ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Scorpions : une coupe du monde et des fonds de tiroir


Retour en 1985. Nous sommes un an après la sortie de l’incontournable Love At First Sting qui propulsa les Scorpions vers le panthéon des rockstars. Cette année là se tient à Rio de Janeiro au Brésil, entre le 11 janvier et le 20 janvier, la toute première édition du Rock In Rio, devenu aujourd’hui une institution. Le Rock In Rio, Scorpions, une histoire de quelques 500 000 fans. Énorme, entends-je ? Certes, mais cette performance risque d’apparaître en comparaison comme une crotte de mouche si ce qu’annonce Matthias Jabs en interview pour ArizonaRepublic.com se confirme.

Une nouvelle palpitante. Car oui, à l’inverse des organisateurs des J.O. de Londres de cet été, qui ont contacté le manager des Who pour convaincre Keith Moon, accessoirement décédé en 1978, de venir jouer durant la cérémonie de clôture de ceux-ci , les organisateurs de la prochaine Coupe du Monde de football qui se tiendra au Brésil auraient démarché les bien vivants Scorpions afin de jouer durant la cérémonie d’ouverture : « Nous avons été approchés pour jouer pour l’ouverture des Championnats du monde de football en 2014. Ce n’est pas confirmé, mais ces possibilités, nous ne pouvons pas les laisser filer » confie Matthias Jabs.

Grandiose, dites-vous ? Très certainement, mais si vous pensiez n’entendre que ça – et cela aurait pu se suffire amplement – sur les Scorpions, eh bien non. Car on apprend également, toujours par Jabs, que le groupe va gratter les fonds de tiroirs afin d’offrir aux fans quelques titres inachevés et non enregistrés des années 80 et début 90. Ce qui confirme ce que le guitariste disait déjà dans les colonnes de Radio Metal avouait en interview que le groupe, bien que décidé à ne plus composer quelque chose de neuf, restait pourtant ouvert à l’idée d’offrir du contenu d’archive à ses fans.

« Nous allons travailler sur quelque chose comme une anthologie, une sorte de coffret. » apprenons-nous aujourd’hui de la bouche de Matthias qui rajoute que le groupe travaille à la résurrection de titres inachevés datant de 1982 (Blackout) à 1990 (Crazy World). « Il y avait une étincelle définitive dans ces vieux enregistrements et l’idée est de les refaire avec la technologie d’aujourd’hui et d’aller plus loin comme un hommage aux fans. ». Bien entendu, on a récemment vu une pratique plus ou moins similaire, quoique inavouée mais fortement suspectée, chez la famille Van Halen, qui au final, malgré le scepticisme initial face à cette prétendue tambouille du passé, a agréablement surpris et, venant des Scorpions, nous permet d’espérer avoir aussi quelques bons morceaux teintés de ce heavy des années 80. Le but étant également de s’amuser avec la technologie actuelle (tel que ce DVD 3D Live prévu dont Jabs nous parlait), le groupe rappelant qu’il veut « jouer un rôle de premier plan en matière de technologies. »

Une démarche pour laquelle le groupe sera très probablement critiqué, mais qui a le mérite d’être argumentée de manière honnête par Jabs et qui s’avère cohérente par rapport à la manière dont le groupe souhaite progressivement clôturer sa carrière.



Laisser un commentaire

  • raskholnikov dit :

    Pour ce qui est de l’histoire de récupérer de vieilles chansons jamais sortie, ce n’est pas forcément une mauvaise chose…

    Prenons par exemple l’album « first daze here vintage collection » de PENTAGRAM, chansons jamais sortie ou seulement en démo des années 70. Il est excellent, il a tourné en boucle chez moi et même si c’est pour faire du blé facilement, du moment que le matos est bon pourquoi pas.

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3