ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Potin   

Scott Ian among the living dead


« Scott Ian est mort… vivant. » Non, c’est vrai que par cette chaleur et déjà excités comme vous devez l’être actuellement dans ce climat de tornade électrique qu’est l’affaire du retour ou non de Black Sabbath, vous n’aviez certainement pas besoin qu’on vous balance cette info sur le guitariste d’Anthrax de la sorte, avec ce genre d’accroche.

En tout cas, maintenant, on saura quelle gueule aura Scott Ian si un jour il devait revenir d’entre les morts… puisqu’il en reviendra dans la série The Walking Dead : « Mon agent a reçu un appel pour demander si je voulais venir jouer un zombie dans un webisode de Walking Dead […]. Je n’aurais pas pu dire oui plus vite. […] J’ai souhaité faire ça toute ma vie » nous dit Scott sur son site. Et on le croit : il suffit de voir les derniers artworks du groupe pour être persuadé de cette fascination. Et il suffit de lire son histoire pour n’avoir aucun doute sur le fait qu’il a vécu un rêve éveillé.

Car Scott, pas avare en anecdotes, nous raconte cette petite aventure au Pays des Morts-Vivants comme une petite fille qui serait allée faire du poney à Disneyland : « Je me suis rendu sur le plateau et me suis dirigé directement vers la caravane de maquillage. […] Le processus complet a vraiment été sans douleur, même de rester assis pendant 90 minutes était cool parce qu’ils étaient en train de me mettre un maquillage de zombie. J’aurais pu rester assis pendant 5 heures, j’étais tellement excité. »
[…]
Ensuite, il a fallu s’assurer que je pouvais être convaincant en marchant comme un cadavre. J’ai simplement fait ce qui me semblait naturel, démarrant avec une cheville cassée ce qui m’obligeait à me courber, laissant mon bras se balancer comme un poids mort, la tête en avant, faisant grincer mes dents noircies. J’ai montré ma démarche à Joe (je ne me souviens pas de son nom de famille), le pro des zombies, et il a approuvé. Il m’a dit que j’avais l’air mort ! »



Comme c’est mignon tout cet enthousiasme. Scott a de toute évidence vécu un rêve de gosse : « Ma scène était tout de suite après, Greg [Nicotero, le réalisateur] m’a donné les marques et m’a dit ce qui allait se passer. En résumé, le personnage principal sort de la maison avec deux gosses en courant dans la rue et passe juste à côté de moi. Je me retourne, je les suis et me traîne derrière eux. On a fait six prises et après chacune je hurlais de joie. J’aurais aimé refaire ça cent fois. »

Eh oui, Scotty mais après, il était temps de rentrer. Tu as donc dû retirer ton maquillage et aller t’occuper de ton petit dernier. Non ? Non : « J’ai gardé le maquillage après le tournage et je suis rentré chez moi. c’était géant de voir le regard des gens dans les autres voitures. Je voulais garder le maquillage toute la semaine ! Je suis rentré chez moi et ai donné à manger à mon fils de huit semaines. En gros, sa réaction a été : ‘Ouais, j’m’en fous, nourris-moi mocheté’. […] Ce fut une journée incroyable et je ne peux qu’espérer le refaire et la prochaine fois réussir à manger des gens !!! »

Autant de joie, cela aurait été indécent de ne pas la partager avec nous. « Je suppose que je suis génétiquement programmé pour jouer les morts-vivants » nous dit-il. Mais tu sais Scott, on est tous né pour être mort un jour. Comment ça je casse l’ambiance ?!

Animalement vôtre.



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Greta Van Fleet + Vola @ Paris
    Slider
  • 1/3