ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Potin   

Sammy nous laisse Hagar


D’après certaines sources très sérieuses (vous noterez d’ailleurs à quel point je prends soin de citer l’origine de mes sources), environ 2% de la population des États-Unis auraient déjà été victime d’enlèvements par des êtres venus d’autres planètes, ce qui représenterait, à trois pékins près, six millions de personnes. Apparemment, le Yankee est un bon sujet d’expérimentation pour ces hautes intelligences venues de l’autre bout de la galaxie.

Ce doit être fascinant de lire un rapport d’étude rédigé par un représentant de ces civilisations avancées venues d’Alpha Centauris. En tout cas, la partie consacrée à l’analyse du sujet Sammy Hagar pourrait même être bien plus intéressant que tout ce que l’ancien chanteur de Van Halen pourrait avoir à dire sur Eddie, David et les autres dans son autobiographie. Oui, nous ne craignons pas de le dire : ce qui nous intéresse, c’est le dossier « Van Alien ».

America, terre d’adoption de tous les A.L.F. (pour Alien Life Form, « forme de vie extraterrestre ») ! Quand ce ne sont pas des soucoupes qui volent « à des hauteurs peu conventionnelles » pour ramener Ozzy Osbourne sur sa planète, des « créatures » viennent « télécharger » des trucs dans le cerveau de Sammy Hagar. Mais que fait Hadopi ?

Le site MTVHive a eu la bonne idée d’alpaguer le Red Rocker pendant sa tournée promotionnelle pour son bouquin et l’a donc interrogé sur un passage précis dans lequel serait palpable la fascination du musicien pour le mysticisme et en particulier sur de « dingues rêves d’OVNI ». Sammy sort donc les vieux airs du type « vu comme l’univers est vaste, pourquoi n’y aurait-il pas des E.T ? ».

Okay. Par contre, ça commence à aller plus loin quelques instants après : « je pourrais consacré des livres entier sur le sujet. » C’en est trop pour le journaliste qui ne peut contenir une petite plaisanterie : « pensez-vous avoir été enlevé par des extraterrestre ? » Réponse au-delà de toute attente : « Oui, je pense. […] Ils se sont branchés en moi pour un téléchargement. C’était bien avant les ordinateurs et tous ces trucs sans fil. Même avant les téléphones sans fil. En y repensant, c’était comme s’ils avaient téléchargé quelque chose en moi ou extrait quelque chose de mon cerveau. Comme une expérience pour accéder à mes connaissances. »

Voici donc en avant-première galactique la traduction française de cette fameuse tranche de vie de Sammy Hagar, l’homme qui a aussi pu voir un jour « une voiture sans roue voler au-dessus d’un champ » (probablement une DeLorean car tant qu’à voyager dans l’espace autant le faire dans un véhicule qui a de la gueule) avant de perdre tout souvenir de ce qui a suivi : « J’ai vu un vaisseau et deux créatures à l’intérieur… Et ils étaient connectés à moi, branché à mon esprit comme par une mystérieuse connexion sans fil. »

Une affaire à ranger dans nos dossiers X auprès du dossier de Pete Townshend et du fantôme de Les Paul. Deux affaires aux frontières du réel qui nous offrent peut-être enfin une piste : des phénomènes paranormaux semblent principalement advenir à des rockstars ayant traversé cet océan de drogues qu’on appelle les années 70. Mais de là à parler de retour d’acide…

Animalement vôtre.

P.S : une bonne partie des affligeants jeux de mots contenus dans cet article ont été aimablement fourni par Spaceman que je remercie.



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Mass Hysteria @ Transbordeur
    Slider
  • 1/3