ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Vide(o)rdure   

Shining : le trou de baignoire


Niklas Kvarforth, leader des Suédois de Shining, nu dans une baignoire, on ne sait pas trop si ça en ferait fantasmer beaucoup, mais dans le contexte de la nouvelle vidéo mise en ligne par le groupe, on se demande quand même si la libido de certain(e)s resterait intacte en voyant ça. Car Niklas Kvarforth, nu dans une baignoire, le visage peint, se versant du sang sur le corps, un couteau à la main, pratiquant un cunnilingus à une vulve en céramique, on pourra comprendre que ça vous fasse rétracter les noyaux… Même sans l’image, rien qu’avec le son, la petite musique de fond et les bruits produits par le chanteur, on peut trouver ça glauque.

Les mecs sortiront leur nouvel album, Redefining Darkness, le 29 octobre prochain et ça a tout l’air d’être leur méthode de teasing : malsaine, extrême comme il se doit pour un groupe extrême, peut-être un peu gore pour le gore, donc une sorte de violence visuelle gratuite, mais on ne pourra pas dire que ces gars ne sont pas des extrémistes, au sens artistique. Et c’est même avec une sorte d’ironie qu’ils concluent sur le message : « Le 29 octobre, tout un chacun apprendra le vrai sens d’un groupe qui se vend. […] Shining détruit vos vies depuis 1996. » Et on ne saurait dire le contraire : se mettre à poil pour vendre son album, c’est bien une pratique de vendu. Jugez vous-mêmes.

Alors une question se pose tout de même : est-ce un extrait de tournage d’un nouveau clip? Ça, on n’en sait rien pour le moment. Ou bien s’agit-il de l’un de ces trous de mémoires dont témoignait Niklas Kvarforth récemment, en interview, parlant de ses troubles schizophréniques : « J’ai deux côtés, un très, très négatif et l’autre comme je suis pour le moment. Du côté négatif, quand ça arrive, j’ai tendance avoir un black-out et à ne me souvenir de rien, c’est ce qui est dangereux. » Et alors, le groupe aurait pu l’avoir filmé dans cet état : « On veut être « true » ou pas ? Alors quoi de plus tordu que de filmer notre pote dans une de ses crises ? Les mecs de Mayhem portent un morceau de leur ancien camarade Dead autour du cou et mettent une photo de son cadavre sur un de leurs albums (live non-officiel, mais quand même) ; nous, on a notre chanteur, vivant mais schizo, en vidéo. »

Enfin, plus sérieusement, il y a cette phrase écrite avec du sang sur la faïence : « Wish you were here », signifiant « On aimerait que tu sois là », le genre de phrase qu’on trouve sur des cartes postales anglo-saxonne, mais c’est aussi le titre d’un album de Pink Floyd dans lequel flotte la présence/absence fantomatique de leur ancien chanteur qui avait perdu la raison à la fin des années 60. Alors, Kvarforth, es-tu le Syd Barrett du black ?



Laisser un commentaire

  • King Asator dit :

    ouais bah ça reste lui quoi, un truc complètement incompréhensible mais beau à la fois (non je me suis pas branler en voyant la vidéo lol)

    par contre l’extrait qu’on entend à la fin, j’espère que c’est un titre du prochain album, ça à l’air monstrueux…là aussi comme d’hab lol

    [Reply]

  • Je ne vois rien de choquant… Ça va avec l image du groupe

    [Reply]

  • Je sais que je suis conne, mais, ça embête que moi de penser que cet homme souffre peut être atrocement?

    [Reply]

    King Asator

    alors oui, tu es conne lol je déconne

    non en fait la souffrance physique pour lui est habituelle, il passe son temps à se scarifier, que ce soit sur scène, dans le clip, en temps normal aussi, donc bon, c’est une habitude

    Iadrov

    Je ne parlais pas de souffrance physique.

    King Asator

    hof qu’elle soit physique ou pas, le mec est rodé et sans sert, donc d’un côté, ça ne le dérange pas

  • Merci pour la vidéo, c’est très sympa à regarder quand on est à table… comme moi maintenant… 😀
    Ce qui rend cette vidéo bien glauque, c’est surtout le décalage entre les images obscènes et la douce musique de fond… ça me rappelle les vidéos de ce fan détraqué de Björk qui racontait ses états d’âme et ses projets d’attentat avec les chansons de la chanteuse en fond sonore.

    [Reply]

    FinalFan

    J’ai pensé exactement la même chose au niveau du contraste visuel et sonore, sinon la vidéo en elle-même… on est des true metalleux ou pas, bref ça m’a pas choqué plus que ça.

    Ça rendrait bien dans un film par contre ce genre de scène un peu dérangée et déballée 🙂

  • « mais on ne pourra pas dire que ces gars ne sont pas des extrémistes, au sens artistique » Artistique ? J’ai du mal à voir…

    Et Syd n’était pas le guitariste du Floyd, plutôt que le chanteur ? Ou les deux ?

    [Reply]

    Je précise surtout « artistique » pour que personne ne pense « politique » ou quoi que ce soit d’autre (on sait bien trop que l’amalgame BM et extrémiste est souvent fait à tort). Cette précaution est peut-être superflue…

    Et Barrett était chanteur et guitariste, oui, mais sa voix était quand même plus importante que son jeu.

    Ok, je comprends. Je n’approuve pas forcément, mais je comprends 😉

    Pour Barrett, j’apprends des choses tous les jours : je croyais que c’était Waters qui chantait avant Gilmour… Merci RM 😉

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3