ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

CR De Festival   

Sin Cession 2008 Au Lyon’s Hall De Lyon


Artistes : Broken EdgeBlazing War Machine Goddamn The Seven Gates Ultimate Sickness
Evénement : Sin Cession
Lieu : Rillieux (France)
Salle : MJC
Date : 15-03-2008
Public : 200 personnes environ


Sickness

Commençons logiquement par Sickness, un petit groupe de Death mélo local. Les guitares sont inspirées par la nouvelle vague Thrashcore (Trivium et consorts) et la voix par le Death (Amon Amarth). La batterie est, pour sa part, plus proche du style d’un groupe comme Motörhead. L’ensemble est encore fragile et la prestation du combo manque de cohésion. Il va falloir encore suer dans la salle de répèt’ les amis ! A noter une reprise bien sympa d’Amon Amarth.


Ultimate, photo promo.

2e groupe à faire l’ouverture : Ultimate. Leur musique se rapproche du heavy thrash. Le chant en français n’est pas facile d’accès. Et puis il faut maîtriser le chant clair ce qui, convenons-en, n’est pas simple. Leur set se termine par « Seek and destroy » de Metallica.


Grosse prestation de The Seven Gates

The Seven Gates arrive sur les planches et c’est le 1er « gros » groupe. C’est-à-dire le 1er combo participant au tremplin. Et là nous avons droit à une grosse baffe ! Si vous êtes fan de Death old school (on va dire les deux 1er Morbid Angel) vous aimerez T.S.G. ! Franchement on sent les vieux de la vieille : le son est nickel et les compos arrachent. D’ailleurs, le public se réveille et commence à bien bouger ! The Seven Gates à une très bonne réputation en live et force est de constater qu’elle n’est pas usurpée ! Ce qui fait la différence chez eux, c’est la puissance de leur interprétation.


Les festifs Goddamn

On enchaine avec God Damn et ses musiciens qui officient dans un style stoner metal peu représenté en France. Ils ne sont pas loin d’être les meilleurs du genre. Il suffit pour cela de jeter une oreille sur le myspace du groupe. Le son va vous scotcher ! En concert c’est pareil, on a le droit à une prestation énergique où le chanteur n’hésite pas à interpeller la foule : ça bouge ! Chez eux on peut noter une particularité : le groove. Vous savez le bon vieux groove à la Down, Corrosion of Confomity, Crowbar etc.


Blazing War Machine : ambiance maquillage

Passons à Blazing War Machine. Là encore très bonne réputation de ce groupe sur scène. Et bien encore une fois c’est mérité ! Les marseillais (il y a entre autre le batteur et le guitariste de Dagoba ainsi que le claviériste d’Unealthy Dreams) pratiquent un metal extrême qui mixe le groove et le gras du Power metal avec la rapidité et les ambiances du Black. Le tout saupoudré d’une attitude théâtrale (maquillage des membres du groupe etc.). Le son est gros mais le problème c’est que la musique est complexe et on a parfois du mal à distinguer les guitares dans le mix tandis que la batterie de Franky écrase tout ! Le groupe est bien soutenu par le public, ça remue et ça gueule !


Broken Edge

Et on fini la soirée sur Broken Edge un groupe de Power Thrash qui balance dans un style pas très original. Conséquence : après 2 morceaux, on se lasse facilement. On sent tout de même que les gars ont de l’expérience et qu’ils en ont sous la pédale.

Bref, une très bonne soirée qui se termine par la délibération du jury et par le vote du public. Difficile de choisir. Pas étonnant alors que le jury finisse par déclarer, non pas 1, mais 2 groupes vainqueurs : God Damn et Blazing War Machine !

Merci à l’organisation toujours irréprochable du Sin Cession et aux groupes interviewés, toujours sympathiques et accessibles.



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3