ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Teenage Time Killer : vers un Sound City 2 ?


Dave Grohl doit décidément passer par une phase nostalgique. Après avoir réuni un beau monde autour de son projet Sound City qui fit revivre l’espace d’un album les mythiques studios californiens, on peut le voir cette fois-ci enregistrer et réaliser quelques guitares de l’une des collaborations les plus intéressantes de cette année, à savoir la réunion de Randy Blythe (Lamb Of God) et deux membres de l’historique groupe de Punk/Stoner/Heavy Corrosion Of Conformity : le bassiste-chanteur Mike Dean et le batteur-chanteur Reed Mullin. Le frontman de Lamb Of God est bien évidemment ravi de cette collaboration puisque selon ses impressions, qu’il a délivrées sur sa page Instagram, l’album Animosity de C.O.C. a été une énorme influence pour lui.

Les plus jeunes se demanderont sûrement : késako Corrosion Of Conformity ? C’est une formation qui a élaboré son univers musical dans le punk-hardcore au début des années 80, avant de développer un style propre à lui proche d’un stoner entre heavy et punk, qui influencera beaucoup des groupes comme Alice In Chains notamment, et qui connaîtra son âge d’or lors des années 90. Il faut dire que la musique jouée par le groupe à cette époque collait comme un gant au son de cette période, pas loin du grunge et du punk en plein revival, et suffisamment heavy pour intéresser les fans de metal. Corrosion Of Conformity sortira les désormais classiques « Vote With A Bullet », « Albatros », « Clean My Wounds » entre autres, et atteindront le demi-million d’albums vendus avec l’opus Delivrance, un disque sorti à l’époque où le groupe observait un virage vers le Southern Metal.

L’album auquel se réfère Randy Blythe correspond lui pleinement à l’époque punk-hardcore plutôt agressive du groupe. Si ce fut la première ligne de chant « criée » qu’il tenta de reproduire, il va pouvoir s’exprimer pleinement aujourd’hui sur des titres thrash-punk, soit peut-être un univers proche de l’album qu’il affectionne. Il faut dire que Corrosion Of Conformity dans les années 80 se rapprochait beaucoup de groupes comme les Dead Kennedys, Bad Religion, voire The Clash et était une référence underground pour de nombreux groupes. Ce ne sont que les années 90 qui verront le groupe virer heavy metal et son public s’élargir amplement, ce que les fans de la première heure considéreront presque comme une trahison pour les plus hardcore d’entre eux. Aujourd’hui, Corrosion Of Conformity existe toujours, est revenu à la formation de l’album Animosity, a sorti son huitième album studio et un EP en 2012, avant de s’attaquer à un nouvel album en 2013.

Le projet qui va réunir les trois hommes, accompagnés de Dave Grohl aux manettes et sur quelques parties de guitares, s’appelle Teenage Time Killer, du nom d’un titre du groupe punk anarchiste britannique Rudimentary Peni, totalement culte auprès des keupons américains. Il impliquera, selon les dires de Blythe, « un tas de chanteurs cools », dont on ne connaît pour le moment rien de leurs identités. Le premier titre s’intitulera « Hung Out To Dry » et a été enregistré au Studio 606 des Foo Fighters sur la fameuse console Neve 8028 de Sound City. Dave Grohl confirme donc son parti pris actuel plutôt metal, après avoir soutenu les jeunes Norvégiens de Kvelertak, avoir fait jouer Corey Taylor sur l’album Sound City ou s’étant affiché avec un T-shirt aux couleurs de Ghost B.C. Mais cet amour pour la cause heavy ne date pas d’hier. Il faut se rappeler qu’en 2004, Grohl a sorti un album heavy metal sous le nom de Probot, dont il avait créé et enregistré toutes les guitares et batteries, accompagné de divers chanteurs issus de la scène metal qu’il affectionnait, comme Cronos de Venom, Snake de Voivod ou Lemmy de Motörhead, qui s’attellera mêmes aux basses. Mike Dean de Corrosion Of Conformity faisait partie des élus pour chanter sur l’album de Dave Grohl, dans un titre intitulé « Access Babylon », que vous pouvez (re)découvrir ci-dessous:

Il n’y a donc rien d’étonnant à voir l’ex-batteur de Nirvana s’accoquiner avec les deux Corrosion Of Conformity et Randy Blythe. Ce dernier va lui réaliser un rêve de gosse en collaborant avec deux de ses inspirateurs dans un projet auquel nous ne manquerons pas de jeter une oreille attentive. Et la patte de Dave Grohl, qui avait montré sa qualité certaine à faire du heavy avec son projet Probot plutôt salué à l’époque par les critiques, sera sans aucun doute un plus dans cette aventure. D’autant plus si les enregistrements se font sur la Neve 8028, la console de Sound City et référence en matière d’analogique, histoire de soutenir encore un peu plus cet aspect à la fois nostalgique et « underground » du son. Après ses mésaventures en République Tchèque, c’est en tout cas une belle incartade qui s’annonce pour le chanteur de Lamb Of God.



Laisser un commentaire

  • Très bon article qui met en lumière le côté solaire et éclectique de Dave Grohl. C’est un amoureux du Rock au sens large du terme et il nous en fait bien profiter. Merci à lui et merci à RM!

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3