ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Girls Girls Girls   

Steel Panther : le petit plus qui fait déjà la différence


Steel Panther n’est pas un groupe comme les autres puisque, dans l’imaginaire collectif, il pousse le concept de « glam metal » encore plus loin. Genre incarné par des figures aussi emblématiques que Mötley Crüe, Poison et bien d’autres, le glam metal a toujours été considéré comme l’incarnation parfaite de la célèbre expression « sex, drugs & rock’n’roll ». A tel point que les années 80 et leurs frasques appartiennent désormais à la légende de notre style musical favori.

Mais malgré cela, Steel Panther parvient aujourd’hui à faire bouger le glam – alors qu’on aurait pu croire que tout avait déjà été fait et/ou dit sur le sujet – en jouant intelligemment avec ses codes.

Steel Panther a réussi à se faire un nom et à se différencier des autres groupes de glam comme de metal au sens large car il utilise à l’extrême le concept « sex & rock’n’roll ». Si l’on s’intéresse tout d’abord à la base de leur succès, la musique, on peut noter sans chercher trop loin que leurs compositions sont entraînante et de qualité. Ce qui n’est en rien anecdotique puisque si la musique proposée par Steel Panther n’était pas bonne, il est à parier que le succès du groupe – et l’adhésion qu’il suscite du public – ne serait pas aussi important qu’il ne l’est aujourd’hui.

Sexion d’Assaut

Mais si leurs hymnes FM restent en tête, ce qui est la base d’un groupe de glam, il n’en demeure pas moins que la grande force de la formation est son humour. Ce dernier, très présent dans les paroles, est incontestablement un des éléments (le principal ?) qui expliquent le développement du combo. Un humour particulièrement exagéré, et toujours connoté sexuellement, où le second degré est roi. Les titres parlent d’eux-mêmes (« Just Like Tiger Woods », « 17 Girls In A Row », « It Won’t Suck Itself »…) mais le second degré de Steel Panther apparaît aussi comme un miroir où le groupe, sur un titre aussi efficace et rassembleur que « Death To All But Metal », aime jouer avec les codes de son public en parodiant, par exemple, les clichés et le fanatisme de notre communauté.

Ainsi la formation ne se contente pas seulement d’être fun mais elle permet aussi de faire s’interroger (ceux qui le veulent) car, il ne faut pas l’oublier, l’humour peut aussi être un moyen d’arriver à une réflexion… Après, ne tombons pas dans l’écueil de la sur-analyse : Steel Panther n’est quand même pas un groupe d’une richesse infinie dans le discours ! Et les artistes, parodiques ou non, qui cultivent l’humour sur scène (Nanowar, Edguy, Devin Townsend, Municipal Waste…) existaient bien avant l’apparition de Steel Panther avec l’album Feel The Steel (2009).

Cependant, là où un Ultra Vomit avait prouvé qu’on pouvait être un groupe parodique drôle tout en proposant de l’excellente musique, le groupe de Los Angeles réunit ces deux éléments avec un petit plus qui va peut-être favoriser le développement de sa notoriété. Ce petit plus réside dans le fait que le groupe est aujourd’hui le seul combo capable de faire venir le public metal à ses concerts pour la musique, l’humour (ndlr : nous vous conseillons sur le sujet notre live report du Download ou le compte-rendu de la conférence de presse donnée par Steel Panther au Hellfest !) mais aussi, et c’est là que se situe le « petit plus », parce que le fan de metal sera presque assuré de voir des filles montrer leurs attributs mammaires lors des shows du combo, que ce soit dans la fosse ou sur scène. Aujourd’hui on ne se déplace pas uniquement à un concert de Steel Panther pour la musique et l’humour, on se déplace aussi pour voir des paires de seins.

Ce « petit plus », sans doute l’un des plus vendeurs de l’histoire de l’humanité, n’est en aucun cas à négliger dans le succès du groupe. Il prouve d’ailleurs que le concept « Steel Panther » séduit le public metal parce qu’il parvient à faire du neuf avec du vieux tout en lui donnant, sur scène, un bonus fort appréciable qu’il ne retrouvera pas (ou peu) ailleurs.

Par conséquent, la panoplie Steel Panther n’a-t-elle pas aujourd’hui tous les arguments pour conquérir définitivement le monde ?

Diantre, mais que fait cette demoiselle ?!



Laisser un commentaire

  • J’ecoute ce groupe depuis 3 ans maintenant, et c’est clair : aucun groupe actuel dans le style glam/Heavy ne rivalise avec SP c’est simple : les mecs sont des musiciens et chanteurs hallucinants(Russ parrish et travis hayley etaient lead singers avant dans leur groupes respectifs)mais aussi des showmens incroyables (mise en scene vraiment balèze), bref ya rien qui depasse en live c’est energique fun, carré..Vu au azkena rock cette année et au HOB l.A en juillet dernier dans une salle comble un lundi soir. et c’est comme ca toutes les semaines.Dingue

    [Reply]

  • Jt’aime bien doc’, mais je vois pas l’intérêt de cet article…

    [Reply]

    Zenos

    L’intérêt de cet article ?

    « Seins »

  • Nanowar, vous êtes sûrs ?

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Greta Van Fleet + Vola @ Paris
    Slider
  • 1/3