ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Ronnie Montrose : un homme blessé à mort


Le 3 mars dernier tombait la nouvelle de la mort de Ronnie Montrose. Le 3 mars dernier tombait une nouvelle qui portait une part d’ombre. En effet, on a commencé à soupçonner tout cela il y a quelques semaines lorsque l’on apprenait que selon la police et les investigations menées, la mort de Ronnie Montrose n’était pas forcément liée aux raisons jusqu’à présent données. « Il s’est éteint aujourd’hui. Il a combattu le cancer et il a maintenu la vieillesse à l’écart assez longtemps. Et, fidèle à son habitude, il est parti à sa manière, comme il a toujours choisi sa vie. » Voilà une phrase qui aujourd’hui prend tout son sens. Car oui le guitariste de Montrose ou autre Gamma n’est pas mort d’un simple cancer de la prostate mais par arme à feu. En d’autres termes, on parle là d’un suicide.

Aujourd’hui la famille du défunt guitariste, forcée par les choses, lève enfin le voile sur cette affaire à la limite du secret d’état : « Maintenant, la terrible vérité sur la mort de Ronnie est publiquement connue. Nous espérons que vous comprendrez pourquoi nous voulions garder ce secret de famille aussi longtemps que possible. Nous pouvons seulement espérer que vous choisirez de célébrer la vie de Ronnie et ce que sa musique représentait pour vous, plutôt que de pleurer sa disparition. Ronnie aurait voulu qu’il en soit ainsi. Il adorait être un guitariste, un compositeur, un producteur et un créateur de magie. Il avait parfaitement compris son don et pourtant il ne cessait de se pousser à faire mieux, à évoluer et faire une meilleure musique. Il a fait ça pour lui et pour vous car il adorait et appréciait ses fans. S’il vous plaît, gardez son énergie, sa joie et son amour dans vos cœurs. »

Bien que le guitariste n’ait laissé aucune « lettre de suicide », sa femme et manageuse Leighsa Montrose dit sentir qu’il a toujours eu à l’esprit son retrait du monde des mortels. Car, malheureusement, il semblerait bien que Ronnie Montrose n’ait pas connu une vie couleur bonbon, ni des plus faciles. Selon une interview accordée par sa veuve à Guitar Player : « Ronnie a eu une petite enfance difficile qui causa chez lui un profond et blessant sentiment d’insuffisance. »

Peut-être que maintenant le tableau suivant, certes simple et réducteur, pourrait se faire. En étant cet homme incompris, sous-estimé, acharné de travail, cet homme qui, à 24 ans, a démarré sa carrière de musicien professionnel en travaillant avec des pointures telles que Van Morrison et Edgar Winter avant de fonder en 1973 son propre groupe, à son nom, Montrose. Une formation qui, plus que son fondateur, a propulsé un chanteur, Sammy Hagar (ex-Van Halen et actuel Chickenfoot). Peut-être qu’aujourd’hui on parlera de Ronnie Montrose comme d’un génie ? Peut-être que pour atteindre le statut de génie il faut souffrir, porter seul un fardeau qui n’a comme autre finitude que la mort ? Une mort brutale, une mort dans la solitude, noyé dans ses propres démons…

« Maintenant je vois que, peut-être, il ne voulait pas porter ces fardeaux plus longtemps » confie Leighsa Montrose.

Selon sa veuve, le guitariste aurait toujours eu un sens de l’humour relativement noir, pour ne pas dire très particulier. Malheureusement, il semblerait que la dernière blague qu’il ait voulu nous faire a mal tourné. Trop plongé dans son personnage, on finit par se perdre soi-même et Montrose vient de nous le prouver. Après avoir laissé un blanc dans l’histoire du Rock le 3 mars dernier, cette affaire vient noircir ce blanc et apporte ce côté légendaire au sieur Montrose. Dommage d’en arriver là…



Laisser un commentaire

  • Samedi, 20 septembre 2014 à 23:58
    Slash : le feu créatif
    Samedi, 20 septembre 2014 à 23:52
    Cannibal Corpse – A Skeletal Domain
    Samedi, 20 septembre 2014 à 14:43
    Judas Priest – Redeemer Of Souls
    Vendredi, 19 septembre 2014 à 22:57
    Le Hellfest 2015 ouvre sa billetterie
    Vendredi, 19 septembre 2014 à 21:15
    Godsmack à pleine puissance
    1/3
    base
    kprod