ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Steven Tyler (Aerosmith) aurait-il besoin d’un Psy ?


Mieux que Lars Ulrich (Metallica) qui se verrait bien tourner avec U2 et Green Day : Steven Tyler qui chante avec Psy ! Le chanteur d’Aerosmith, avec ses 65 berges déjà bien tassées se sentirait-il désireux de rajeunir son image avec THE phénomène de 2012 ? Ou alors, après qu’on l’ait vu pendant deux ans aux côtés de Jennifer Lopez dans un siège de juge dans le télé-crochet American Idol, et avec l’espérance de vie de plus en plus courte de son groupe, la rock star chercherait-elle de nouvelles activités comme invité de marque dans tout ce qui peut faire un peu de barouf ?

A moins que ce soit un nouveau buzz orchestré par le chanteur coréen. L’euphorie « Gangnam style » ayant disparu à peu près aussi vite qu’elle est née (après avoir été particulièrement tenace et virale, ayant infesté entre temps tous les médias et pages web pendant plusieurs semaines), on est en droit de se demander si cette collaboration des plus inattendues n’est pas vouée à braquer de nouveau les projecteurs sur ces trois lettres dont on ne se souvient déjà un an seulement après le phénomène, que par un seul et unique titre.

Ou alors, troisième hypothèse à envisager (plutôt que de croire à une grande machination) : c’est tout bonnement l’amour de la musique qui a réuni ces deux hommes. Car, n’en déplaise aux ronchons, Park Jae-Sang (alias Psy), est un amoureux de la musique et du rock en particulier.

C’est dans un article de l’Uomo Vogue, le 10 octobre dernier, que cet ambassadeur de la K-Pop (pop coréenne) a annoncé que cette collaboration avait eu lieu en expliquant l’importance qu’a eu dans sa vie ce groupe et ce chanteur de légende : « Je viens de terminer l’enregistrement de mon prochain morceau avec un artiste légendaire : Steven Tyler d’Aerosmith. Quand j’étais au collège, je pleurais littéralement quand ils chantaient « Crazy » ou « Amazing » ou quoi que ce soit d’autre, ils étaient mes modèles de vie, et maintenant je collabore avec Steven Tyler, c’est quoi ce déilre, mec ? (rires) J’aime ma vie. ».

Dans ce même entretien avec le magazine italien, le chanteur explique d’ailleurs l’influence qu’ont eu sur lui certaines formations majeures du hard rock : « [Freddie Mercury], ses aptitudes à écrire des chansons, je ne peux même pas m’en approcher, mais sa mise en scène, tout ce que je sais d’elle, je l’ai appris de ses vidéos. J’ai eu une énorme passion pour des groupes de rock : Queen, Bon Jovi, Aerosmith et les Guns N’ Roses. »

Des influences visibles quand on voit certaines vidéos de ses spectacles ou simplement le don qu’il a eu en créant un phénomène, survenu presque par miracle dans sa carrière : « Mon premier rêve était d’être un compositeur et un producteur (ndlr : pour cela il a un temps étudié à la fameuse école de musique Berkley). J’ai donc fait beaucoup de chansons (des centaines de chansons) … sans en vendre une seule. Deux ans après, même situation, pas d’acheteurs… C’est pourquoi j’ai décidé d’être le propre interprète de mes chansons. »

Fort du succès populaire de son méga-hit (« Gangnam est un phénonmène, pas créé par moi, mais par les gens qui l’ont aimé », souligne-t-il) Psy est un artiste absolument libéré de toutes pressions et astreintes, libre de faire ce qu’il désire. Et si cette chanson l’a installé pour longtemps (au moins quelques années) dans le paysage médiatique et musical, il est un bourreau de travail qui ne s’arrêtera pas là et prévoit de sortir d’ici novembre de nouveaux titres : « J’enregistre tous les jours, ce que j’essaie de faire, c’est de faire chanson sur chanson, je suis totalement hors de ce stress et de la pression en ce moment, alors peut-être qu’il y aura un autre album ou un single ou un EP mais… je sais une chose… J’ai le feu en ce moment. Je peux vraiment faire de grandes chansons et je pense que c’est la meilleure période de ma vie. […] Je pense que peut-être qu’en novembre les gens pourront découvrir mes nouvelles chansons. »

Reste à voir l’impact que cela aura du côté des fans d’Aeromsith, ou plus particulièrement de Steven Tyler, ou de hard rock en général, dont la fibre de la curiosité sera peut-être chatouillée, si elle n’est pas irritée. Mais ceux-ci se sont bien remis de la collaboration devenue culte avec Run-DMC sur leur tube « Walk This Way », alors celle-ci pourrait bien un jour devenir un autre objet de fierté… Jusqu’à preuve du contraire, en novembre a priori.



Laisser un commentaire

  • Ca confirme ce que j’ai toujours pensé : Steven Tyler est un extraterrestre.

    [Reply]

  • mouai c’est rigolo tout ça mais ça me fait bien marrer et je suis daccord avec arsenik metallica n’est plus ce que c’était et quand a celui qui a appelé queen du hard rock faut te déboucher les oreilles et apprendre ce qu’est du HARD ROCK 🙂

    [Reply]

    K.S

    Encore un qui n’a jamais écouté les premiers albums de Queen. Fortement inspiré par Led Zep’, et bien plus hard que ce que le groupe sortira dans les années 80. Tente, tu verras !

  • On va dire qu’il est un peu trop poli avec l’ancien phénomène internet…

    [Reply]

  • concretement c’est vrai que la ça craint un peu…

    [Reply]

  • Aerosmith ne sait vraiment plus quoi faire pour se faire remarquer… si ! de la merde ! comme Metallica actuellement, quel gâchis …

    [Reply]

  • Aerosmith doit vraiment être un groupe exceptionnel, pour que je le considère encore comme mon préféré après tous ces errements depuis 15 ans.

    La mayonnaise ne prendra pas comme en 1986 avec Run DMC, car à cette époque, Aerosmith avait encore la fibre créative (créatrice?), et cherchaient à sortir la tête de l’eau. Maintenant ils n’ont plus rien à prouver, et ça se ressent de plus en plus.
    Bref, ils resteront à jamais le meilleur groupe de tous les temps pour moi, mais pas pour ce qu’ils ont fait à partir de l’an 2000.

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3