le milieu metal de Lady Gaga… Nous choisissons les chansons que nous reprenons de manière spontanée, allant vers celles qui nous inspirent le plus, donc dans un but artistique avant tout. De plus, nous ne nous considérons pas comme un groupe de metal mais plutôt comme un groupe de rock globalement, avec des influences pop et électro. Nous savons que nous avons des fans dans le milieu du metal et nous sommes ravis de voir leur ouverture d’esprit vis-à-vis de notre musique et les en remercions, mais Markize n’est pas un groupe proprement metal à nos yeux.

Pour ce qui est de Lady GaGa, je pense tout simplement que cela vient du fait qu’elle ne se limite pas aux barrières d’un style musical prédéfini justement et parvient ainsi à toucher un large public. Je trouve ça remarquable de parvenir à briser les frontières musicales et d’être capable de réunir un public aussi bien pop, rock, metal ou autre. C’est là une très belle marque d’éclectisme et d’ouverture d’esprit. La musique ne doit pas être bridée par les barrières stylistiques. On ne doit jamais brider son art pour répondre à des critères imposés par d’autres. La musique ne peut être authentique qui si on fait celle qu’on aime sincèrement sans se préoccuper des préjugés et des qu’en-dira-t-on. C’est ainsi que nous faisons la nôtre.

Interview réalisée par mail début décembre 2011.

Site Internet de Markize : www.markize.com



Laisser un commentaire

  • Markize, groupe français hors du commun, n’a rien à envier aux stars étrangers, bravo à eux! et cela me rends fier d’avoir un groupe national aussi excellent ^^^^D

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    In Flames @ Lyon
    Slider
  • 1/3