ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Heavy Metal Food    Interview   

Ryan Roxie (Alice Cooper) : « Croire en ses rêves et vivre à fond sa passion »



Il y a des entrevues qui se révèlent être de très bonnes surprises. Celle avec Ryan Roxie en est le parfait exemple. J’ai découvert une personne conscientisée, qui m’a parlé sans langue de bois de ses excès « Sex, Dugs & R’n’R ».

Les avantages liés à une grosse tournée peuvent encourager les excès en tout genre. « Demande tout ce que tu veux et probablement tu l’auras. » me dit-il lorsque l’on évoque les grosses tournées comme celle qu’il effectue avec Alice Cooper à travers le monde. Tout est dans le mot « Tout ». Ça peut faire rêver. Certes, on n’a pas tous les mêmes goûts, mais on pense à peu près à la même chose.

Alors, passer directement des abus à la méditation transcendantale, avoir assez de recul pour ne pas tomber trop vite dans la tombe, peut paraître un choix étonnant venant de la part de ce rocker au look glam, un genre propice à tous les excès.

Mais tout comme Devin Townsend, Ryan Roxie ne veut pas être assimilé à un prêcheur de « bonne parole ». C’est un gars lucide, au regard qui pétille lorsqu’il évoque ses petits-déjeuners, quand il était gosse, devant sa télé, rêvant de devenir un Guitar Hero.

Un gars au rire franc, lorsqu’il découvre d’où vient son amour pour les « gros nichons » ! Un gars sincère lorsque l’on évoque tous deux, l’envie de transmettre nos expériences à la jeune génération.

« Croire en ses rêves et vivre à fond sa passion ! », je garderai ces deux messages de Ryan pour vous souhaiter mes vœux pour 2013.

Retrouvez aussi cette vidéo sur YouTube.

Retranscription de cette entretien :

Ryan Roxie (guitare) : On essaie de rester en forme sur la route, mais évidemment, on n’est pas aussi en forme que toi… Tu as l’air vraiment en forme. Tu dois passer beaucoup de temps au gym n’est-ce pas ?

Gilles Lartigot (Heavy Metal Cook) : Non, je ne passe pas mon temps à la salle de gym, mais je mange très sainement. Je suis un Food Fighter, un combattant de la nourriture ! [rires] Je trouve que la nourriture de nos jours est vraiment mauvaise. Dans la nourriture industrielle, il y a trop de sucre, trop de graisse, les produits sont trop transformés…

Je sais ! C’est la raison pour laquelle on devient de plus en plus gros…

Mais pas toi ! Sais-tu que tu es plus âgé que moi…

Ha oui ? Je suis né en 65…

Je suis né en 66.

On a à peu près le même âge…

Quel est ton secret ?!

Quand on commence à avoir nos âges… On est des enfants des années 60, on est des enfants-hippies, en quelque sorte. Même si j’ai grandi avec des parents très conservateurs qui n’étaient pas hippies du tout, j’ai grandi en Californie du Nord et je pense que j’ai un peu été influencé par cette atmosphère, cette vibration générationnelle. Maintenant que je suis plus vieux, j’ai l’impression de devenir de plus en plus hippie. Je fais attention aux choses que je mange, que je fais absorber à mon corps, et je suis de plus en plus conscient de ce que j’absorbe. J’y pense beaucoup plus. Peut-être que je deviens juste plus sage en vieillissant, parce que Dieu sait ce que, vu ce que j’ai infligé à mon corps pendant des années, je ne devrais plus être de ce monde, mais comme j’ai la chance d’être encore vivant et que j’ai deux enfants, je veux les voir grandir et vieillir avec eux. Finalement, je prends conscience de notre mortalité. Je me rends compte que je ne vais pas vivre jusqu’à la fin des temps, mais si je peux rester sur Terre jusqu’à ce qu’ils soient plus vieux en mangeant sainement, en vivant sainement et en restant actif, ce serait génial.

C’est très intéressant. Un jour, Richard Fortus…

Ha oui ! Le guitariste qui a joué avec Thin Lizzy et les Guns, c’est ça ? C’est un très bon guitariste…

Il m’a dit : « Il arrive un moment où il faut faire un choix. La vie ou la mort. » Il faut choisir son mode de vie… Quel est ton mode de vie Ryan ?

[Rires] Ça ne m’est jamais apparu comme une question de vie ou de mort, et je pense que c’était d’ailleurs l’une des causes de mes problèmes. Malgré tous les mauvais penchants que j’ai eu dans le passé, et je ne suis pas du genre à me vanter de la quantité de truc que j’ai sniffé ou à quel point j’ai pu boire, etc. parce que ce n’est pas très important en soi. Si c’est important dans la mesure où sans être une question de vie ou de mort – je n’ai jamais été suffisamment accro pour être dans cette situation –, j’ai simplement pris un peu de recul. J’ai commencé à me rendre compte que je savais ce que c’était que d’avoir la gueule de bois et de se sentir complètement merdique le lendemain, et je me suis dit : « Si on voyait ce que ça fait de ne pas se sentir comme ça ?  Si j’essayais quelque chose d’autre ? » J’ai commencé à faire de la méditation, à faire de l’exercice beaucoup plus régulièrement et à manger plus sainement. Je me suis mis à la méditation transcendantale, je ne sais pas si tu en as déjà entendu parler ; ça m’a beaucoup aidé. C’est drôle, je suis un grand fan des Beatles et je ne savais pas que c’était la même sorte de méditation qu’ils pratiquaient eux dans les années 60 avec le Maharishi. J’ai découvert ça ces dernières années et ça m’a vraiment fait beaucoup de bien. Encore une fois, je ne suis pas quelqu’un qui cherche à prêcher la bonne parole, tout le monde suit sa propre voie, son propre chemin et fait les choses à sa manière, mais pour moi, prendre 40 minutes chaque jour pour me recentrer sur moi-même est une bonne chose. C’est très bénéfique pour moi.

« C’est assez incroyable, chaque fois que je joue avec Alice j’apprends quelque chose sur la musique et sur la vie parce qu’il a une telle expérience et une histoire si cool… »

Mon premier souvenir à propos de nourriture ?… [Rires] Le plus évident explique sans doute pourquoi j’aime autant les nichons. C’est peut-être pour ça que j’aime autant les gros nichons : parce que c’est la première source de nourriture [rires] ! D’une manière ou d’une autre, c’est dans ta mémoire, tout au fond de ta mémoire. Mais pour moi, je suppose que c’est la nourriture du petit déjeuner. Tu sais, si tu veux vraiment parler de la nourriture que je mangeais et que je préparais quand j’étais petit, le petit-déjeuner… C’est dingue, je pense que je fais partie de la première génération télé, on est la première génération à avoir grandi avec la télé. Maintenant, c’est beaucoup trop, elle est partout, tout le monde a ce genre de téléphone toujours allumé sur ceci ou cela. Même si c’est chouette, la technologie, parce que ça nous facilite certaines choses. En tant que personne de cette première génération, je me souviens de manger mes céréales devant la télé, à regarder les dessins animés. J’ai vraiment grandi en mangeant des céréales, des Pop Tarts, le genre de chose que je ne donnerai sans doute pas à mes enfants aujourd’hui [rires].

Je suis très content de te rencontrer pour plusieurs raisons. La première : je viens de découvrir Roxie 77, c’est excellent, c’est vraiment mon genre de musique…

Merci, je suis vraiment fier de ce groupe, c’est le groupe avec lequel je peux vraiment m’exprimer à travers mes propres chansons, à travers le fait que j’en suis le leader. De bien des manières, c’est ma thérapie. Ce sont mes propres messages que j’essaie de faire passer grâce à Roxie 77. Je suis content que ça te plaise.

Tu vas bientôt sortir un coffret…

Oui, le coffret s’appelle la Roxie Box, il va inclure à peu près 70 chansons.

Et on peut écouter ça sur Bandcamp ?

Oui, la seule chose que tu as à faire, c’est d’aller sur Roxie.com et tu auras directement un lien pour pré-commander ; tu peux écouter toutes les chansons et si elles te plaisent, tu peux acheter le coffret. Il va vraiment être beau, ça va être mes trois premiers albums solo sur lesquels j’ai travaillé avec de très bons musiciens en Suède, aux États-Unis et partout ailleurs, avec un groupe qui s’appelle DPM , Roxie 77, et quelques autres groupes qui ont été des collaborations entre moi et quelques amis et musiciens. Il y aura aussi un CD à part où il y aura des morceaux inédits avec en tout 70 nouvelles chansons. Donc si tu vas sur Roxie.com directement, tu auras juste à cliquer sur un lien pour avoir des extraits de toutes les chansons.

Je l’ai fais. Tu es un bon chanteur en plus d’être un bon guitariste !

Il y a un truc pour lequel j’ai besoin d’aide. Beaucoup de gens me connaissent seulement en tant que guitariste pour certains groupes, j’ai joué dans un autre groupe suédois qui s’appelle Casablanca, j’ai aussi joué avec un mec dont tu as peut-être vaguement entendu parler, Alice Cooper, un nom un peu familier [rires]… C’est assez incroyable, chaque fois que je joue avec Alice j’apprends quelque chose sur la musique et sur la vie parce qu’il a une telle expérience et une histoire si cool… Quand tu joues avec un mec comme ça… je n’ai pas besoin de chanter ! C’est le leader, il fait le show, il chante, je fais quelques chœurs mais je n’ai qu’à jouer de la guitare. Avec Roxie 77, il faut que je chante et donc je dois prendre soin de ma voix, et bien entendu, prendre soin de sa voix implique de faire attention à la nourriture que l’on mage, et c’est pour ça que j’ai besoin de ton aide !

Je suppose que c’est plus simple de manger sainement quand tu travailles avec Alice Cooper : tu peux aller au restaurant, etc.

Oui et non. Quand on est sur une tournée comme celle-ci, c’est le paradis sur terre, en quelque sorte, ce n’est pas la vraie vie. Je dis toujours que c’est comme un rêve… Tu peux demander n’importe quoi, et probablement, tu l’auras. Ça peut être un problème si tu ne fais pas attention, si tu n’es pas centré sur toi-même et si tu manques de discipline, parce que, honnêtement, on peut commander et manger tout ce qu’on veut quand on veut : si tu veux des pizzas tous les soirs, tu auras des pizzas tous les soirs, si tu veux de la junk-food tous les jours, tu auras de la junk-food tous les jours. Par chance, sur nos riders, pour les besoins dans les loges, tu verrais que la nourriture est beaucoup plus saine qu’avant. C’est parce que les membres du groupe ont pris sur eux-même pour avoir un mode de vie plus sain. Quand tu vas en backstage, tu trouves donc beaucoup d’eau et de Coca, beaucoup de fruits, des baies, des noix, alors qu’avant tu aurais plutôt trouvé des chips et des bonbons. Maintenant, ce sont des choses bien meilleures pour la santé. C’est une question de choix. On a l’opportunité de manger plus sainement, donc j’en profite. Quand on va au catering chaque soir, je prends principalement des légumes. Je ne suis pas le genre de mec qui ne mange pas de glucides, mais j’en choisi une seule sorte par repas. Si je bois une bière, ce sera mon apport en sucre, si je prends des frites, ce sera seulement des frites, etc…

Je t’ai apporté de bons glucides…

Qu’est-ce que tu m’as apporté ?

Je t’ai apporté un jus spécial que j’ai préparé pour toi ce matin.

Super. J’ai hâte de voir ça !

Est-ce que tu peux fermer les yeux ?

Je ferme les yeux ! Voyons si je peux boire mon lait de coco les yeux fermés… Oh mec, c’est vraiment cool !

Toutes mes recettes ont une histoire. Celle-là, c’est du lait d’amande. Il n’y a pas de lait, pas de produits animaux, uniquement des amandes et de l’eau.

Et pas de sucre ?

Non, juste de la stévia, une forme de sucre naturel qui provient d’une plante. C’est très doux.

Je peux y goûter ?

Bien sûr, tu veux un verre ?

Non, je vais le boire directement à la bouteille ! Rock’n’roll ! C’est génial. « School’s out milk ».

C’est très frais.

C’est très frais. C’est super bon, ouah ! Tu l’as fait toi-même ? Tu pourrais le vendre, c’est très bon !

Tu peux l’utiliser demain matin au petit déjeuner ou comme un snack.

Oui, je donnerai la bouteille à Alice, mais je vais la boire avant…

Il suffit de le garder au frais. Celui-là est très spécial, c’est mon « sang cru ». C’est très épicé. Tu peux le boire en shots.

Avec de la vodka ?

Oui. J’ai essayé.

OK, tu as essayé ça, parce que c’est le genre de truc… On a une petite tradition avant les concerts avec les autres membres du groupe : on se prend un shot de vodka. Du coup je me disais que peut-être on pourrait essayer avec ça.

Oui, tu peux. C’est une de mes meilleures recettes. C’est très pratique. Et celui-là est nouveau, il est pour toi…

Il n’a même pas d’étiquette !

Il fait un peu Glam, il est très sexy, regarde, il est vivant !

C’est très glam rock ! Qu’est-ce que c’est ?

Ce sont des graines de Chia. J’aime beaucoup la couleur. Je voulais te faire un jus spécial… Un jus rose.

Tu sais qui aimerait ça ? Notre autre guitariste, Orianthi. Elle adorerait ça.

Et j’ai fait aussi des muffins spéciaux : « Muffins for Legends ».

Attention, la dernière fois que j’ai mangé des muffins spéciaux ça m’a assommé pour deux jours !

Tu me fais confiance ? Ne t’inquiète pas ! Il n’y a pas de sucre. Ce sont de bons glucides.

Ce muffin spécial, je l’avais mangé à Amsterdam, ce n’était pas une bonne chose… Oh, le packaging est cool ! C’est comme si je dînais plus tôt que d’habitude, c’est génial. Tu l’as fait toi-même ?

Oui. Ce matin. Ce sont des canneberges séchées, des graines de tournesol…

C’est fantastique, vraiment fantastique. Tu es bon. Très bon. Quand est-ce que tu publies un livre de recettes ?

Bientôt ! Je vais écrire ce bouquin pour, j’espère, apprendre quelque chose aux jeunes générations. C’est très important de parler à des gars comme toi, de supers musiciens parce qu’on est de la même génération et que peut-être on a quelque chose à transmettre aux nouvelles générations.

J’aime ça. Tu fais ta part. Toute l’influence que je peux avoir, si tant est que je puisse en avoir, c’est de dire : regardez-moi maintenant. Il n’y a pas tant de gars qui ont 46 ans et qui font exactement ce qu’ils voulaient faire quand ils avaient 6 ans. C’est ce que je voulais faire quand j’avais 6 ans. C’est donc une manière de dire aux jeunes que quoi qu’ils veulent faire, si c’est vraiment leur passion et s’ils sont vraiment déterminés à le faire, c’est possible, parce que faire ce que je rêvais de faire quand j’étais gosse, c’est ce que je suis 40 ans plus tard. Donc c’est cool.

Merci beaucoup Ryan.

Excellent, merci mec !

Stay Hungry. Stay Metal.

Gilles LARTIGOT

Interview réalisée en face-à-face le 11 juillet 2012 à Montréal

Site internet officiel de Ryan Roxie : www.ryanroxie.com
Site internet d’Alice Cooper : alicecooper.com



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Trivium @ Villeurbanne
    Slider
  • 1/3