ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Chronique   

Skid Row – Rise Of The Damnation Army – United World Rebellion: Chapter Two


Après plusieurs années de balbutiements peu productifs – un Thickskin introductif pour le chanteur Johnny Solinger en 2003 et un Revolutions Per Seconds considéré expérimental par le groupe mais surtout accueilli dans l’indifférence en 2006 – Skid Row est désormais décidé à reprendre son destin en main. Décidé aussi à ne pas se faire dépasser par une industrie musicale titubante en pleine mutation et donc s’adapter au contexte. A l’image de Down, Skid Row dégaine donc une série d’EP, trois pour être exact. Le premier, United World Rebellion: Chapter One, sorti l’année dernière avait fait mouche auprès des fans, retrouvant le combo de hard sleaze en grande forme. Le second, Rise Of The Damnation Army – United World Rebellion: Chapter Two, sort un an plus tard, prévu pour dans quelques jours.

Conçu dans le même moule, ce deuxième EP révèle la cohérence que le combo souhaite donner à cette trilogie. Quatre brûlots hard répartis deux par deux autour d’une ballade, puis deux reprises en bonus. Une formule qui se révèle efficace. Entrée coup de poing avec « We Are The Damned » qui sent bon le parfum de la grande époque, notamment avec cette courte accalmie qui arrive sans prévenir, et un « Give It The Gun » qui en remet une couche immédiatement derrière. La ballade « Catch Your Fall », elle, ne rentrera pas dans l’histoire comme l’une des grandes ballades de Skid Row (en même temps il faut se lever tôt quand on a déjà des « 18 And Life », « I Remember You », « Quicksand Jesus » ou autre « Wasted Time » dans son répertoire), mais joue son rôle de pivot apaisant avant de repartir de plus belle sur deux autres titres gonflés à bloc – avec la basse de Rachel Bolan qui grogne comme un fauve sur « Damnation Army ». Les deux bonus font office de rappel, sorte de cerise sur le gâteau, emboîtant le pas d’une série très énergique : « Sheer Heart Attack », le classique de Queen que Skid Row réactualise à sa façon, sans trop le dénaturer, conservant les quelques effets sur la voix de l’original, et un « Rats In The Cellar » endiablé du Aerosmith de la première ère qui termine l’opus en faisant languir pour la suite.

Voilà un EP sacrément rock n’ roll, plus encore que ne l’était son prédécesseur et qui donne la sensation d’un groupe revitalisé fonçant tête baissée. Peut-être ces derniers temps ont-ils été remontés à l’idée de parcourir le monde après s’être confortablement encroûtés dans la patrie de l’Oncle Sam, mais aussi certainement par la très bonne réception du premier volet… Toujours est-il qu’avec ce Rise Of The Damnation Army, Skid Row confirme vouloir se rebiffer vigoureusement contre le sort et ceux qui l’auraient cru (ou voulu) mort et enterré.

Album Rise Of The Damnation Army – United World Rebellion: Chapter Two, sortie le 5 août 2014 chez Megaforce Records.



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3