ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

SORTILEGE : le live au festial Keep In True disponible en intégralité


SORTILEGE se produisait pour la première fois au festival Keep In True en Allemagne ce 27 avril. Le live a été capté en intégralité.



Laisser un commentaire

  • Franchement, outre le français que je trouve ridicule et insupportable à l’écoute dans le hard/metal, faut bien avouer que musicalement c’est pas génial…
    Pourquoi Satan Joker, Sortilège et consort n’ont pas percé ? Ben c’est moyen voilà… Suffit de comparer avec les Maiden, Priest, Saxon, Accept, c’est pas le même niveau c’est tout.

    [Reply]

  • Je rebondis sur le retour bienfaiteur de sortilège pour (ré)ouvrir le débat sur la désaffection de notre pays à pręfęrer les groupes anglo saxons à ceux d origine française.Même si la culture française isdue de la langue molière est éloignée du rock pour valoriser la chanson populaire (Brasseins,Ferrat…) ,un certain engouement pour le hard-metal est bien apparu dans les années 80,accompagné par l age d or du hard français en 1985(Satan jocker,Warning…après la venue du groupe phare Trust fin 70s.)
    Difficile à comprendre le déclin avant 1990 pendant que les groupes étrangers conservaient leur auditoire avec différents courants (grunge…)jusqu à ce jour.
    Le bashing français,le rôle des journalistes doivent avoir leur part dd responsabilité et j aimerais qu’un sociologue tente de trouver les causes de l indifférence du public (sauf exception) pour nos compatriotes qui ont un talent musical équivalent à nos voisins:la preuve avec les 3 ou 4 albums de Sortilège …

    [Reply]

    Pat

    vaste débat , en effet .Il y aurait des tonnes de choses à dire sur le contexte du marché français pour le Hard/Metal de l’époque mais aussi du Hard national français chanté dans notre langue. Ce n’est que mon avis , mais aussi en s’appuyant d’après la grande majorité des critiques étrangères lues ici ou là sur ces œuvres analysées en général par des anglo-saxons , le français chanté ne passe pas dans les oreilles des plus habitués à la langue de Shakespeare. C’est un fait.
    Evidemment , on peut trouver des exceptions comme Chuck Schuldiner et sa passion pour ces groupes ou encore le Black Metal mais c’est un autre monde avec des codes différents. Rammstein est aussi un autre exemple mais , avouons-le , c’est un cas à part dans la notoriété mondiale.
    La Langue reste une barrière , c’est bien dommage.
    Pour finir et je ne vais pas me faire des amis mais les productions de l’époque étaient certe bonnes , voire très bonnes mais rarement excellentes.
    Je les ai écoutées et appréciées comme beaucoup de monde dans ces années-là (présent au festival de Massérac , près de Redon en ’85) mais on ne peux pas les comparées aux grosse pointures des ’80’s qui le sont encore.
    Peut-être aussi un soupçon de manque d’originalité : Qui n’a pas entendu beaucoup trop de « On dirait Motörhead » ,  » wow , ça sonne comme Priest » , « c’est du AC/DC  » ou « ils se prennent pour Van Halen » en faisant tourner leurs galettes et en regardant les dégaines dans les magazines ou sur les pochettes ?
    C’est sans doute là-dessus que Trust à fait la différence d’entrée. musique, texte à messages, attitudes, artwork , proximité avec AC/DC qu’ils ont su transformer en valeur ajoutée.
    C’est sans doute un peu de tout ça qui donne cette impression de feu de paille, mais le plus important est d’avoir passer un moment avec mecs à travers leurs vinyls laissant ce bon arrière-goût d’insouciance.

    Dypso

    Ca me fait chier de le dire, mais peut-être que le heavy français n’est simplement pas au même niveau que celui anglo saxon ni même allemand.
    De la même manière que coté folk/black/death/deathmélo/power/thrash etc, les anglais sont à la ramasse comparé à certains pays voisins. Dailleurs je félicite tous les groupes de folk pagan black qui chantent dans leurs langue natale et pas en anglais.

    ear

    Évoquer la langue française qui ne sonne pas rock aussi bien que l’anglais se justifie en partie (le « r » accentué à la Piaf alors que l’anglais accentue les notes chantées sur les « you ou yé…, chewing gum en bouche en meilleure harmonie avec les guitares et basse) les groupes leaders allemands (scorpions,Accepte Edguy…) ont pris bien la langue de Shakespeare…Par contre je trouve que le chanteur de Sortilège avait un son lyrique qui valorisait bien le français et que les versions chantées en anglais étaient bien médiocres à coté) Sortilège a eu des soucis avec les maisons de disque et ont d’ailleurs enregistré leur dernier album en Allemagne:pas sûr que les producteurs avaient un intérêt pour ce genre de musique ,c’est peut être la raison que tu émet sur la qualité moyenne ressorti de cela.
    Mais paradoxalement,j’ai trouvé que leur dernier album de Sortilège « larmes de héro » était de niveau exceptionnel mais que le public français s’est détourné du groupe en 1986…Je crois finalement que le marketing et l’absence de relais suffisant des journalistes représente la cause essentielle du désintérêt des groupes français: tu a beau avoir le meilleur produit au monde:si le staff marketing ne suit pas ou est mauvais , ton produit ne se vendra pas…
    Il suffit sans citer de groupes majeurs pour éviter des polémiques de voir le succès planétaire de certains sur plusieurs décennies à la qualité moyenne voire inexistante pour non renouvellement au fil des ans, par rapport à d’autres groupes restés presque dans l’ombre ou avec une durée de vie très limitée (les investisseurs préfèrent mettre le fric sur le bancable,tout le monde le sait plutôt que sur l’incertitude de retour sur investissement d’un groupe talentueux mais peu connu)
    En tout cas bien content d’avoir vécu la période courte mais intense des groupes français qui rivalisaient autant que les anglo saxons du moment,au moins sur notre territoire!!!…. mais le marketing du coca cola sera toujours plus fort à la fin pour l’imposer dans le monde entier!!!

  • c est le hellfest qui doit s en mordre les doigts… passer à coté du meilleur groupe de hard rock francais de l histoire…. oui oui , j ai bien dit  » le  » meilleur ……sinon , big emotion de les revoir 35 ans apres

    [Reply]

    Otto Rail

    J’ai tout de même l’impression à force de faire des Hellfest que le heavy metal « classique » n’est pas la priorité des responsables de la prog, hormis pour des têtes d’affiches fédératrices 😉

  • je ne sais pas si Zouille est le meilleur chanteur de hard françaisà ce jour mais en tout cas c’est lui qui m’a donné le plus d’émotions dans son chant pour le hard français, en 40 ans d’écoute
    concert top…vivement une tournée en France..

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Trivium @ Villeurbanne
    Slider
  • 1/3