ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Chronique   

Stone Temple Pilots – High Rise


Ça devait bien arriver un jour. Avec ses frasques, ses prises de paroles publiques incohérentes, ses problèmes d’addictions, son instabilité (y compris vocale), aussi talentueux puisse-t-il être ou avoir été, personne ne veut avoir à gérer un Scott Weiland dans son groupe. Et, manifestement, ce dernier n’a pas mis Stone Temple Pilots, motivé à créer de la musique mais confronté au dilemme d’assumer les risques liés au fait de continuer avec son chanteur emblématique ou de s’en séparer pour avancer sereinement, dans une position évidente. La décision de poursuivre sans Weiland a été prise et le moins que l’on puisse dire est que le groupe de San Diego retombe plus que bien sur ses pattes. Chester Bennington de Linkin Park est appelé à la rescousse. « Choix marketing » certains ont pu penser, mais le résultat montre immédiatement l’évidence de cette collaboration.

Pas encore tout à fait intégré au groupe, Chester Benington est sur ce High Rise – mis en avant comme le produit de « Stone Temple Pilots with Chester Bennington » – un « plus », un « invité » ou peut-être même une « expérience ». C’est surement pour ça qu’il ne s’agit que d’un EP d’ailleurs : cinq chansons pour tester la créativité et la viabilité de la collaboration et tâter le terrain auprès des fans. Mais gageons que ces derniers ne mettront pas longtemps à embrasser cette nouvelle « formule » tant elle est fidèle à ce que le groupe a de meilleur à offrir. Musicalement proche de l’album éponyme de 2010 qui avait vu le groupe revenir en bonne forme et bénéficiant d’un enthousiasme évident dès l’ouverture avec un « Out Of Time » plein de punch.

Mais le plus étonnant reste à quel point Bennington se fond parfaitement dans le style Stone Temple Pilots. Inutile de chercher une quelconque fuite musicale qui proviendrait de chez Linkin Park. Bennington offre une performance 100% STP, avec des lignes vocales fortes que l’on croirait chantées par son prédécesseur tant elles sont typiques du combo, et même avec un timbre proche. Seul un amoureux de cette musique pouvait aussi bien la respecter et s’en accommoder. Voilà un EP qui augure du meilleur pour l’avenir et rassure sur la santé de Stone Temple Pilots que l’on croyait, il y a encore peu de temps, presque enterré à nouveau.

Ci-dessous la chanson « Out Of Time » et la lyric-vidéo de « Black Heart » :

EP High Rise, sorti le 8 octobre 2013 chez Play Pen LLC / ADA



Laisser un commentaire

  • bioparhasard dit :

    j’espere qu’il en fera son second groupe comme corey taylor avec stone sour

    [Reply]

  • bioparhasard dit :

    une tuerie cet ep !!! bennington offre une seconde jeunesse au groupe dommage que weiland sombre dans l’autodestruction malgrés sont talent il est ingérable .

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Helloween @ Villeurbanne
    Slider
  • 1/3