ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Sunn O))) et Ulver : la prix de la curiosité se nomme patience


Cent dollars les trois minutes ! Déjà que Sunn O))) et Ulver qui se retrouvent pour composer un album commun a de quoi secouer la curiosité dans sa cage, alors quand le duo – hors-normes – dévoile, via la page Bandcamp dédiée à ce projet, un extrait de trois minutes pour l’un de ses nouveaux titres, et ce pour la modique somme de cent dollars (pour qui voudra les payer ; allez-y on vous regarde), autant dire que le terme « hors-norme » n’est définitivement pas usurpé.

Mais cette somme exorbitante pour un simple extrait n’est qu’une facétie de ces artistes. A moitié du moins. Car pour diffuser de la musique sur Bandcamp, il est demandé à ce qu’un prix soit affiché. Et même si la gratuité existe sur cette plate-forme musicale, Sunn O))) et Ulver ont décidé, afin de dissuader les mélomanes impatients de se procurer cette mise en bouche, cet échantillon guère représentatif, de pousser le concept un peu loin ; petite exagération volontaire, voire nécessaire. Les artistes voulant conserver le secret de cet opus sans pour autant léser les fans plus que curieux. Les deux formations ont donc dévoilé trois minutes du titre « Eternal Return ». Trois minutes d’ailleurs peu parlantes. Instrumentales et hypnotiques. Bien malin celui qui sera en mesure d’évoquer ce qui succède à cette introduction se concluant, ici, sur un crescendo qui laisse monter l’eau à la bouche de l’auditeur.

Onze ans après leur premier méfait commun (à l’époque des sessions White1, pour un seul titre, « CUT WOODeD », cf. ci-dessous), la collaboration Sunn O))) – Ulver attire de nouveau les regards. Les deux formations ont en effet annoncé sortir le 4 février prochain leur premier album commun, via Southern Lord Records, intitulé Terrestrials. Ce que l’on en sait actuellement c’est qu’il sera constitué de trois pistes : « Let There Be Light », « Western Horn » et ce « Eternal Return ». Trois morceaux enregistrés en live et de manière improvisée, au studio d’Ulver, le Crystal Canyon d’Oslo (Norvège). Trois titres inspirés d’une image : celle du soleil et de son cycle journalier. Chez Ear Split Com Pound, Kristoffer Rygg, chanteur d’Ulver, explique : « Nous voulions que la musique soit orientée vers la lumière, comme un pèlerin perdu s’étirant vers le soleil. Nous avons gardé cette image mentale lors du processus créatif. »

Cet opus divisé en trois pistes dessinera ainsi le soleil, de son lever à son coucher. « Let There Be Light » (« Que la lumière soit », en français) sera un titre de huit minutes sur lequel chantera Kristoffer Rygg. Ce titre est construit, selon ce dernier, sur « le silence et les ténèbres » et tend à sacraliser la musique à travers un dégradé lumineux. « West Horn », lui, sera plus « drone », se développant dans un « paysage hanté ». Quant à « Eternal Return », il replace Rygg au chant avec des paroles évoquant la Grèce antique, l’Égypte et le terrain biblique. La chanson est palindrome, en cela la musique fait écho aux paroles, avec la même ligne de basse, le même motif musical commençant et terminant le morceau. Voilà les premiers détails lâchés quant au contenu de cet opus. Désormais, seule la patience pourra apporter de plus amples réponses, de plus amples détails sur cette collaboration d’ores et déjà alléchante.



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3