ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Blow Up Your Video   

Sleepy Hollow : on aimerait y croire


A la vue de ce titre nombre d’entre vous s’attendent peut-être à lire un papier en lien avec le film de Tim Burton « Sleepy Hollow : La Légende du cavalier sans tête » sorti en 1999. Raté ! Sleepy Hollow a certes tenté de développer un univers visuel marquant avec son clip ‘Bleed Steel’, titre à l’origine issu de l’album Skull 13, mais cet univers ne présente aucun lien apparent avec ledit film. Un clip qui, par ailleurs, laisse sceptique.

L’effort du groupe et de Warderie Productions dans la réalisation du clip est respectable, mais laisse un arrière goût amer.

Visuellement, déjà, ce clip accroche l’œil. Certains groupes ont récemment prouvé que les clips animés pouvaient s’avérer être la meilleure extension artistique de leur œuvre. Mais, maladroitement réalisée, cette démarche peut paraître pathétique, voire faire sourire. Ici, les graphismes sont à la limite du vieillot, rappelant ceux de notre bonne vieille Playstation première du nom. En fond musical, un heavy/thrash horrifique pas mémorable. Mais c’est surtout le scénario qui pêche.

L’histoire débute avec une garnison de soldats squelettes qui patrouille en pleine nature et tombe sur un homme rampant sur le sol. Mourant, celui-ci se fait achever par l’un des squelettes. Son âme se matérialise alors en un spectre bleu transparent que nous nommerons pour la peine ‘Blue Man’. Pendant ce temps, le groupe, représenté par le même graphisme, joue le morceau. Mollement : même le premier Guitar Hero s’appliquait à donner plus de pêche à ses personnages ! Qui plus est, les gestes des musiciens ne sont pas synchronisés avec la musique qu’ils sont censés jouer. Retour à ‘Blue Man’, toujours mort, mais ayant développé des talents de commercial et faisant apparaître entre ses mains le disque du groupe. Il finit par se lancer dans un duel sans pitié avec la Mort, vêtu de son habit traditionnel – capuche et faux -, après l’avoir poussée en signe de désaccord face au traitement réservé à ses prisonniers. Elle répond par sa technique ultime, rappelant le Genkidama de San Goku dans Dragon Ball Z, absorbant l’énergie du soleil et des éléments pour en faire une boule.

Un clip servi par un graphisme qui fait sourire et où les évènements de l’histoire s’enchaînent de manière trop téléphonée, empêchant le spectateur de prendre la démarche au sérieux et laissant par conséquent un sentiment partagé entre l’envie de saluer l’évidente bonne volonté de l’artiste, le fait que l’on voie à peu près où il veut en venir, et une réalisation artistique bancale, voire bâclée.



Laisser un commentaire

  • HAHAHAHA !!!!
    Non mais… Ils ont vraiment sortit ça en 2012 ?!

    [Reply]

  • Et dire que je trouvais Manowar kitsch…

    [Reply]

  • A noter aussi : la trainée de sang qui ressemble à une trainée de chiasse. Pour rester dans le scato, le « blue man » qui a l’air de se pisser dessus à partir de 2:30. Et le cheval auquel on a collé des ailes de chauve-souris… Tout est cohérent, c’est magnifique.

    [Reply]

  • le morceau est bien sympa (encore que le solo est un peu simplet) mais ils devraient oublier tout ce qui concerne l’image. Outre le clip immonde (même en 1992), la photo du groupe est ridicule.

    [Reply]

  • Aceofspades dit :

    C’est vrai que les graphismes sont pas mal pour un jeu de PS1!
    Non franchement ça fait mal de critiquer parce qu’on voit qu’ils ont pourtant du y passer du temps, mais ouah!
    Le pire c’est les passages où on voit le groupe jouer, et surtout le chanteur! On dirait des sims qui jouent de la guitare!

    [Reply]

  • Devrais-je vous remercier pour cette étrangeté ?

    Hé, mais la fin n’est pas spoilé !

    Perso j’ai adoré le finish de la mort, lancé de faux à travers le vide suivi d’un saut à l’animation terrifiante.

    Le truc qui m’a le plus fait tiquer dans ce clip, c’est l’espèce de logo de l’album (enfin je crois) le cheval avec des ailes de chauve-souris, non sérieux c’est d’un mauvais goût XD

    [Reply]

  • « réalisation artistique bancale, voire bâclée » euh… c’est bien gentil comme descriptif !

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Tool @ Hellfest
    Slider
  • 1/3