ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Ta liberté de voler



Le jeudi 9 février dernier, nous avons reçu un communiqué de l’Agence de presse indépendante Mathpromo qui évoquait le téléchargement illégal, la fermeture du site MegaUpload mais surtout le futur clip du groupe Les Rois De La Suède. Le clip de ces derniers est sorti ce mardi, s’intitule « Ta Liberté De Voler », et est drôle car joliment métaphorique. Il est clair que cet artiste n’appartient pas à la « communauté metal » mais si notre média vous fait aujourd’hui partager ce communiqué (ainsi que le clip de la chanson et les paroles qui vont avec), c’est tout simplement parce que la démarche du groupe parle aux permanents de Radio Metal et à ÉNORMÉMENT d’artistes.

En effet, nous pensons que la fermeture du site MegaUpload est une bonne chose (même si cela nous a forcés à changer certaines habitudes puisque nous utilisions ce site dans le cadre de notre travail) notamment parce que cette plateforme a clairement contribué à piller les créateurs (qui n’en ont vraiment pas besoin étant donné la situation dans laquelle se trouve bon nombre d’entre eux !) en donnant la possibilité à tout un chacun de télécharger des œuvres illégalement.

Radio Metal, en tant que média web 100% gratuit, a particulièrement conscience de la chance qu’il a d’évoluer sur un support aussi libre que le web… mais nous connaissons malgré tout les limites de cette liberté. Et le vol fait partie de ces limites.

Respect à Ivan Callot et Monsieur Poulpe pour les paroles de la chanson « Ta Liberté De Voler » et pour la volonté de créer le débat même si Ivan Callot reconnaît étonnamment « qu’il lui arrive aussi de télécharger dans l’illégalité » ce qui peut être jugé comme une belle contradiction (absurdité ?) dans son raisonnement. Respect total aux petits artistes qui ont encore le courage de se battre pour réaliser leurs rêves et vouloir vivre, un jour, de leur musique. Respect total à tous les indépendants qui galèrent comme des fous parce que les majors ont précipité, à cause de l’incompétence crasse de leurs dirigeants, l’industrie de la musique vers les ténèbres. Respect à beaucoup d’acteurs du monde de la musique, et plus généralement de la culture, qui payent (directement ou indirectement) le prix fort parce que des gros malins comme Kim Schmitz, le créateur de MegaUpload, ont gagné beaucoup d’argent sur leur dos. Respect à tous les vrais passionnés de musique qui ont compris que l’unique moyen de soutenir vraiment, directement et efficacement un artiste était de payer pour savourer sa musique.

Bonne lecture, bonne écoute et bon week-end.

« Communiqué du groupe Les Rois De La Suède :

A l’heure où le parti pirate suédois vient d’acquérir le statut d’église fondée sur le culte du partage gratuit de la culture et où la fermeture d’un site illégal ayant permis à un escroc notoire de devenir milliardaire sur le dos des créateurs provoque pleurs et hystéries chez les ados du monde entier, on se demande si le monde n’est pas devenu fou et on se dit qu’il est temps que quelqu’un réagisse !

En réaction aux divers commentaires entendus de part et d’autre les Rois de la Suède ont commis une chanson bien sentie au titre simple et efficace « Ta liberté de voler ». Un texte où l’absurde est finalement bien en dessous de la réalité qu’on nous offre depuis quelques semaines sur le sujet…

Une sorte de droit de réponse en quelque sorte ! »


Paroles :

T’as ça sous le nez
T’as qu’à remplir ton panier
T’es frustré d’avoir jamais volé une orange
Avec les mp3 tu te venges
Mais ton amour du risque
Se résume au Divx

Du coup tu t’es forgé une religion si je partage je suis bon
Emule est grand et Pirate Bay son prophète
On payait bêtement mais t’es le Ché d’internet

T’es un peu Robin des bois
Mesrine et Jésus à la fois
Faudrait pas faire machine arrière
T’as cliqué pour devenir révolutionnaire
T’as un tout petit hacker qui bat en toi
Non faudrait pas te l’arracher…

Ta, ta liberté, ta liberté de voler

Grâce à toi, le monde de la musique a changé
Les petits artistes passent enfin à la télé
Les gros ont morflé, Universal a fermé
Attends bah non c’est plutôt l’inverse qui s’est passé…

Tu nous as juste appris que ce qui n’est pas physique est gratuit
Qu’on peut faire un beau refrain avec une marque de spaghetti
On n’est plus des chanteurs, on est fier d’être des artistes SFR

Pour toi les mp3 sont trop reuch
Mais tous les ans tu changes ton Iphone tout neuf
Des belles baskets faites par des enfants
Là t’es prêt à mettre deux cents euros dedans
Chaque mois à Megaupload tu lâches un loyer
Car pour pouvoir voler t’es prêt à payer…
Ta, ta liberté, ta liberté de voler

Avec tes principes à deux balles
T’arrête pas là fais moi la totale
Viens te servir chez moi
Viens t’essuyer dans mes draps
Mais j’y pense, vu qu’on partage
Je peux aussi venir chez toi

Ca te fera plaisir j’imagine, si je fais le peer-to-peer sur ta copine
Ah bah non tu veux juste partager de la musique, du ciné
T’es total-libertaire mais à moitié

Mais bien sûr nous on peut pas dire tout ça
Les artistes on est de gauche on a pas le droit
Après tu vas dire que je suis un nazi
Alors que c’est toi qui vole mon or en disant que c’est permis par…
Ta, ta liberté, ta liberté de voler

Ta, ta liberté, ta liberté de voler
Je suis prêt à renoncer à Bernard Hadopi, si tu t’exiles avec les voleurs en Patagonie

Ta, ta liberté, ta liberté de voler
Merci de nous avoir fait capter, qu’il fallait qu’on se trouve un autre métier
Grâce à Deezer et toi cette chanson, rapportera 10 centimes et sera vue par un million

Ta, ta liberté, ta liberté de voler
Tu vas dire que nous les artistes on télécharge aussi des fois des disques
Oui mais nous on a le droit, on a notre carte d’artiste tu vois !



Laisser un commentaire

  • Inextricable dit :

    Quand on aime on ne compte pas… Bande de radins. Hadopi vous fera lapider par pascal obispo.

    [Reply]

  • guillaume dit :

    Juste pour info, MU comptait mettre en place un système qui aurait permis de rémunérer les artistes à 90%.

    http://www.linformaticien.com/actualites/id/23262/megabox-la-vraie-raison-de-la-fermeture-de-megaupload-par-le-fbi.aspx

    http://infodocbib.free.fr/index.php/2012/01/

    Lorsqu’on voit ce que peuvent toucher les artistes pour la vente de leurs produits on se dit que ce projet leur était plus profitable qu’aux grandes maisons de disques.

    http://www.newsring.fr/medias-tech/292-internet-le-partage-est-il-un-droit/4837-megaupload-loffre-megabox-prevoyait-la-remuneration-des-artistes-a-90

    Ce projet a été présenté au Sénat quelques jours avant sa fermeture par le FBI, mais je pense que peu d’entre nous en ont entendu parler

    http://www.wareziens.info/forum/topic-11599-megaupload-entretien-avec-le-responsable-technique-du-site-page-1.html#p135011

    [Reply]

  • pour fermer le bec définitivement aux gens qui usent de cette excuse de merde qui est « je télécharge pour découvrir », je ne dirai qu’un mot: streaming! yen a une chiée des sites qui mettent à dispo en simple écoute leurs albums en entiers, et une chiée d’artistes qui le font eux-mêmes, sur leurs propres sites! alors faut arrêter 2 minutes les conneries!

    et je suis bien d’accord avec spaceman. quand tu veux quelque chose, tu te sors les doigts du fion, et tu fais ce qu’il faut pour l’obtenir

    enfin, en ce qui concerne le prix des albums qui est évidemment abusé, le fait de dire que tout le monde ne mette pas le même budget dans l’achat des disques est stupide, vu que tout le monde N’A PAS le même budget! et un album, ça coûte pas 15€ à produire!! ya qu’en prenant de com’ 10€ sur un disque qu’on peut lui faire atteindre se prix-là, et ce ne sont pas les artistes qui prennent cette com’ (sauf peut-être els plus gros). suivez mon regard

    [Reply]

  • Oui et non. Il y a plus d’amateurs de musiques que de graphistes, l’échelle de piratage n’est pas du tout la même.

    Maintenant on consomme la musique différemment, préférant l’écouter sur son ordinateur tout en étant sur le net, que d’être allongé sur son lit et de l’écouter de sa chaîne hifi. Ce qui est devenu mon cas 🙂

    La musique, les livres, les films… souffrent parce que d’un point de vue technologique il est possible de « tout » avoir pour rien ou peu chère. Demain on trouve le moyen de ne pas payer son électricité, son essence, les courses… tout le monde en profiterait, faut pas se mentir.

    Comme disait Léo Getz :
    Tout le monde escroque un peu, regardez le Pentagone !

    [Reply]

  • Honnêtement qui paierait pour cette chanson de merde ? Je donnerais même pas 10 cent à ces « victimes » pour les entendre se plaindre dans un mauvais texte. J’adore surtout la dernière phrase : « Tu vas dire que nous les artistes on télécharge aussi des fois des disques
    Oui mais nous on a le droit, on a notre carte d’artiste tu vois ! « …Mmmmh ok je peux télécharger puisque je suis bassiste dans un groupe. Cool. Dans le même ordre d’idée, étant graphiste de profession, je peux prendre le travail des autres sur le net pour me l’approprier dans mon portefolio ? Encore plus cool, merci les Rois de la Suèdes pour cette révélation. Sérieusement si ces mecs faisaient de la bonne musique j’achèterais leurs albums, si je n’achète pas c’est parce que c’est pas ma came (ou en l’occurrence, pour ce titre précis, que c’est de la diarrhée). Je suis un pirate, parce que je télécharge des tas de films et des tas d’albums. C’est vrai. Pour les films ça me permet de regarder des petites bouses entre amis pour rigoler une bière à la main, des « œuvres » qu’au grand jamais je n’achèterais en magasin. Mais ça ne ne veut pas dire que je ne vais pas au cinéma voir de vrais bons films comme « Shame » ou « Drive » (pour citer les derniers films pour lesquels j’ai payé), des films que j’achèterai aussi en Blu Ray dès que possible parce que ça vaut mon argent. En musique c’est pareil j’ai pompé récemment le dernier Eluveitie pour me faire une idée, je l’ai écouté 3 fois, j’aime pas trop, ça ne justifie pas un achat, pof corbeille. A l’inverse j’ai acheté le dernier Trivium, le dernier Mastodon, le dernier Opeth (des albums compris entre 15 et 17 euros en collector c’est honnête) et à l’occasion je me rachète un bon vieux classique que je ne possède pas encore (6-7 euros hors rééditions bien sur, c’est très abordable). Alors pour les Rois de la Suède je suis peut-être un sale voleur, moi je me considère comme un consommateur avisé aidé par internet. Amusant tout de même de voir que ces mecs (je connais parce qu’un pote, les connaissant via une émission geek, les adore) prônant, me semble-t-il, un discours « socialiste » nous sortent ici une « chanson » très « UMP ». Sont-ils de gauche seulement quand ça ne désert pas leurs intérêts ? Arf c’est un autre débat, peut-être que je me trompe et puis moi je m’en fous de politique française, je suis belge, libéral et pour le piratage s’il est raisonnable et raisonné.

    [Reply]

  • +1 pour Phil…Il est clair que le telechargement illegal nuit au monde artistique. Mais a coté de ca je doute que le « vieux systeme » qui consiste a acheté les CD etc puisse encore marché de nos jours. Je pense qu’il faut quelque chose de nouveau.

    Quoiqu’il en soit la chanson est sympa, mais les arguments sont valable…pour des gens qu’on du pognon a claquer. Alors cercle vicieux, pas de pognon pas d’acces a la culture, pas d’acces a al culture on cours vers l’ignorance…et ce n’est pas en etant ignorant qu’on gagne du pognon…Ca rejoint un peu le raisonnement de Phil pour Photoshop, tres pertinent malgré ce que peuvent en dire certain.

    En revanche je ne soutient pas les personnes qui telechargent illegalement et paient pour avoir acces des compte megaupload premium etc…Si ils se paient leur abonnements ils doivent bien avoir les sous pour payer un album…

    [Reply]

  • Si vous avez les moyens d’acheter les CD que vous voulez écouter, tant mieux pour vous!

    [Reply]

  • Le sucre, le sel, le gras, l’alcool, la clope, c’est mauvais pour l’organisme quand on en fait une consommation irraisonnée. Mais il y a toujours moyen de s’en servir de manière intelligente, et c’est pareil pour le piratage : trouver une perle introuvable (l’eponyme de Dagoba pour ne citer que lui), télécharger un film pourri qu’on s’apprêtait pourtant à acheter (ouf, c’était moins une), télécharger le premier tome d’une BD pour voir si la série vaut l’investissement, etc etc…
    Je ne fais pas l’apologie du piratage, loin de là. Mais il faut bien admettre que chacun à sa manière y a recours à un moment où à un autre. Et la fermeture de MegaUpload ne va pas arrêter le piratage, le freiner tout au plus.

    D’ailleurs, au sujet de ce fameux piratage tant décrié, je suis persuadé qu’il peut être très bénéfique dans certains cas. Photoshop par exemple est une référence dans sa catégorie. Pourtant, combien de graphistes (parfois pros) possèdent une version officielle sur leur PC perso ? Combien d’étudiants s’achètent une license officielle ? Si le logiciel est tellement plébiscité, c’est avant tout parcequ’il est parmi les plus populaires et les plus piratés, et que tous les graphistes ont un jour fait leurs armes sur une version crackée. Résultat : les boites qui embauchent ces graphistes choisissent également Photoshop, et Adobe s’y retrouve.

    [Reply]

  • Sinon, il reste les clé ilok..

    [Reply]

  • Nous pourrions conserver le principe des sites de téléchargements à l’abonnement mensuel en imposant à l’abonné de choisir à qui, parmi ceux dont il a téléchargé quelque chose, le reverser d’un mois à l’autre.

    [Reply]

  • beaucoup se plaignent du prix des CD, perso j’en achète tres rarement à plus de 10 euros, en cherchant un peu on trouve, et en plus il n’y a pas besoin de chercher tres loin.

    [Reply]

    caseychaos

    Qu’est-ce que tu attends pour donner les adresses et/ou les liens ?

    Des nouveautés à moins de 10 euros, laisse-moi rigoler.
    A ce prix là, les frais de port ne sont pas offert, et en magasins c’est variable, allant de 12.99€ à 17.99€.

    Si c’est pour acheter des occasions, c’est pas du tout intéressant.

    exemple: 4 albums de Queen ou d’AC/DC (pour ne citer que ceux-là) pour seulement 20€ les 4 à Leclerc, Mediastore, etc…
    je me suis fait 2 disco complète d’excellents groupes pour quedal à l’unité gràce à ça
    et ce n’est qu’un exemple!

    caseychaos

    Le problème avec la promo dont tu parles, c’est qu’on retrouve TOUJOURS LES MEMES depuis des années(Queen, AC/DC, Led Zep, Deep Purple, Linkin Park, Bullet For My Valentine, Dream Theater, RATM, Marilyn Manson, Scorpions, Pantera, QOTSA, Aerosmith…)
    Dans la majorité, ce sont de vieux poids lourds qui ont déjà vendu des millions d’albums.

    A croire que le métal, le hard rock ne se résument qu’à ces groupes.

    Il faudrait juste qu’ils élargissent les choix de cette offre qui reste intéressante, notamment pour quelqu’un qui commence une collection.

  • Whaou! Quel débat!
    Moi je contribue juste au sujet des « rois de la suède ».
    OK c’est pas métal, mais pour les avoir vu en live ils sont très bons, très drôles, et ils vendent leur CD 15€ à la fin avec une petite dédicace débile.
    -15€ pour le double CD, en comptant 3€ de fabrication / packaging etc…
    -il leur restai 12€ à se diviser en 4.
    -3€ par personne.

    Mettez vous juste à leur place 1 minute et méditez.

    [Reply]

  • Ayant beaucoup téléchargé à une époque (et j’en suis revenu), et connaissant pas mal de gens dans ce cas là, j’ai vraiment envie de demander à tous ceux qui jurent qu’ils téléchargent pour découvrir ou bien parce que les prix sont trop élevés, un petit jeu : je vous laisse le choix musique ou cinéma (car le problème avec le téléchargement de films est assez similaire sur le point qui m’intéresse là).
    Voilà on fait un quizz sur une vingtaine d’extraits et si tu n’es pas capable d’en reconnaître au moins la moitié, je te passe les burnes au grille-pain ! Je pense qu’on mettrait un frein brutal au taux de natalité dans notre pays, car QUI PEUT ECOUTER VRAIMENT TOUT CE QU’IL TELECHARGE ? Les quantités de titres piratés sont colossales (ce qui montre qu’il n’y a pas concordance entre les quantité piratées et le manque à gagner car non, tous les pirateurs n’auraient pas acheté les cd) et pour beaucoup, le principe, c’est d’avoir, avoir et avoir encore !
    Putain, il y a trente ans, on ne pouvait pas tout écouter, et on en crevait pas, merde ! J’ai vraiment envie de gueuler à ceux qui défendent la théorie du « C’est le seul moyen de découvrir le monde du metal qui est si vaste », mais non bordel, écoute moins de trucs, mais écoute-les vraiment ! Ensuite, jette ce qui ne te plait pas, et profite de ce que tu apprécies !
    Je fais des chroniques pour un webzine, et j’ai fini par refuser de bosser de façon régulière avec des labels parce qu’à un moment, tu te retrouves dans la situation suivante : tu écoutes parce que tu DOIS le faire, non parce que tu en as envie !
    Les gens qui veulent TOUT écouter, ils veulent quoi ? Briller dans des conversations entre potes (Wouah lui, il connait tout sur tout !), préparer une encyclopédie du metal, combler un vide dans leur vie ?
    LE PLAISIR doit rester la règle et il se crée bien trop de musique pour pouvoir en connaitre l’essentiel. Mieux vaut se concentrer sur ce que l’on aime, se laisser aborder par le bouche à oreille, lire la presse, surfer sur le net…En gros, faire avec les moyens modernes ce que l’on faisait il y a trente ans !

    Encore faut-il pour cela avoir compris qu’ETRE, c’est mieux qu’AVOIR !

    [Reply]

  • On a pas tous de la thunes pour s’acheter des album ou des logiciel qui coute la peaux du cul, et personne ne fait chier les politique qui détournes des milliard
    Et, jusqu’à preuve du contraire, les artiste ne sont toujours pas mort de faim a cause du téléchargement.

    Alors merde a tout ces connard qui brasse des million, donnez votre thune au gens qui crève de faim au lieux de faire chier des smicard qui télécharge.

    [Reply]

    chrismach1

    les gens qui détournent des milliards, je ne pense pas que ce sont les politiques, mais plutôt des gens corrompus de le haute finance, il ne faut pas tout confondre. Et que certains se conduisent mal n’est pas un pretexte à nos téléchargement illégaux.

    Sauceback

    ce n’est pas un prétexte, c’est juste que quand je vois le prix des truc, tu t’étonne que les gens télécharge.
    Les fond détourné des campagne présidentielle c’est quoi? Je suis désolée, il y a des chose bien plus grave que le téléchargement. alors qu’ils veulent faire bonne figure en combattant les vilain gens qui télécharge, mon cul, c’est du foutage de gueule, qu’ils mettent leur énergie dans la lutte contre la faim dans le monde.

    Sauceback

    PS: quand tu vois le gros lard en photo en haut, c’est sur qu’il a l’air de manquer d’argent celui la.

  • Tout le monde justifie le « vole ». J’aime !
    Avec nos représentants politiques, et autres puissants industriels, personne n’est bien placé pour faire la leçon aux autres.

    Le vole est le propre de l’Homme depuis la nuit des temps.

    [Reply]

    chrismach1

    le « vole »? ou le « vol »?

    caseychaos

    Il y a toujours un malin pour ne pas s’occuper du débat, mais pour jouer le correcteur.

    Si sa tamuze ten mieu, méme si c pa du sms.

  • Sinon, c’est bien de dire que megaupload c’est le mal, mais est-ce que quelqu’un a entendu parler de megabox ?
    Un projet qui consistait à créer une plateforme de vente en ligne pour les artistes, qui gèreraient eux même le contenu, et qui en auraient été les premiers bénéficiaires (majorité des recettes pour eux même -normal- et megaupload, qui gère le site, se prenait une com de 10% sur chaque vente + pubs sur la page). Un truc pareil aurait totalement évincé les ayants-droits, permettant aux artistes de vraiment contrôler leurs ventes.
    Un système un peu comme l’a fait le groupe cloudkicker (excellent d’ailleurs : http://cloudkicker.bandcamp.com/).
    C’est facile de cracher sur les « pirates » car oui, on télécharge des musiques, mais quand on aime, on achète, que ce soit CD, places de concerts ou autre. Sauf que l’argent, y’a pas que les artistes qui ont du mal à se le procurer. Alors, pirates = voleurs, hein ? Pour moi on devrait plutôt pointer du doigt les ayants droits qui eux pillent vraiment les artistes.

    [Reply]

  • Il faut voir aussi que la capacité d’acheter chaque CD d’un groupe lorsque l’on veut l’écouter n’est pas donnée à tout le monde. Même si nous sommes dans un pays assez privilégié en terme de pouvoir d’achat, je pense que la vie est de plus en plus chère et beaucoup de groupes ne seraient pas connus sans l’écoute libre sur internet ou bien le téléchargement. Je crois qu’il faut réfléchir un petit peu avant d’émettre une décision sur le sujet car il sera très difficile de stopper tous les sites de téléchargement illégal, tout cela va dans le sens du progrès. Peut-être doit-on changer notre système économique concernant la musique et le statut des artistes… Cependant la culture est bien loin des préoccupations du gouvernement…

    [Reply]

  • To live is to die ;
    To buy is too gay.

    [Reply]

  • Il y a des gens qui téléchargent sans le savoir: quand vous écoutez de la musique sur Deezer par exemple, et bien le fichier est sur votre pc, sinon vous ne l’entendriez pas.( Vous pouvez l’enregister si vous voulez).

    le plus simple: payer une redevance pour l’internet qui serait reversée aux artistes.

    [Reply]

    Natsume

    Bien sur, bien sur… Comme l’argent de la vignette auto qui a été crée pour verser des sous « aux anciens »via un de fond de solidarité… Z’en n’ont pas bcp vu la couleur les vieux…. L’état par contre … Alors la redevance du net pour les artistes, je pouffe !!!

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Vignette_automobile

    chrismach1

    tu as sûrement raison pouffe Natsume…. on n’a qu’ a revenir à l’époque pas si lointaine (début des années 60) où il était encore difficile voire inimaginable de vivre de la musique et çà n’ a pas empêché la terre de tourner!

  • Kerry-Ketchup dit :

    Avant je téléchargais de la musique, maintenant j’en vois moins l’intérêt.
    Perso, j’ai du mal à comprendre ceux qui disent que l’industrie de la musique ne fait pas d’effort.
    Avant t’achetais un CD à 20 euros en plastok que t’allais pas nécessairement aimer.
    Maintenant tu peux découvrir la musique sur deezer, spotify, youtube et avec des radios sur le web. Un cd (si tu cherches un peu) ne te coûtera jamais plus de 15 euros. Les rares fois où ça dépasse ce prix c’est pour des nouveaux cd’s qui sont souvent dans des jolies versions collector accompagné régulièrement par un DVD.
    Les artistes, avant même que leur cd’s sortent, nous font partager déja certais morceaux. T’as même des artistes qui mettent tout leur album en ligne…
    Ceux qui se plaignent encore je vois pas vraiment ce que vous attendez de plus…

    [Reply]

    caseychaos

    Je n’ai pas envie de chercher un CD à moins de 15 euros.
    Surtout si tu me parles d’achat sur le net, il faut compter le temps de livraison.
    Le disque on veut l’écouter le jour même, et pas entre 3 jours et 2 semaines selon sa provenance.

    Je pense que beaucoup sauront d’accord avec moi, quand on me parle d’acheter un disque sur un support physique, on passe par le biais d’un magasin, afin d’avoir ce plaisir de fouiner dans les bacs.
    Commander via le net est certes pratique, mais d’une façon on commence à dématérialiser l’achat.

    Un disque comme le black album qui s’est vendu à des millions d’exemplaires, on devrait le trouver maximum à 9€ en neuf. C’est loin d’être le cas.
    http://musique.fnac.com/a531052/Metallica-Metallica-CD-album
    http://www.amazon.fr/gp/offer-listing/B00000B9AM/ref=sr_1_1_olp?s=music&ie=UTF8&qid=1330169505&sr=1-1&condition=new
    http://www.cdandlp.com/liste/index.cfm?lng=1&categ_rech=0&what=artiste&tete=metallica&stringa=&stringt=&seller=0&exact_search=0&n_ref_list=&pagination_easy_mode=1&search_mode=1&list_index=&type_data=0&onglet_select=1&page=1&tri=3&srt=4&currency=5&chunksize=48&news=&poch=&bargain=&fmt=990024&alpha=0&what_adv=artistetitre&value_adv=metallica&value_adv2=black+album

    Kerry-Ketchup

    Je ne parle pas nécessairement d’achats sur le net mais également en magasin.
    De plus, je ne vois pas en quoi est-ce grave d’attendre un peu avant d’avoir son achat si on a celui-ci moins cher? C’est pas être un peu trop capricieux?

  • pourquoi 100% gratuit? ce n est pas vrai!!!si je paye pas ma facture internet on me coupe internet et je ne peux plus aller sur radio metal….donc ce n est pas totalement gratuit!!!et c valable pour tous les sites »gratuis »!!!je ne payerai pas pour aller sur un site alors que je paye deja tous les mois!!!je ne comprends pas!!!!

    [Reply]

  • N’étant pas tomber de la dernière pluie, dans ma jeunesse, il existait le « tapes trading », ou l’on s’échangeait des cassettes avec des mecs dans le monde entier ( c’est sur, c’était plus long qu’avec net..).chacun recevait la liste des albums ( ou repets, concerts pirates etc..), et tu échangeais ce que tu voulais.
    J’avais meme un pote qui correspondait avec le batteur de Nuclear Assault de l’époque,donc musicos, et qui faisait la meme chose que nous, pauvres fans sans sous.
    C’est d’ailleurs grace à ce systeme que des groupes comme Sepultura se sont fait connaitre du fin fond de leur Brésil.
    Tout ça ne date pas d’hier, et continuera encore.Le net n’a fait qu’accelerer la cadence.
    Et puis simplement, si un groupe est bon, il aura du succés, avec ou sans maison de disques.

    [Reply]

  • Sur tout les sites que j’ai visité parlant de débat sur le téléchargement illégal on retrouve toujours les mêmes arguments dans les deux camps; ceux qui sont pour, ceux qui sont contre

    Nous avons affaire là à la naissance d’une révolution, vous l’avez surement tous remarqués, mais ce que peu de personnes savent c’est qu’il y en a eu une il y a déjà plusieurs décennies, cette fois ci sur le droit d’auteur. avant 1777 copier était un droit et n’était pas punis par la loi, le copyrigth est né grâce aux lumières et aux philosophes car on copiai LEUR livres et LEUR idées.
    D’ailleurs en 1777 (en france), Beaumarchais fonde la première société d’auteurs pour promouvoir la reconnaissance de droits au profit des auteurs
    C’était une révolution menée par leurs auteurs pour les auteurs, ce qui est tout à fait légitime.
    Mais de nos jours on assiste à une autre révolution, qui fait du bruit contre le téléchargement illégal? qui a lancer le débat? qui perd et là j’insiste LE PLUS DE PROFIT ET LE PLUS DE THUNES? c’est pas les auteurs comme en 1777… Si le téléchargement illégal est prohibé, il faut se demander à qui ça profitera le plus, aux auteurs? aux maisons de disque?
    Il suffit de prendre en exemple un des derniers articles de RM où Lemmy de Motorhead déconseillai lui même l’achat de leur dernier coffret collector à 600E parce que c’est encore la maison de disque qui fait le plus de profit et qui se fout de la geule des fans.
    Ou bien encore un autre exemple hors du sujet de la musique, les jeux vidéos
    Eux aussi sont piratés ça n’empêche pas cette industrie d’être l’une des plus florissante à ce jour!
    Markus Persson, créateur de minecraft, lui, incite même à pirater son jeu car sa stratégie est simple:

    Malgré un taux de 70% de copies pirates, Minecraft s’en sort plutôt bien avec 4 millions de joueurs dont seulement 1,4 millions qui ont mis la main au portefeuille. En effet, selon Notch (qui est membre du Parti Pirate au passage), le secret est de faire évoluer sans cesse son jeu pour que les gens (qui piratent) se lassent et achètent une copie originale.

    Pour la musique, il suffirai que les gents se lassent d’écouter un fichier mp3 sans vie sur leur bureau et qu’ils achètent un bel album, avec des images du groupe dans le petit livret à l’intérieur, ou bien qu’ils aillent voir leur concert en passant par la case stant de goodies! Et c’est généralement ce qui se passe.

    Pour conclure je voudrai juste que vous réfléchissiez qui fait la révolution en ce moment,( en gardant dans un coin du cervelet celle de 1777) et à qui cela profite.

    Bonne soirée à tous.

    (Ps on reconnaîtra Mr Poulpe animateur de no life dans la vidéo, je dois dire que je suis assez désappointée comme dirai mon chez ami Jean-Baptiste Emanuel Zorg)

    [Reply]

    Ginji666

    Et bien oui, je suis totalement d’accord avec toi ! C’est tellement mieux d’acheter un beau CD avec le livret tout neuf !
    Mais grâce au téléchargement illégal, on peut découvrir plein plein de groupe et si on aime, ben on achète des albums pour se faire une belle collection, acheter des Tee shirts pour montrer qu’on est fan et profiter d’un très bon concert !
    Je suis totalement d’accord aussi que c’est les maisons de disques qui font le plus de bénéfice par rapport aux artistes quand on voit le nombre de Live et de Best of sans intérêt qui sortent à tout bout de champ … Je ne vise aucun groupe en particulier.

  • Quand on est lycéen, qui n’a jamais travaillé dans sa vie, et donc qui n’a pratiquement aucun moyen d’acheter et encore d’acheter des disques à 20€ ou 10€ voir 7€ pour les rares réductions et encore faut trouver ce qu’il nous intéresse, où la seule chose qui nous fait vraiment du bien dans notre quotidien c’est la musique, alors comment on fait pour découvrir de nouvelles saveurs et de nouveaux artistes bourrés de talent et qui méritent d’être entendus grâce à la musique ?
    Si certains téléchargent, c’est bien sur à cause du prix ! Si on aurait les moyens, bien sur qu’on achèterait des tonnes et des tonnes de musique parce qu’on adore ça ! Mais hélas, les moyens on les a pas … Je peux vous dire, que si on aurait les moyens, on préférerait largement acheter et encore acheter des CD, c’est tellement plus agréable d’avoir des boitiers tous neufs avec une belle pochette bien vivante que d’avoir des fichiers mp3 sans âme qui se baladent dans un dossier …
    Grâce au téléchargement illégal, des artistes méritent d’être découverts et entendus partout … Parce que franchement, écouter de la musique sur Deezer avec toutes les 5 minutes de la pub ou une qualité de merde sur Youtube, ça dégoute et ça enlève tout le plaisir d’un bon morceau. Si on télécharge, on n’est pas des rebelles mais c’est que ça coute beaucoup trop cher de se procurer des albums. Grâce au téléchargement, on peut découvrir en profondeur des putains de bons groupes et ensuite aller les voir en concert, acheter des Tee Shirt ou de temps à autre, acheter les meilleurs albums.
    Je pense que le téléchargement illégal devrait exister librement mais n’étant pas excessif, juste pour le plaisir personnel de jouir d’une bonne musique. Ce que j’appelle excessif, c’est le patron de Megaupload qui s’est fait des millions de dollars sur le dos des artistes, ça non ! Je pense sincèrement comme GaHell où c’est l’industrie du disque et non le téléchargement illégal, qui tue le disque …

    [Reply]

    Spaceman

    Et avant le téléchargement, les mp3, et même internet, il y avait déjà des étudiant sans le sou et des albums à acheter. Était-ils malheureux pour autant ?

    Lorsque j’étais lycéen avec pas un rond, je n’en étais pas moins passionné et cette passion me donnait la niaque pour trouver des moyens de gagner de l’argent pour acheter mes CDs (ah des allées de garage enneigées j’en ait déblayé !). La passion, ce n’est pas pour ceux qui s’apitoient sur leur sort parce qu’il n’ont pas la vie aussi facile qu’ils ne le voudraient, la passion c’est une conquête ! Et surtout on n’avait pas besoin de s’enfiler dix CDs par jour pour être heureux. Lorsqu’on pouvait enfin s’acheter un album, c’était comme un trophée : on contemplait son artwork avant même de le déballer, on le chérissait, on le savourait et, plus que tout, on lui accordait une vraie Valeur – ce qui, soit dit en passant, nous poussait à nous y reprendre à plus d’une fois avant de porter un jugement définitif sur un album, comme beaucoup le font si facilement aujourd’hui, et on n’avait pas peur de faire un peu d’effort intellectuel pour la musique, là où on a parfois l’impression qu’aujourd’hui c’est la musique qui devrait faire des efforts pour nous. En tout cas, mes plus grandes émotions musicales c’est dans ce contexte que je les aient vécues.

    Aimer, ce n’est pas une question de quantité mais de profondeur.

    BrocasHelm

    L’époque où on pouvait gagner deux sous en déneigeant des allées de garages est malheureusement révolue (ou alors il existe encore des particuliers qui paieraient un jeune pour ce petit service mais ça se fait rare). Quant aux boulots d’été, même pas en rêve si t’as moins de 18 ans, c’est un tel merdier administratif que les employeurs n’y penseront même pas, sauf si t’es pistonné. Etudiant majeur comme moi, c’est pas forcément mieux.

    Par contre pour ce qui est de la qualité primant sur la quantité, je te rejoins totalement. Certains albums deviennent vraiment géniaux avec le temps qu’on y consacre, et combien d’artistes dont je suis devenu fan grâce à un album, voire une seule chanson !

    Ginji666

    Oui, étant lycéen, je ne demande que ça de travailler pour m’offrir des albums et autre goodies mais c’est tellement difficile de trouver un petit emploi pour les moins de 18 ans. Le temps où on pouvait trouver un petit travail dans la boutique du coin est bel est bien révolu !
    C’est vrai qu’on pourrait se contenter de quelques albums et de savoir en profiter un maximum et de savoir l’apprécier au fil du temps, mais le monde du Metal est tellement vaste, qu’on est vite curieux de découvrir plein plein d’autres groupes bourrés de talents, non ?

    Spaceman

    Que ce soit aujourd’hui ou hier, quand on a la niaque on trouve toujours des moyens de se faire assez d’argent pour s’acheter un ou deux CDs par mois. C’est une question de combativité. Je n’ai pas uniquement déblayé des allées, j’ai aussi fourni des « trucs & astuces » au magazine joystick qui rémunérait pour, un peu plus tard quand j’étais à la fac je démarchait pour trouver des gens qui avaient besoin d’un site internet mais qui n’avait pas les moyens de s’en payer un par une boite spécialisée, etc. C’est sûr ce n’était pas des sommes mirobolantes mais c’était assez pour me payer un disque ou deux dans le mois. Il y a des choses qu’on ne peut peut-être plus faire aujourd’hui (et encore, à la campagne déblayer des allées ça doit surement encore marcher) mais il y a d’autres choses qu’on peut faire. A vous de vous creuser les méninges. Mais bon, pourquoi se casser la tête pour quelque chose qu’on peut avoir tout de suite gratuitement ? Je comprends que ça ne motive pas spécialement. Il est surtout là le souci car quand tu n’a pas le choix et que tu as « faim », tu te bouges.

    Le monde du métal est vaste certes mais il était déjà bien assez vaste il y a quinze ans. Pourtant on n’avait pas spécialement cette irrépressible peur de louper quelque chose. Ça c’est venu avec la surconsommation – ou tout du moins notre aspiration à la surconsommation – de ces dernières années. Avant ça, on privilégiait une écoute de qualité de ce qu’on avait déjà car, comme je le disais, si on achetait un disque ce n’était pas pour le mettre de coté au bout de deux semaines mais pour le conquérir et l’approfondir. On en faisait une vraie expérience qui finalement laissait assez peu de place à la frustration de ne pas pouvoir tout écouter / tout posséder.

  • Mais n’est-ce pas l’industrie de la musique (industrie vieillotte) qui tue la musique ?!

    [Reply]

  • L’éternel débat 🙂

    C’est facile de pointer du doigt le mec qui télécharge, tout est de sa faute si l’industrie s’est cassée la gueule.

    Comme il a été justement dit dans un commentaire, il y a d’une part le fichier numérique qui est fautif.
    J’irai encore plus loin que le 1er fautif est la personne qui met à disposition la musique en question.

    Comment se fait-il qu’une nouveauté se trouve en téléchargement illégal sur le net, 1 semaine, 2 semaines, voir plus avant le jour de sa sortie ?
    C’est quelqu’un du métier qui met l’album à disposition, ou un journaliste. Ce n’est sûrement pas le gentil petit fan qui attend avec impatience le jour de la sortie du dit disque dans les bacs.
    Après c’est la morale qui joue : c’est pas bien de télécharger, dois-je ou pas ? De toute façon je compte l’acheter, alors…

    Quand tu découvres un artiste, et que dans sa discographie un disque n’est plus édité (le black album de Prince par exemple), comment tu fais ? Avant tu faisais avec, maintenant (ou hier), tu peux télécharger les chansons ou aller sur youtube.
    Au nom de l’humeur d’un artiste, de droits ou que sais-je encore, je n’aurai pas le droit de découvrir ces chansons ?

    J’ai pu lire que le prix excessif des disques n’est pas valable.
    – Nous n’avons ou n’accordons pas tous le même budget pour les achats. C’est sur que si tu achètes 2 disques tous les 5 mois, le prix n’est pas un frein.
    – Tu es sûrement une personne qui ne s’est jamais ruiné en achetant des imports. Pas loin de 200 francs (30 euros) ou plus pour se procurer un inédit ou un EP disponible uniquement sur le marché japonais. Parfois ça valait le coup, d’autre fois la déception était immense. En musique, satisfait ou remboursé n’existe pas.
    – Le fan a beaucoup donné à une époque, et les maisons de disques (les enc*lés du marketing) qui ressortent sans cesse des albums avec des inédits et/ou une nouvelle pochette (exemple : le 2nd album de Stone Sour est sorti 3 fois). Si tu trouves cela normal, alors que tous les artistes fassent cela. Inutile de me dire que tu n’es pas obligé d’acheter, c’est vrai, mais le fan qui veut écouter ces chansons il passe par le moyen légal, celui de l’achat.
    Quand tu as acheté l’album le jour de sa sortie, en bon passionnée, et qui ressort 8 mois plus tard avec des inédits. Si tu veux les écouter, tu achètes, car le 1er disque n’est pas repris.
    Les majors sont des macs, mais certains artistes sont des p*tes en acceptant ce procédé dégueulasse. Tout ce petit monde ne voit que L’ARGENT !!!

    Aujourd’hui c’est pire, les albums sortent en édition simple et deluxe. A de rares occasions, il y a des nouveautés à des prix intéressants. Mais de manière générale, il n’y a eu AUCUN effort sur les prix.

    Dans les hautes sphères, la seule chose à laquelle ils ont pensé :
    – Comment allons nous faire pour inciter les gens à racheter des disques ?
    A aucun moment ils ont essayé de comprendre le pourquoi du comment.
    *Pour téléchargent-ils ? Peut-être que le prix est excessif…
    *Pourquoi ils n’achètent plus nos albums ? Ça 3 albums de suite qu’on fait de la soupe, ou on prend notre retraire, ou on travaille davantage nos compositions.
    * Arrêtons de rééditer à tout va des discographies à rallonge pour y inclure : des inédits, des vidéos, des notes…

    Pendant des années les fans ont été volé, d’autres trouveront ça normal, chacun son point de vue. Internet a rendu à certains l’argent dépensé pour des disques et un marketing de merde.

    Le téléchargement n’aide pas au développement de nouveaux artistes qui peinent ?
    – Les anciennes gloires, les pointures, les millionnaires… au lieu d’être encore là à se gaver comme des malades (Metallica, Maiden par exemple). C’est à eux de produire de nouveaux artistes (ça leur rapporterait sûrement plus).
    Mais vous savez pourquoi ils ne font pas, parce que c’est le business. Ils verrouillent tous les côtés, et cela s’applique à toutes les industrie.

    Au lieu de condamner le vol à tout va, essayer plutôt de le comprendre pour commencer.

    [Reply]

  • avec ACTA, je doute que votre média restera % gratuit bien longtemps…

    [Reply]

    guigui14

    *100%, numlock de merde…

    guigui14

    cependant je suis bien d’accord que le téléchargement est mauvais pour l’industrie du disque, mais ce ne sont pas les seuls en cause, on peut aussi trouver d’autre raison, j’en suis sur, mais bon… avec tout je ne pense pas que la manière d’agir ait été la bonne.

  • J’adhère totalement à votre article et je vais juste dire quelques trucs assez simples :

    1/ l’argument sur le prix, c’est de la connerie ! Ce n’est pas parce que les voitures sont chères qu’on peut se donner le droit d’aller en piquer une dans un garage !
    2/ L’argument selon lequel l’accès à la culture doit être gratuit, il faut avoir deux de QI pour le valider (ou bien être d’une hypocrisie sans nom). Tous les gens qui téléchargent le font à partir d’un ordi relié à internet. Or, il y a sur internet la possibilité d’écouter des millions de titres gratuitement ! Télécharger, c’est vouloir POSSEDER, ce qui est différent et qui n’est pas un droit !
    3/ L’argument encore plus débile du « Le téléchargement permet de découvrir de nouveaux artistes, et après on achète ». Primo se référer au paragraphe précédent pour la découverte. Les stats du marché du disque PROUVE (je le mets en gros car certains nient tellement l’évidence qu’il faut le rappeler), que le téléchargement TUE le disque !
    4/ Le concept : « Dans les maisons de disques, ce sont des cons, ils ont ce qu’ils méritent » Avec le même principe, tout le monde va demain égorger son pompiste, le directeur de la grande surface du coin etc.
    Je pourrais en rajouter des pages et des pages tellement c’est facile de désosser les arguments de ceux qui pleurent Megaupload.
    Allez je termine avec Laurent : Tu as 43 ans, t’as assez claqué de blé… Pense que ton patron doit penser la même chose de toi, depuis le temps qu’il te paie, à partir de demain, tu bosseras gratos !

    [Reply]

    Ben

    Je n’avais pas vu un argument qui revient souvent, celui du partage physique (je te prête un cd, tu aimes et tu l’achètes à ton tour.
    OK c’est très mignon et ça revient à ce qui se faisait avec les cassettes.
    Seule nuance, mais elle est de taille, la proportion ! Tu prêtes ton cd à combien de personnes ? Avec le téléchargement illégal, ce n’est pas une chanson que tu « offres » à quelques uns, c’est la possibilité en deux-trois clics de s’emparer de toute la discographie d’un groupe ! (Allez me faire croire que votre potes qui vient de découvrir un album d’Alice Cooper fonce le lendemain acheter trente cd !

    BrocasHelm

    Excuse-moi mais l’argument sur les voitures, c’est de la connerie. Voler une voiture veut dire déposséder quelqu’un d’un objet physique. Le téléchargement ne dépossède personne, il duplique un fichier existant. Je ne dis pas qu’être contre le téléchargement est de la connerie, mais on ne peut pas faire l’analogie avec un vol physique, ce n’est pas la même chose !

    Ensuite, je vois revenir dans cette chanson l’argument selon lequel ceux qui téléchargent sont tous des ados qui se la jouent rebelles. Je télécharge, pas parce que je suis rebelle, mais parce que je n’ai pas beaucoup de moyen, je fais donc vachement gaffe aux CD que j’achète et le téléchargement me permet d’écouter d’autres groupes que j’irai voir en concert quand j’en ai l’occase. On dit aussi que le téléchargement est un manque à gagner, ce qui est faux. Ceux qui téléchargent parce qu’ils ont peu de moyens n’achèteront pas plus pour autant.

    laurent

    t inquiete pour mon patron… c est moi
    et je confirme , qu ils baissent le prix des cd , on achetera..

    Ben

    @ Laurent, peut-être que tu achèteras, mais il y a toute une génération qui ne sait même pas ce que cela veut dire acheter un cd ! (Combien de fois ai-je vu des potes vendant leur album entre 5 et 10 euros lors de leurs concerts s’entendre dire « C’est trop cher ! » 5€ ! ! !

    @ BrocasHelm : Pour toi le vol c’est uniquement déposséder d’un objet physique, donc le téléchargement n’est pas du vol. Changeons le terme alors, c’est une escroquerie ! C’est s’emparer du fruit du travail d’une ou plusieurs personnes sans la rémunérer. Donc si tu viens faire des travaux chez moi et que je ne te paie pas, ça ne te pose pas problème (je ne t’ai rien pris)? Le téléchargement EST un manque à gagner, c’est hallucinant de dire le contraire ! Bien sûr ce n’est pas aussi simpliste que un téléchargement illégal = une vente de cd en moins (effectivement, on télécharge plein de trucs qu’on n’achèteraient pas). Mais sur la masse, bien sûr que beaucoup plus de disques se vendraient si on n’avait pas la possibilité de télécharger (là, il n’y a pas débat, dire le contraire, c’est juste de l’hypocrisie)

    BrocasHelm

    Ton analogie sur les travaux me paraît plus juste. Maintenant, voyons ça dans l’autre sens: je décide de faire des travaux chez les autres, mais c’est toi qui fais signer les devis et sous ce prétexte tu te permets de te prendre une marge colossale sur le fruit de mon travail. Voilà comment fonctionnent les maisons de disques. On pourrait appeler ça une escroquerie aussi, non ?

    Et fais attention avec ton « beaucoup plus »: entre 1999 et 2005 les ventes de disques n’ont chuté que de 3% en France. J’aimerais bien connaître les chiffres jusqu’à 2012 mais ils doivent pas être si hauts que ça. Et d’autres facteurs sont à prendre en compte pour la baisse des ventes, comme la baisse du pouvoir d’achat. C’est mon cas. Je ne nie pas et ne cherche pas à excuser ou justifier le téléchargement, je parle de la réalité, c’est tout. Et le téléchargement, comme le tape-trading évoqué dans un autre comm’, permet aux groupes de se faire connaître par un plus grand nombre, donc plus de public potentiel aux concerts. C’est mon cas aussi, il y a des concerts où je n’aurais jamais foutu les pieds sans le téléchargement. Alors oui, le téléchargement est illégal, oui c’est mieux d’acheter, mais le sujet est beaucoup plus complexe que « ceux qui téléchargent sont des ados attardés / des radins / des voleurs », et le dire ce n’est pas « juste de l’hypocrisie », c’est énoncer des faits.

    Ben

    Eh bien non, prendre une grosse marge, ce n’est pas une escroquerie (il n’y a rien d’illégal) c’est tenter de profiter du système ! Personne n’oblige les gens à acheter. par contre, si tu dis « c’est trop cher, je ne veux pas l’acheter, mais je veux quand même l’avoir » alors on rentre dans une autre logique qui relève plus de la morale ! C’est pour ça que je dis que c’est de l’hypocrisie (et je ne m’exonère pas de ça ni de la contradiction entre ce qu’on pense être bien ou mal, et ce qu’on fait vraiment) ! On sait qu’en téléchargeant, on lèse le groupe concerné mais bon on le fait quand même (et on se donne bonne conscience une fois sur dix en allant à un concert, ou bien en achetant du merch)
    Par contre, je ne sais pas d’où tu sors tes chiffres, mais ceux du SNEP et ceux concernant les ventes mondiales ne sont pas dans des proportions aussi risibles.

  • quand on arretera de nous prendre pour des cons , c est à dire , vendre des cd à 20 euros , j arreterai de telecharger , à 43 balais , j ai claqué assez de blé dans les 33 t , k7 , cd…..

    [Reply]

    Le Poney Qui Tousse

    Sérieux vous les achetez ou vos CD’s toi et Zon? Payé plus de 20 balles… Je sais pas ou vous vivez mais faut arrêter d’exagérer de joué les victimes du prix, ça coute dans les 15€ un Cd pour 10-12 chanson sa fait quand même pas cher la chanson pour 1-2ans de travail. Le meilleur exemple que j’ai est le dernier album de Septicflesh, the great mass. 2 ans pour pondre la plus belle galette que j’ai entendu ( sa n’engage évidement que moi), mais l’ajout d’un orchestre type chaostar, la partie de Blast de Fotis qui dénote un génie, le travail des textes de Sotiris, et tou cela pour 15€, je trouve extrêmement correct. Le problème c’est la marge des Labels.
    Alors t’as peut être 43ans mec, mais sérieux, les seuls victimes sont les artistes.
    (Le prix des concerts c’est un autre débat.)

    Le Poney Qui Tousse

    les parties* milles pardons! (Ou donc est la fonction éditer!)

    guigui14

    pony, et là dessus le groupe il touche combien?

    Je vousdrais rebondir à ce que tu as dit le Poney qui Tousse.

    Chez moi, j’ai 800 cd environ (dont 95% de metal). Et on télécharge. Et on achète. En fait, on fait les deux.

    Ce que j’achète? Les albums des groupes que j’aime vraiment, pour retrouver le plaisir de l’objet CD (ou DVD d’ailleurs). Ce que j’achète aussi, ce sont les albums des petits groupes peu ou carrément pas connus…

    Maintenant, un exemple. Je suis allée à un concert de black, il y a quelques mois. Il y avait des albums en vente. Le tout premier groupe, au statut d’illustres inconnus, m’a beaucoup plus et j’ai acheté leur CD (10 euros). Si tous les artistes que j’appréciais faisait des albums à 10 euros, je te prie de croire que j’aurai plutôt 1500 CD au lieu de 800… Sur la table, y’avait aussi le CD du 2ème groupe, dans les 12 euros. Je n’avais plus de fric sur moi, je ne l’ai pas pris. Un mois après je vais à la FNAC (pour acheter des places de concert :p) et je le vois à 21 euros. 21 euros (donc 9 euros de marge directe pour la FNAC. Multiplié par le nombre de cd qu’ils peuvent vendre, ça fait euh… Beaucoup?). Pas 15. Ceux qui sont à 15, ce sont les plus connus. Les petits groupes, eux, la FNAC les fait pas à 15 euros.
    Alors oui, je télécharge. Pis, après, je vais en concert, j’achète des tee-shirt, j’achète certains CD et DVD.

    D’ailleurs, faudrait m’expliquer (un pro ici?) pourquoi quand j’extrais un de mes CD pour le mettre sur mon Ipod (c’est un cadeau et il n’est pas récent, je précise pour ceux qui tiendrait là un argument :p), le son est MOINS BON que quand j’utilise une version téléchargée (et donc illégale)? Nan, parce que du coup, j’aurai tendance à quand même télécharger un album que j’ai acheté, vu la déperdition de son…

    Bref, petites réflexions, qui valent ce qu’elles valent… J’estime personnellement que la culture (dont fait partie le metal) devrait être à disposition de chacun, sans aucun coût. Maintenant, partant de là, comment rémunérer les artistes? Est-ce que les dérivés (concerts, T-shirt) pourraient suffir? Je ne sais pas, je n’ai pas de réponse.

    Bien à vous,

    Chab

    En même temps, acheter un cd à la fnac… Ne venez pas vous plaindre après ça, s’il vous plait. Aujourd’hui, on a la chance d’avoir internet. Et les CDs sur Internet sont peu chers (On peut trouver, par exemple, tous les albums de Iron Maiden à 5/6 euros !).

    Et c’est pareil pour les groupes peu connus… Suffit de chercher un peu, de fouiller et on trouve ce que l’on veut !

    laurent

    si tu me trouves une nouveaute du label frontiers par exemple , à 15 euros , port compris….tu me fais signe

    Le Poney Qui Tousse

    Je suis totalement d’accord, l’artiste est largement sous-payé, je me souviens de la photo des royalties de Heafy avec marqué 1.39$, c’est dégueulasse. Mais quand même; il faut reconnaître que les Cd’s qui sont a 20€ sont les éditions, limités, premium, se genre de truc.
    Je pratique aussi le système du : « Je télécharge, je regarde si c’est cool, j’achète », ou ya deezer aussi, bande de vendu mais quand on a trouver LE plug in qui permet d’avoir l’ensemble en illimité, on prends plus de plaisir et on découvre des grande te bonnes ressources à Deezer, plus qu’a spotify par exemple dont Century Media a retiré ses artistes entre autres. Sa permet de ne pas télécharger et d’être tranquille.
    Je crois que les groupes, font des Cd’s parce qu’il faut faire des Cd’s, (et qu’ils aiment sa!) mais c’est surtout sur scène qu’ils doivent se donner, c’est sur scène qu’il se font leur salaire, et sur les produits dérivés. DU moins, c’est la conclusion à laquelle je suis parvenu, sinon ils seraient déjà mort. Enfin lorsque l’on voit le prix d’une place de concert, on se dit que le Major à une belle tranche de la chose (Metallica, Kiss) à l’inverse d’Amon Amarth par exemple, ou Septicflesh (20-25€)
    Pour ton soucis de qualité, je pense que c’est dû au fait qu’il change de support et que tu la surement convertit, mais qu’il soit meilleur que le Dl, je ne sais pas! ^^

  • Je pense que c’est pas tant d’avoir donné la possibilité de télécharger à tout va qui a tué et tue encore les artistes. Le vrai fautif là-dedans, c’est surtout celui qui a offert la possibilité de copier numériquement les œuvres des artistes, et de multiplier les supports musicaux (par exemple, une chanson que l’on peut copier autant de fois qu’on le souhaite, en créant de fait une multitude de support, les cd, qui la contiennent).
    L’internet n’est qu’un vecteur de diffusion qui amplifie ce phénomène. Ce serait plutôt le fichier numérique qui est à pointer du doigt.

    [Reply]

    guigui14

    c’est trop gros ça perso, pointer l’informatique en générale. C’est vrai les vinyles c’est bien, mais j’aimerais pas me balader avec mon tourne disque sur le dos pour aller faire un jogging…
    Après j’en ai vu pointer du doit le principe de Copier/Coller, car technique c’est de la « contrefaçon » et non pas du vol, bien que l’on ne puisse pas identifier ces « contrefaçons » des originaux… c’est aussi absurde, sans ce principe, y a pas d’informatique… Et on reviens à la situation de départ xD

    Pandemicus

    Bah c’est sûr que sans informatique, ça serait nettement moins évident, et notamment de contrefaire de la musique. C’est mon opinion là-dessus et je ne cherche à convaincre personne.
    Après, je suis pas certain que nous aurions pu faire autrement. Descendre l’industrie musicale au profit de la communication globalisée …
    Moi j’m’en fout, tant qu’on me force pas à écouter de la merde (qui passe cela étant trop fréquemment à la radio).

    perso je regrette l’époque de la cassette audio… le tapetrading c’était merveilleux!
    c’était pas aussi simple et peu cher de copier un vinyle sur une cassette audio que de ripper un CD en mp3

    je ne dirais pas que je suis d’accord avec le fait que l’évolution de l’informatique soit fautive, mais c’est une évolution négative dans ce domaine… ça fait croire aux gens que tout ce qui est facile à avoir est donc gratuit et en libre service

  • Quoi qu’il en soit ça sert à rien de discuter et de resservir les mêmes arguments depuis des années à des gens qui les écoutent pas. C’est juste décourageant.
    On dirait bien que notre seule arme maintenant c’est de laisser dire. Et de les regarder fermer leurs gueules petit à petit.

    [Reply]

    Antoine

    Je parle des Rois de la Suède et autres petits connards à la pensée périmée hein.

    rotabla

    Je plussoie. Il n’ y a pas de débat à avoir, il y a toujours eu des échanges et de la copie de musique et ça ne s’arrêtera jamais. Ils peuvent bien brailler et être malheureusement relayés par des sites comme RM, rien ne changera.
    Perso je suis désabusé de voir autant d’esprits étriqués et égoïstes, qui de toute évidence choisissent des « combats » faciles au lieu de se sortir les doigts du cul pour des choses autrement plus importantes. Pas étonnant que ce pays devienne un pays de moutons.
    Quand à Radio Metal, je préfère m’abstenir de commenter l’article, et ne plus y revenir.
    Doigt d’honneur.

  • Moi je pense que si les grandes boîtes de production (à commencer par Disney) arrêtaient de nous vendre de la musique purement commerciale qui fait deux semaines dans le portable de million d’ados les jeunes prendraient plus goût à la musique et là ils achèteraient. Finalement les maisons de disque se sont pourries toutes seules depuis 30 ans en vendant des artistes montés de toute pièce qui ne donnent pas envie aux gens, et maintenant aux jeunes, de faire attention à ce qu’ils écoutent et donc d’acheter. Après c’est vraiment dommage de voir des artistes indépendants galérer et pourtant ce sont souvent avec eux qu’on fait de supers concerts pour pas cher. Bon après télécharger de vieux albums qui ont fait un grand succès et qui enrichissent notre culture musicale sachant que l’artiste a déjà fait d’énormes profits (voire à arrêter sa carrière) est-ce vraiment un crime ? Et puis on peut toujours l’acheter derrière…

    [Reply]

  • Tiens, encore un groupe qui a une pensée périmée.
    Non bon sérieusement j’ai la flemme de répondre à ces conneries dont je croyais que plus personne ne les pensait depuis 10 ans (oh wait, ils sont français, c’est normal du coup) donc je me contenterai de linker deux articles qui expliquent mieux que moi le téléchargement aux arriérés de ce genre, en espérant qu’ils comprennent mais c’est pas gagné si déjà ils font des amalgames entre vol et contrefaçon.

    http://louvreuse.net/Dossier/le-telechargement-en-question.html
    http://www.inside-rock.fr/Coucou-Tu-veux-voir-ma-politique

    [Reply]

  • Je suis d’accord avec ces artistes dans l’ensemble, moi même musicien je considère qu’il faut protéger la musique. Mais j’apporterai quelques nuances tout de même :

    – Je trouve facile de mettre tout le monde dans le même sac et d’accuser les auditeurs de vol alors que l’on vend son album/son dvd une fortune, ses places de concert une fortune.
    – Quelle est la part d’auditeurs ayant découverts des groupes parce qu’on leur a prêté une copie légalement et sont allé acheter leurs albums ensuite ? Combien de fois avez vous prêté un livre ou une BD, un jeu vidéo, un jeu de plateau ? Et on ne peut pas faire découvrir un groupe en envoyant un mp3 ? 2 poids 2 mesures donc ?
    – Faire le rapport entre le partage de loisir et le partage de la copine n’a aucune crédibilité et ne dessert pas l’argumentaire des artistes.
    – En France le droit au partage de la culture est un fait. le problème est que l’on fait un amalgame entre culture et loisir. Par rapport à la loi française,la musique n’est pas une culture mais un loisir, ce qui en interdit alors le partage.
    -Un hacker n’a rien à voir avec le vol de la musique (même si certains y participent)Encore un amalgame des termes employés.

    [Reply]

    guigui14

    « le partage de la copine », perso moi je suis pour si elle est bien!

    – Quelle est la part d’auditeurs ayant découverts des groupes parce qu’on leur a prêté une copie légalement et sont allé acheter leurs albums ensuite ? Combien de fois avez vous prêté un livre ou une BD, un jeu vidéo, un jeu de plateau ? Et on ne peut pas faire découvrir un groupe en envoyant un mp3 ? 2 poids 2 mesures donc ?

    je te souhaite bien du courage pour copier un livre, une BD, ou un jeu de plateau 😉

  • Sans le téléchargement illégal, je n’aurais jamais connu le métal, ni les OST, ni la musique japonaise. Copier n’est pas voler. Se faire du blé sur de la contrefaçon, c’est mal, ok. Partager quelque chose qu’on aime bien avec des gens, que ce soit famille potes ou autre, je trouve ça normal. On peut prêter un cd ou le copier et donner une copie, le principe de partage reste le même. Et si la personne aime bien, elle peut acheter le cd officiel ensuite.

    [Reply]

    le hic c’est que quasiment personne ne le fait, ça
    et quand tu met quelque chose en ligne sur un serveur, tout le monde y a accès, pas seulement ta famille ou tes amis

  • Bah,ça permettait de connaître des groupes et d’acheter leur(s) albums par la suite.Combien d’artistes ont fait 2 -3 chansons potables sur un album et le reste en remplissage?A 20-25 boules le cd,qui est le voleur?
    Le téléchargement a fait redescendre les prix à des niveaux plus corrects.Sur que les Pascal Negre et autres pontes des majors n’ont plus mis de caviar sur les toasts pendant quelques temps.Pour reprendre un commentaire au dessus,Metallica,Maiden et autres combos de cet acabit n’ont pas trop souffert du téléchargement,reste les plus petits qui ont pâti du piratage.En espérant que les majors ne nous la refassent pas encore à l’envers…

    [Reply]

  • One Eyed Wisdom dit :

    Le téléchargement c’est pas du vol mais de la contrefaçon. Du moins c’est comme ça que le voit la loi française jusqu’à présent, mais bon il est clair que ça peut s’apparenter au vol des revenus d’un artiste.

    [Reply]

  • Article intéressant mais ne surtout pas occulter qu’en France :

    1) le prix des albums est une insulte aux fans
    2) le prix de certains concerts est une insulte aux fans.

    Or généralement les gens qui pâtissent le plus du piratage sont surtout les groupes (metallica, ACDC, R+) qui se permettent d’organiser des concerts pour se faire un bénéfice avec 6 zéros.

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3