ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Satan au pays des pyramides


Wall Of Death : pratique généralement rencontrée dans des concerts de metal qui voit le public se scinder en deux parties parfaitement distinctes, bien séparées l’une de l’autre, le plus souvent à la demande d’un des musiciens sur scène. Une fois les deux camps bien rangés de chaque côté, au signal du musicien, les deux camps se foncent l’un sur l’autre, comme dans une charge d’infanterie (d’où son autre appellation, Braveheart, en référence au film de Mel Gibson du même nom et à ses scènes de bataille).

Walls Of Death (au pluriel), désigne un festival de metal qui a eu lieu au Caire, en Égypte donc, le 31 août dernier, au El Sawy Culture Wheel (le nom de la salle de concert) où se sont produits des groupes locaux comme (prenez des notes, c’est pas tous les jours qu’on entend parler de groupes cairotes) Sinprophecy, Destiny In Chains, Origin (non, ce n’est pas le même), Anarchy et Mephostophilis, et où on aurait vu des choses étranges, bien loin de « l’innocent » Wall Of Death.

Bon, ce que vous venez de voir ci-dessus, par exemple, c’est une pratique bizarre. Tout du moins inhabituelle, pas très familière dans un festival metal. Mais là n’est pas encore le problème décelé par un certain monsieur Ismail El-Weshahy, avocat pour le parti politique actuellement au pouvoir en Égypte, le Parti de la Liberté et de la Justice, branche politique des Frères Musulmans (qui souhaitent une islamisation plus grande du pays), qui a porté plainte samedi dernier, 1er septembre, auprès du ministère de l’Intérieur contre le centre culturel El-Sawy Culture Wheel pour avoir accueilli des groupes de rock et des pratiques « satanistes ». De toute évidence, on ne parle pas là du derviche tourneur, puisque cette danse a un caractère religieux…

Alors, qu’a bien pu voir ce bon monsieur El-Weshahy ? Lui-même rien, en fait, puisque ce serait son « client » qui était au concert et qui aurait filmé de « jeunes gens vêtus de T-shirt ornés de formes et de symboles sataniques » et même « un groupe de personnes qui réalisait des rituels sataniques au milieu ».

Non, pas de rites satanistes chez nous, se défend le centre culturel : « En dix années d’activités, le Culture Wheel n’a jamais abrité quelque pratique qui pourrait être qualifiée de satanique. » Il faut avouer que même dans nos régions plus laïques, on voit rarement qui que ce soit monter son petit autel sacrificiel ou faire mijoter son petit brouet dans la fosse. Peut-être un petit circle-pit mal interprété… Peut-être qu’en courant en rond le public a eu l’air de tracer un cercle, une base pour y dessiner ensuite un pentagramme… ou un cercle de culture, parfait pour inviter les extraterrestres à atterrir au Caire. Faut dire que les pyramides, c’est bien un truc mis là par des aliens, pas possible que des forces terrestres aient pu construire ça. Et ces aliens viendraient alors mettre en péril la mission pieuse du parti au pouvoir ! Donc des extraterrestres sataniques !

Mais je m’emporte. Et peut-être que monsieur El-Weshahy – ou son « client » – s’est emporté lui aussi. Wael Osama, membre d’un groupe de metal égyptien, a justement déclaré : « Je comprends cet avocat car il peut ne pas être familier de la sub-culture metal et peut donc trouver étrange que de jeunes gens headbanguent et s’habillent en noir. » Car, oui, à part ceci et quelques cornes brandies du bout des doigts, c’est bien tout ce qui semble se produire de plus satanique au centre Culture Wheel, comme l’indique les extraits live de la vidéo promo de ce fest ci-dessous.

Mais malgré le ridicule (au moins vu d’ici, sans aller plus loin) de ces accusations, tellement déjà-vues, cela cache quelque chose de bien plus inquiétant comme Wael Osama le souligne : « El-Weshahy porte de graves accusations contre les groupes de metal. Nous devrions nous soucier de la réaction populaire. Après tout, nous avons vu récemment ce qui est arrivé à ce jeune homme se promenant avec sa fiancée à Suez, tué par des radicaux islamistes. » Mais, en plus des risques de violences à leur encontre, ce que craignent aussi les metalleux égyptiens, c’est le retour de ce qui s’est produit dans les années 90, quand plusieurs dizaines de fans de metal avaient été arrêtés, suite à la publication d’une « étude » démontrant que les personnes habillées en noir, portant des piercings et s’intéressant à cette musique sont des adorateurs du Diable. Fatalement, ceci mit à l’époque un frein au développement de la scène metal égyptienne. Par conséquent, pendant des années, toute cette culture, en Egypte, a dû se restructurer ; dans les années 2000, elle ne se cachait plus et trouvait justement au centre El Sawy Culture Wheel un endroit où exister. Mais pas plus loin.

Un article du site Ahram Online (en anglais) décrit bien ceci et comment, après la « révolution » de 2011, les groupes de metal ont senti qu’ils allaient à nouveau pouvoir évoluer en pleine lumière. Mais avec cette accusation, évidemment, revient le spectre de ces arrestations pour soi-disant satanisme, comme si le parti au pouvoir avait offert un regain d’intérêt à cette « étude » menée dans les années 90, qui apporterait les arguments nécessaires à un « nettoyage moral » du pays que le ridicule n’arrêterait pas puisque une enquête a été ouverte suite à la plainte de monsieur El-Weshahy et certains médias s’interrogeraient même sur les moyens de « lutter contre le phénomène sataniste ».



Laisser un commentaire

  • Je suis heureux que nous n’ayons que Christine Boutin comme ennuis…

    [Reply]

    guigui14

    mais comme ça a déjà été dis, faite comme si vous ne l’avez pas lu (mon commentaire je veux dire hein)

  • Je souhaite à tous mes camarades métalleux d’Egypte de tenir bon, de continuer à s’exprimer et de ne rien lâcher car « qui ne dit mot consent ».

    Je souhaite à la jeunesse laïque d’Egypte tout le courage, l’unité et la force nécessaires pour venir à bout le plus tôt possible de cette bande de talibans déguisés en politicards.

    Ils ont su prouver au monde entier qu’ils savaient s’organiser pour démolir la dictature de Moubarak, et ce serait vraiment dommage de la voir remplacée par une autre, sous couvert d’un parti « de la liberté et de la justice » (Mon cul !!!)

    A mes yeux, tous ces fous furieux ne valent pas mieux qu’Hitler…et on sait tous comment Hitler a fini. S’en prendre à un mec seul et le lyncher à mort…bandes de sous-merdes !!!!

    Et quand je pense qu’ici en France on en abrite une minorité de la même espèce : le petit caïd de banlieue Mohamed Merah qui part en « stage » en Afghanistan et qui, une fois revenu, commet la tuerie que l’on sait.

    Tant pis si ça choque certains, mais pour moi un bon salafiste est un salafiste mort car il se déclare ouvertement opposé aux libertés fondamentales et aux droits de l’homme.

    Si jamais un jour les choses tournent vraiment mal en France à cause de ces sales types d’anti-français, je jure que je serai parmi les premiers à monter au créneau pour défendre mon pays et je me sentirai heureux et fier d’avoir contribué à rejeter ces cloportes à la mer… en même temps que tous ces épouvantails du F.N. pourquoi pas (d’une pierre deux coups !)

    Quant à ceux qui penseraient de moi que je suis un rageur et un haineux, je leur répond ceci : je vis à Grenoble, ville qui en train de devenir pire que Chicago. Je vis dans une ZUP toute l’année, j’ai des yeux pour voir, un cerveau pour penser et une conscience pour distinguer le bien du mal. Et je ne peux que constater ce qui s’y passe au quotidien.

    En tant citoyen et enfant d’immigrés, je n’ai jamais vu mon pays aussi divisé et miné par le laxisme anbiant, les dérives communautaristes et le culturellement correct.
    L’implosion est ce qui nous pend tous au nez.

    Merci à RADIO METAL de m’avoir permis de vidé mon putain de sac !
    (Pffou ! ça fait du bien !).

    Et n’oubliez pas : un bon salafiste est un salafiste mort !!!

    [Reply]

  • navrant,retour de la connerie religieuse,au moyen orient,dans les pays de l’est,on remplace des despotes par d’autre,en europe nous avons subit prés de 800 ans d’obscurantisme,inquisition et compagnie
    l’histoire ce répéte espérons qu’en egypte en tunisie enfin cher les cousins d’à coté,ça ne durera pas aussi longtemps…espérons!!!

    [Reply]

  • et oui , retour en force du moyen age dans ces pays …..

    [Reply]

  • One Eyed Wisdom dit :

    En fait c’est notre pote Alain B qui s’est infiltré en Egypte. Après nous avoir fait suer à propos du Hellfest il continue sa croisade à l’étranger.

    En tout cas, aussi inutile que cela puisse être, j’exprime mon soutien indéfectible aux fans de metal qui vivent dans des régions pas forcément favorables au développement de notre musique préférée.

    [Reply]

  • C’est autre chose que la Boutin, quand même, les barbus…

    [Reply]

    Manu

    Ça, c’est parce que les cathos intégristes et les ultras ne sont pas au pouvoir. Rien ne nous dit que Boutin serait plus tolérante que les islamistes si elle était présidente. Les extrémistes (voire même les croyants un peu trop à cheval sur les principes tenus pour sacrés) de toutes les religions ont un problème avec les cultures alternatives.

    « Nous devrions nous soucier de la réaction populaire. Après tout, nous avons vu récemment ce qui est arrivé à ce jeune homme se promenant avec sa fiancée à Suez, tué par des radicaux islamistes. »

    Ce n’est pas le pouvoir qui a fait ça.

    « Rien ne nous dit que Boutin serait plus tolérante » Si. Moi je vous le dit, pour en avoir discuté avec des membres de son équipe. Et aussi parce que ce genre de méthodes n’est jamais utilisé par les intégristes catholiques. Ou alors, c’est qu’on en entend pas parler, des ratonnades de gens qui ne respectent pas le Carême par des cathos intégristes. Ce qui serait étonnant.

  • C’est un cliché des plus répandu et je crois qu’on le crèvera jamais, ce fameux cliché… Il y des groupes que j’aime bien là-dedans, je vais voir ça…

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Judas Priest @ Vienne
    Slider
  • 1/3