ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Steve Harris (Iron Maiden) fait « du rock mainstream »


Quand il y a un peu plus d’un mois Steve Harris, bassiste et membre fondateur d’Iron Maiden annonçait la sortie le 24 septembre prochain de son premier album British Lion, on en savait assez peu, les infos au sujet de ce Lion étaient trop faméliques pour s’en mettre sous la canine. A commencer par les musiciens qui l’accompagnent sur ce projet. A-t-il demandé à ses copains de la Vierge de Fer de jouer les backing-band (comme il a déjà été vu chez d’autres artistes sur leur projets solos) ? La question n’était pas écartée en apprenant le nom de deux parfaits inconnus : le chanteur Richard Taylor et le guitariste David Hawkins, tout droit sortis de nulle part.

Interviewé par Classic Rock Magazine, Harris donne certaines explications à la généalogie de ce projet : « Il a fallu un temps ridiculement long pour que cet album advienne, mais nous avons réussi à garder ça secret et ça a été plutôt amusant. […] Ca a commencé quand Graham Leslie est venue à ma rencontre avec une cassette de chansons – ce qui démontre à quel point cela a été long ! – et j’ai pensé qu’ils étaient vraiment bons alors j’ai dit que j’essaierais d’aider son groupe à faire quelque chose. J’ai fini par les manager et les produire et par écrire avec eux, tout en gardant ça sous scellé, au point que même certaines personnes du groupe [Iron Maiden] ne le savaient pas. Enfin, quand ce groupe a implosé, je me suis dit : ‘Je dois faire quelque chose pour eux’, car je pensais que les chansons étaient tellement fortes. »

Eh bien, voilà déjà pourquoi leurs noms n’arrivent sous les feux des projecteurs que maintenant. Mais restait encore la principale source d’inquiétude : la musique en elle-même simplement décrite comme « dans la veine de groupes comme Iron Maiden, bien sûr, mais aussi Led Zeppelin, Rush ou encore Journey ». Ce qui veut tout dire, comme rien du tout (rien qu’avec Led Zep, on peut aller du vieux blues aux chansons presque metal en passant par du reggae), et finalement, on se demande même maintenant si on nous parle toujours de la même chose.

Voici la nouvelle description qu’en donne Harris à Classic Rock : « Ce que je pense et ce que les autres pensent pourraient bien être deux choses différentes mais je dirais que c’est plus du rock mainstream que du metal, un son très britannique, avec des influences très seventies, et très commercial… mais le bon commercial. » Mouais, faut faire gaffe avec cet adjectif… On en connaît quand même pas mal pour qui il n’y a ni bon ni mauvais commercial, il n’y a que le commercial et le commercial, c’est le Mal ! Bref… Quoi d’autre ? « Il y a toutes sortes de choses, avec des appels du pied à The Who et UFO et certains groupes de rock britanniques classiques, mais ce n’est pas l’album de rock progressif auquel certains s’attendraient. » Eh bien, il y avait tellement peu d’indices jusque là que s’attendre à quoi que ce soit aurait été précipité.

L’équipe British Lion

En tout cas, il s’agirait désormais de donner leur chance en live à ces nouvelles chansons : « Nous allons certainement tourner avec ça. Mais il n’y a encore aucun concert de prévu car nous ne savons pas encore ce que nous avons. je sais que nous jouerons dans des clubs, ce qui est génial car je n’ai pas joué dans des clubs depuis des années. »

Enfin, des fois que certains fans de Maiden s’inquièteraient que le bassiste vieillissant préfère l’ambiance pantouflarde des clubs aux grandes tournées des stades du monde entier : « Maiden sera toujours la priorité, ça l’a toujours été, ça le sera toujours, mais c’est intéressant et excitant d’essayer de nouvelles choses. »

Tellement excitant cette histoire d’album solo que ça a même donné des idées à d’autres membres de Maiden : « Je pense que Bruce [Dickinson, chanteur] en fera un autre : on parlait de mon album l’autre jour et je pense que ça lui a fait penser qu’il n’en avait pas fait un depuis dix ans. Alors il est probablement temps pour qu’il en fasse un autre. Peut-être que ça prouvera à chacun qu’on peut être dans Maiden et faire d’autres trucs en même temps. Et, certainement, il y aura un autre disque de British Lion. Évidemment, je veux faire d’autres choses avec Maiden, mais si les gars décident qu’ils ne voudront pas en faire autant dans le futur, alors j’aurai aussi ça : c’est ma valve de sécurité car que ferais-je d’autre ? Je veux en faire le plus possible avant de casser ma pipe. »

Enfin, avec tout ça, on ne nous a toujours rien donné à entendre…



Laisser un commentaire

  • caseychaos dit :

    LA MUSIQUE :

    « dans la veine de groupes comme Iron Maiden, bien sûr, mais aussi Led Zeppelin, Rush ou encore Journey »

    « Ce que je pense et ce que les autres pensent pourraient bien être deux choses différentes mais je dirais que c’est plus du rock mainstream que du metal, un son très britannique, avec des influences très seventies, et très commercial… mais le bon commercial. »

    « Il y a toutes sortes de choses, avec des appels du pied à The Who et UFO et certains groupes de rock britanniques classiques, mais ce n’est pas l’album de rock progressif auquel certains s’attendraient. »

    Des explications aussi explicites qu’un Lars Ulrich…

    [Reply]

  • Donc en gros si McBrain veut ralentir le rythme Lui tournera avec son groupe, Dickinson en solo mais alors??? Peut être un jour une tournée de Primal Rock Rebellion?

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3