ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Chronique   

Ronnie James Dio – This Is Your Life (Tribute Album)


Comment rendre hommage à un artiste aussi respecté, aimé, voire adoré, considéré comme l’un des contributeurs majeurs à la culture metal que Ronnie James Dio autrement que par une fidélité absolue à son œuvre ? L’art du « tribute album » est souvent autre que le seul art de la reprise qui exigerait parfois du « reprenant » de réinterpréter l’original. Et si l’iconoclasme se rencontre même, à l’occasion, dans cet exercice de glorification – ce qui n’est pas toujours un mal – payer son tribut à une figure telle que le regretté chanteur, dont la disparition en mai 2010 est encore sensible, nécessite d’approcher son héritage avec humilité et sérieux.

Ainsi, sous le regard de Dio (présent à la fin avec son « This Is Your Life » extrait d’Angry Machines), même les comiques Tenacious D ne sont pas là pour blaguer, n’osant comme facétie sur « The Last In Line » qu’un solo de flûte remplaçant les cuivres au synthé de l’original. Et ce sera probablement la plus grande surprise de ce disque, avant un « Starstruck » ayant pour particularité de transformer Motörhead en backing-band pour Biff Byford (Saxon) avec Lemmy relégué aux chœurs, ou un « Temple Of The King » semblant soudain avoir été écrit pour Scorpions tant elle colle au répertoire des Allemands.

Pour le reste, en plus de reprises déjà entendues et bien connues (« The Mob Rules » par Adrenaline Mob et « Holy Diver » par Killswitch Engage), se retrouvent parmi ces hommages des musiciens ayant joué pendant des années ces chansons. Ainsi, derrière Glenn Hughes (qui en fait des caisses sur « Catch The Rainbow ») joue le dernier line-up de Dio (Goldy, Wright, Sarzo, Warren), derrière Rob Halford (« Man On The Silver Mountain ») d’autres membres plus anciens (Appice, Aldrich, Pilson) et même des Jimmy Bain et Rowan Robertson pour jouer « I ». Même Doro interprète sur scène « Egypt » depuis 2010 et offre ici une première version studio de cette reprise. L’exercice n’est donc ici que rarement très neuf. Même Metallica, tentant de se démarquer par un medley, reproduit finalement la méthode « Mercyful Fate » (Garage Inc.), avec toujours des transitions bien soignées.

Enfin, il n’était de toute façon pas question d’écorner l’œuvre de Dio (malgré la sérieuse amputation de sa période Elf) et une sensibilité transparaît à travers cet album, à travers ces reprises par ses contemporains comme ses disciples, ses anciens compagnons, ou celle de Hughes déjà chantée en 2010 lors de la cérémonie d’adieu à son vieil ami. Et l’auditeur n’en demande pas plus pour mieux se joindre à un hommage sans bavure.

Album This Is Your Life, sortie le 31 mars 2014 chez Rhino / Warner Music Group

P.S : pour approfondir le sujet, le magazine RockHard vient de sortir son nouveau numéro avec treize interviews avec Wendy Dio, Scorpions, Rob Halford, Biff Byford, Anthrax, Jeff Pilson, Vinny Appice, Rowan Robertson, Corey Taylor, Doug Aldrich, etc. que nous vous invitons à lire



Laisser un commentaire

  • dyingwish dit :

    Doro a déjà enregistré Egypt pour le tribute holy dio en 2000.
    Peut-être s’agit il de la même bande ?

    [Reply]

  • pochette immonde , j espere que le contenu est mieux

    [Reply]

    MegaRalf

    Et merci de nous faire partager ton enthousiasme ! 😆

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3