ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Soyez prudents avec vos oreilles comme avec le reste


Le Heavy Metal Cook vous donne des conseils sur l’art de bien s’alimenter et je souhaite, de mon côté, vous rappeler aujourd’hui une autre vérité essentielle par l’intermédiaire de nos colonnes : soyez toujours attentifs à ce qu’il se passe autour de vous et faites vraiment attention à vous-mêmes. Ca s’applique dans la vie en générale mais, vous vous en doutez, si je vous parle de ce genre de choses aujourd’hui c’est parce que notre passion à tous, la musique, peut aussi engendrer des problèmes importants.

Sortez couverts. En toutes circonstances et sur tous les sujets. Tel est le sens de cet article.

Il y a quelques jours je suis tombé sur cette news de Metalorgie qui m’a fait quelque chose :

« Thue Møller quitte The Burning sur les conseils de son médecin. Le bassiste souffre en effet de problèmes d’acouphènes. »

Je ne connais pas son passif mais, hypothèse comme une autre, il se peut que le bassiste n’ait pas vraiment pris soin de ses oreilles, qu’il se soit produit sur scène ou qu’il ait assisté à trop de concerts sans Boule Quies… bref qu’il ait trop souvent joué avec sa santé, ce qu’il paye probablement aujourd’hui. Concernant Thue Møller, ce sont des extrapolations de ma part mais nombreuses sont les personnes qui souffrent d’acouphènes ou qui connaissent un proche qui en est victime. Et c’est souvent dû au fait de s’être approché trop près d’une enceinte ou d’avoir assisté à un show sans protections dans les oreilles…

Beaucoup d’entre nous sont confrontés au son en permanence et c’est notre rôle, en tant que média, d’inciter les jeunes et les moins jeunes à savourer les concerts en mettant des protections auditives. Pour trouverez plus d’infos sur le site d’Acoufun, le spécialiste français de la protection auditive adaptée à la musique.

Papy Wired déclarait le 31 janvier dernier en commentaires de l’affaire Murderdolls qu’il « souffre justement d’acouphène à l’oreille gauche » où tout a débuté pour lui « lors du concert de Steve Vai en 93 à Lyon (quand) un gus a sifflé très fort et très aigu juste à côté de mon oreille qui n’a pas supporté le choc… depuis, ça continue de siffler aigu ! ».

Pour Papy c’était de la malchance à cause d’un autre. Mais cela montre malgré tout qu’il suffit d’une seule fois pour subir jusqu’à la fin de ses jours des conséquences difficilement supportables sur son propre corps. Une seule fois que vous devez, dans la mesure du possible, anticiper.

Alors soyez prudents et sachez écouter ce que disent les gens autour de vous…



Laisser un commentaire

  • Oui on a tout intérêt à prendre soin de nos oreilles !! Nous passionné de musique (bruyante ? mais nan !) Aller en concert sans protections franchement c’est très risqué quoi ! Et la plupart des gens viennent sans protection u_u (ils sont malades !!) C’est inhumain en concert niveau son, c’est trop mais y’a de très bonnes protections je pense aux acoufun qui elles gardent la qualité du son, et je m’en sers aussi pour jouer de la guitare sur mon ampli de scène ! 15-30€ les boules quies franchement ça sert pour beaucoup de concert, vu mes passions qui ne tournent qu’autour de mes oreilles, c’est une obligation d’en prendre soin =) Malheureusement j’entend moins de l’oreille droite mais rien avoir avec un accouphène !

    [Reply]

  • A la JAPD un militaire qui se chargeait justement de recruter, m’a dit que plus d’un quart des réformés l’était à cause de leur mauvaise audition et concernait des gens de nos ages…
    Perso, je ne vais jamais en concert sans protection auditive, je tiens trop à mon ouïe. Le jour où je ne peut plus me mettre de métal dans les oreille, je crois que je m’en mettrais dans la cervelle.

    [Reply]

  • C’est très bien de sensibiliser les gens à cela !

    Pour ma part je vous conseille les boules Quies en cire. Après plusieurs tests en concert c’est ce que marche le mieux d’après moi.
    Ces boules Quies réduisent + le son que des boules en mousse et sur toutes les fréquences je pense.

    [Reply]

  • C’est une très bonne idée de sensibiliser les gens la dessus, après un concert d’AC/DC j’ai eu pendant plusieurs jours des acouphènes (qui heureusement sont partis) depuis a chaque fois que j’assiste a un concert (qu’il sois amateur ou autre) ou que je pousse un peu l’ampli de ma guitare, j’utilise mes bouchons d’oreille, et ça ne limite pas seulement les acouphènes, la fatigue lié au son (en concert le volume sonore nous fatigue facilement) est diminué.

    [Reply]

  • @Saff :

    Très bien alors je vais être plus nuancé : quand vous mettez vos Boule Quies alors vous « diminuez le risque de sifflement ».

    Ca te va là ? 😉

    En tout cas j’avais assisté au concert de Devin Townsend au Rail Théâtre il y a quelques années, j’étais au lycée à l’époque, et les 5 jours de sifflements m’avaient quand même bien fait réfléchir.

    [Reply]

  • En plus de mes écouteurs avec embouts moulés, j’ai toujours une paire de bouchons en mousse dans mon sac. Cela ne prend pas de place et ça sert dans plein d’occasions (concerts mais aussi quand tu dors chez des potes…).

    C’est clair que j’hallucine quand je vois le nombre de gens ou de musiciens qui n’en mettent pas… pour moi c’est comme la capote.

    [Reply]

  • Hmm… Pour le coup de Papy Wired, je ne pense pas que ce soit le coup d’une fois. Ça s’est déclenché au moment du concert de Steve Vai, ok, mais ça ne veut pas dire que cette seule fois est la seule de responsable. A chaque fois qu’on ressort d’un concert, on sent un léger sifflement, les oreilles un peu cotonneuses en prime, on va se coucher et le lendemain, plus rien. Rien que ça, ça en fait perdre un coup à son audition. Ça semble con comme ça, même si tu n’as pas de conséquence directe avec un véritable acouphène permanent, ce genre de choses fait qu’au bout du compte, tu ne peux plus entendre certaines fréquences et tout. Et au bout d’un moment, à force de répéter ce genre de situations, ce sont carrément des bandes de fréquences qui zappent et là, ça devient bien plus embêtant. Et ça se finit en acouphène. Et tu as également le cas supérieur qui se nomme l’hyperacousie, bien plus embêtant que l’acouphène puisqu’une forte douleur accompagne le sifflement lorsque tu entends certaines fréquences, voire même de façon permanente dans le pire des cas.

    [Reply]

    « A chaque fois qu’on ressort d’un concert, on sent un léger sifflement, les oreilles un peu cotonneuses en prime, on va se coucher et le lendemain, plus rien. Rien que ça, ça en fait perdre un coup à son audition. »

    Eh ben j’ai fait un article pour dire que ça, justement, ça ne devait pas se passer.

    Quand tu te fous des Boule Quies ça ne siffle pas.

    Margoth/RM

    Je me doute bien 😉

    C’est surtout en fait pour en rajouter une couche parce que c’était pas très clair dans ton article. Peu de gens prennent ces simples petits acouphènes temporaires au sérieux dans le sens où ça déloge quelques heures plus tard. Beaucoup pensent que ça n’a aucune répercussion alors que ce simple petit truc en a déjà beaucoup, même si ça te semble infime et insipide. C’est le cas quand ça t’arrive à des moments isolés de te vie (genre deux ou trois fois en 80 ans, c’est amplement tolérable sans avoir de conséquence fâcheuse qu’on sentirait). C’est l’accumulation qui fait que les problèmes sérieux commencent.

    D’ailleurs, il est à noter que lorsqu’on perd de l’audition, il n’y a aucune chance de pouvoir la récupérer puisque les sortes de cils dans le tympan qui « se meurent » ne se renouvellent jamais comme ça peut être le cas avec les cellules de notre corps.

    Saff'/RM

    « Quand tu te fous des Boule Quies ça ne siffle pas. »

    Je peux t’assurer que si, Amaury. Pas plus tard qu’hier soir, j’avais mes bouchons Acoufun dans les oreilles (mais comment j’ai réussi à survivre à des années de concerts sans ces trucs-là, moi ?), et en allant me coucher, j’avais la tête qui bourdonnait et les oreilles qui sifflaient.

    Je me doute bien que mon audition pâtit pas mal de tous ces concerts (sans parler de l’iPod, que j’ai une fâcheuse tendance à mettre fort), et je me protège pour amortir au maximum, mais je ne pense pas que l’utilisation de bouchons suffise à empêcher totalement la dégradation de l’audition.

    Margoth/RM

    C’est comme les médicaments, aucun traitement n’est fiable à 100%. Les bouchons d’oreille, c’est pareil. Ça ne fige pas tout mais ça limite quand même. Après, cela varie également selon les marques et surtout du type de bouchons d’oreilles que tu portes ainsi que la matière des bouchons d’oreilles. Les tous simples et pas chers en mousse te limitent bien les hautes fréquences mais pour le reste…

    Mais qu’on se le dise, les concerts ne sont pas les seuls critères pour se chopper des acouphènes. Tu peux en avoir de façon indirecte. Le stress par exemple…

    Notamment : http://www.holodent.com/article-15864481.html

    Papy Wired

    Alors, pour savoir un peu de quoi je parle (vu que je suis le principal intéressé dans l’affaire), je peux t’affirmer que tout s’est déclenché ce soir-là, suite à ça.
    En effet, lors de précédents concerts, j’ai eu, un peu comme tout le monde qui n’avait pas de protections à l’époque, des sifflements qui duraient entre 2 et 3 jours. Coup classique que certains connaissent bien mais qui ne sont pas anodins tout de même !

    Sinon, pour le concert de Vai, quand c’est arrivé, c’est bien le sifflement fort et aigu juste à côté de mon oreille qui a tout « explosé ». En effet, là, j’ai eu directement une très vive douleur dans l’oreille tu vois ; pas le genre de sifflement continu que tu as et dont tu t’aperçois à la sortie. Non, là, douleur vive et soudaine dès que le gus a sifflé et depuis… ben ça ne passe plus.

    Alors oui, c’est très chiant parfois. On tente de s’y habituer mais on ne connaît plus jamais le calme et le silence « absolu ». Et je comprends que certaines personnes qui en sont victimes fassent des dépressions, voire des tentatives de suicide. Parfois, j’ai envie de me foutre la tête contre le mur et de mer percer le tympan avec un tourne-vis pour que ça stoppe enfin !
    De même certaines fréquences, certains sons sont douloureux.

    Donc, faites très attention à vos oreilles et protégez-les ! C’est comme tout, quand ça ne marche plus normalement que l’on voit à quel point c’est important !

  • Totalement super article!

    Faut j’y pense!!!!!!!! chaque oublie….

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    In Flames @ Lyon
    Slider
  • 1/3