ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

ROTTING CHRIST a été arrêté en Géorgie suite à des accusations liées au nom du groupe


Le label Season of Mist informe sur sa page Facebook que deux membres de ROTTING CHRIST ont été arrêtés puis relâchés en Géorgie le 12 avril dernier. Ils étaient accusés à tort d’appartenir à un groupe terroriste. Ces accusations fallacieuses ont vraisemblablement été fondées sur le nom du groupe.

Le leader du groupe Sakis Tolis a relaté les faits : « Nous sommes arrivés à Tbilissi la capitale géorgienne très tôt dans la matinée du jeudi 12 avril. Après la vérification de la régularité de nos papiers à la frontière, mon frère (ndlr : Themis Tolis, le batteur du groupe) et moi-même avons été arrêtés par la police en sortant de l’aéroport. Après quelques minutes, on nous a ordonné de suivre la police dans une autre zone de l’aéroport en prétextant un nouvel interrogatoire avant d’entrer dans le pays. Au lieu de cela, on a réquisitionné nos papiers et nos portables et nous avons été conduits dans une cellule de prison. Lorsque nous avons demandé la raison de cette arrestation, on nous a simplement dit que cette information était confidentielle. Nos avocats nous ont informés plus tard que nous sommes sur une liste de personnes indésirables pour des raisons de sécurité nationale et que nous étions étiquetés comme satanistes et par conséquent suspectés de terrorisme.

Sans avertissement préalable et sans raison officielle, nous nous sommes retrouves en prison, enfermés dans une petite cellule plutôt sale et sans être autorisés à entrer en contact avec le monde extérieur ou un représentant légal ou notre ambassade pendant 12 heures. Les conditions étaient mauvaises et aucune information n’a été fournie pendant cette période.

Heureusement, seul les noms « Tolis » étaient sur la liste et les deux autres membres du groupe ont commencé à travailler avec le promoteur local pour nous faire sortir de prison et commencer des procédures juridiques. Il a fallu de gros efforts et une procédure complexe pour trouver une solution. Grâce au travail acharné des promoteurs locaux, qui a impliqué des experts juridiques, des journalistes, et des activistes en Géorgie, nous avons finalement été libérés. Nous sommes extrêmement reconnaissants à toutes les personnes impliquées dans le processus. En fin de compte, nous avons même été en mesure de nous produire en concert et c’était une nuit fantastique. Nous voudrions également remercier tous nos frères metal Géorgien pour leur soutien de masse ! »

ROTTING CHRIST a été autorisé à quitter le pays vers l’Arménie sans complications supplémentaires a informé le label.



Laisser un commentaire

  • Asp Explorer dit :

    Eh ben la prochaine fois, ils appelleront leur groupe « Butterflies & Pancakes »…

    [Reply]

  • C’est très bien, ça leur fait un gros coup de pub à pas très cher tout en redonnant un second souffle à l’antichristianisme sur lequel repose le metal et qui commençait sérieusement à manquer de raisons d’être.

    De quoi ils se plaignent, en fait ?

    [Reply]

  • Sergeï "Cercueil" Poète dit :

    Qu’ils aillent tous se faire foutre et leur religion de merde !! Tenez-bon, Rotting Christ !!

    [Reply]

  • Lord Satanubis dit :

    Haaaa, les pays de l’est et leur système de pensée aussi vieux que l’histoire du pays… La Pologne n’est pas mieux, question religion…

    [Reply]

    Al

    Oui Nergal en sait quelque chose

  • Punaise mais je rêve ! C’est n’importe quoi comme histoire ! Faudrait arrêter de se produire dans ce genre de pays qui ne prône aucune liberté d’expression et de culte.

    [Reply]

    JAM

    Personnellement je ne suis pas surpris vu le retour au premier plan des religions quasiment tous les pays du monde entier actuellement!

  • Arrow
    Arrow
    Judas Priest @ Vienne
    Slider
  • 1/3