ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

SYMPHONY X : les détails du nouvel album


Le groupe de metal progressif SYMPHONY X sortira son neuvième album intitulé Underworld le 24 juillet prochain via Nuclear Blast. Celui-ci a été enregistré au Dungeon, studio dont le guitariste Michael Romeo est propriétaire, ré-équipé avec les dernières technologies nécessaires pour créer au mieux les touches symphoniques et orchestrales qui font la signature du groupe.

Romeo déclare à propos de la direction musicale de l’album : « Musicalement, Underworld a des choses qui rappellent les albums précédents du groupe mais celui-ci a clairement son propre caractère. Chaque élément a été ajouté pour servir la chanson, du coup l’album défile naturellement et devient une expérience d’écoute complète du début à la fin. Chaque chanson est pertinente et peaufinée, et nous avons apporté beaucoup d’attention aux accroches, aux voix, aux riffs, et à maintenir l’intérêt et l’énergie à un haut niveau sur tout l’album. C’est putain de heavy et agressif quand c’est nécessaire, et pourtant avec des envolées et émotionnel à d’autres moments. Je pense que l’équilibre est parfait. Il fallait qu’il ait tous les éléments que nous avons habituellement, c’est juste qu’ils sont un peu ajustés et vraiment améliorés. Vous savez, des gens dans l’industrie ont dit que nous ne verrons plus d’album complet. Je voulais défendre la réputation de l’album, et vraiment faire en sorte que Underworld vaille le coup d’être écouté comme un album complet. C’est ce que j’adore, avoir des super chansons individuelles, tout en ayant une expérience d’album. Je ne veux pas donner l’impression de prêcher, mais c’était un message que nous voulions faire passer. Tout était une question de progression de l’album comme un tout. Ça s’accélère ici et ensuite replonge là. Ca a vraiment du sens ensemble, ça fonctionne comme un tout et ça défile naturellement. »

Sans être un album concept, le guitariste explique que « comme les derniers albums, il y a un thème qui traverse l’album, sans être une histoire à proprement dite. » Il poursuit : « Nous avons essayé de trouver quelque chose que nous pourrions saisir et dont nous pourrions nous inspirer, et ici le but était de trouver quelque chose de sombre mais avec un contenu émotionnel. J’ai commencé à m’intéresser à Dante, et Orphée aux Enfers, où il va voir Hades ou aux enfers pour sauver cette fille. Il y a donc ce thème du voyage aux enfers pour quelque chose ou quelqu’un qui nous tient à coeur. » Le communiqué de presse explique qu’Underworld, très inspiré du poète italien Dante Alighieri, trouve ses thèmes dans la Divine Comédie, et plus particulièrement dans la partie Inferno. En hommage à l’utilisation du nombre 3 et ses multiples, le groupe utilise ce motif dans sa musique, que ce soit dans les paroles ou les mélodies. La première chanson de l’album est une phrase mélodique de trois syllabes, trois notes, et dans ses couplets apparaissent des références à trois chansons du troisième album du groupe, The Divine Wings Of Tragedy. « Il y a des trucs vraiment cool dans ce genre sur tout l’album » explique Romeo.

Tracklist :

01. Overture
02. Nevermore
03. Underworld
04. Without You
05. Kiss Of Fire
06. Charon
07. Hell And Back
08. In My Darkest Hour
09. Run With The Devil
10. Swansong
11. Legend

L’artwork de l’album a été réalisé par Warren Flanagan (Watchmen, L’Incroyable Hulk, 2012). Romeo en parle : « Warren est parti sur les masques, similaire au premier album. Mais lorsque je lui ai parlé de Dante et des enfers, il a fait ses propres recherches et a conçu un petit symbole pour chacun des neuf cercles des enfers. Il y a donc ces petits symboles géométriques qui ont une signification. C’est juste comme ça qu’il fait. Il s’y met et trouve ces choses dont peut-être personne d’autre que nous ne sait ce que ça veut dire et pourtant ça a du sens. »

Symphony X - Underworld



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3