ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Testament rate ses premiers pas en Indonésie


L’Indonésie, population estimée à plus de 240 millions d’habitants… Il doit bien y avoir quelques fans de metal dans le lot, non ? En fait, oui, c’est certain, et l’attrait des pays asiatiques pour la scène metal s’avère être un phénomène croissant dans cette Asie au pouvoir grandissant qui, à l’instar de l’Amérique latine, se trouve être un foyer vif et actif de metalheads pour le moins passionnés. Et en Indonésie, par exemple, le Kukar Rockin’Fest a réuni le 9 mars dernier près de 50 000 fans de metal avec une affiche où nous, Occidentaux, ne connaissons probablement que le nom de Testament, la (seule) tête d’affiche internationale de l’événement parmi une multitude de groupes originaires de Surabaya, Bandung, Jakarta, Samarinda… Tout le fleuron de la scène nationale en somme.

Malheureusement, pour les Américains, leurs premiers pas dans l’archipel se sont moyennement bien passés et l’aventure de Testament en Indonésie est tout ce qu’il y a de plus rocambolesque. Entre des bagages disparus à l’aéroport et des relations particulièrement tendues avec le groupe de première partie, Power Metal (oui, oui c’est son nom), en raison de la barrière linguistique qui a conduit le groupe à faire un véritable passage éclair dans ce pays, Testament se devait de faire le point sur cet épisode mouvementé. Au programme : flotte versée sur un ampli, matos débranché en plein set, public outré. Ça a failli chauffer tout rouge et cette épopée indonésienne fut telle que Testament a dû publier ses excuses suite aux événements.

Pour avoir une idée de la température de cette soirée, voici ce que rapporte le site indonésien Lawless Jakarta : « Après deux morceaux [de Power Metal], les membres du staff de Testament ont agi comme des connards en débranchant les jacks des amplis de Power Metal durant leur troisième titre. […] David, un des organisateurs de l’événement, voulant éviter cela, a reçu un coup de coude dans la poitrine de la part du crew de Testament et fut blessé. Chuck [Billy, chanteur] est apparu sur scène en disant des conneries, se moquant de lui-même. Power Metal était vraiment excédé […] mais par chance aucun coup n’est parti. Power Metal est descendu de scène, la laissant à Testament, et les organisateurs les ont supplié de jouer après car la foule était en rogne, soutenant Power Metal pour qu’ils continuent. La foule s’est assise en protestation contre Testament. Quelques bouteilles en plastique ont été lancées […] Quand Testament jouait, seules quelques personnes devant sont restées debout tout au long du set. Il n’y avait rien que Chuck et les autres pouvaient faire pour relancer le public. »

Mais comment en est-ce arrivé à ce stade ? Au départ, ce soir-là, il y a eu le fait que le set de Testament, initialement prévu à 22h, a été repoussé à 23h car son équipe a demandé une heure supplémentaire pour les balances, et finalement, comme l’explique plus clairement le groupe, « c’est quand la première partie juste avant nous a commencé son set [que les choses ont mal tourné]. Habituellement ce n’est pas un souci – les concerts de rock’n’roll ne commencent pas toujours à l’heure comme tout le monde le sait – mais dans le cas présent il y avait un sérieux problème : nous avions un avion à prendre dans à peine quelques heures. Le vol partait de l’aéroport de Balikpapan, à plusieurs heures de Tengarrong (lieu du concert) et il fallait plusieurs heures de route sur une route défoncée pour y arriver. Pour ne rien arranger, plusieurs bagages ne sont jamais arrivés ce qui nécessitait de les récupérer à Jakarta avant de pouvoir embarquer pour nos vols de correspondance. Manquer nos vols de correspondance à Jakarta nous aurait fait louper, au groupe entier et au staff, nos autres vols de correspondance pour rentrer chez nous (après près d’un mois de tournée) avant un passage au Hell Heaven Fest à Mexico trois jours après notre retour aux États-Unis. »

Ambiance donc ! Et quand, de surcroît, la barrière de la langue vient interférer dans les échanges, la situation ne pouvait qu’aller de mal en pis : « Ainsi, afin de jouer notre set complet et d’être sûr d’avoir ce vol, une tentative a été faite pour jouer notre set à l’heure, avec le groupe de première partie qui jouerait après. Les régisseurs locaux, bien intentionnés, n’ont semble t-il pas saisi l’urgence de la situation, et tandis que Power Metal a continué à jouer, nous avons regardé notre temps de jeu disparaître. Quand notre chanteur, Chuck Billy, est sorti et a tenté d’expliquer au groupe et au public, il n’a pas été compris. Malheureusement, cela a conduit à un affrontement mineur avec [Power Metal] qui ne cessa de jouer qu’une fois leur équipement éteint par notre équipe (ce à quoi ils ont répondu en versant de l’eau sur l’un de nos amplis). Bien que cette situation ait été interprétée comme un manque de respect de la part des headliners envers le groupe local, ce n’était pas notre intention. »

Finalement, Testament reconnait tout de même ses torts dans cette mésaventure : « Pour notre public du Kukar Rockin’Fest : nous nous excusons profondément pour tout le tort causé. Alors que nous aurions apprécié que le groupe d’ouverture soit plus accommodant, nous nous excusons cependant pour eux aussi et ne voulions pas manquer de respect. Rétrospectivement, il aurait été une meilleure décision de simplement les laisser poursuivre et couper une bonne partie de notre propre set. Mais dans le feu de l’action, ce jugement s’est retourné contre nous. Nous regrettons la tournure qu’ont pris les événements, cela ne représente pas ce qu’est Testament, ni ce pour quoi nous avions fait tout ce chemin. »

Et il faut seulement espérer que le groupe ne se soit pas « grillé » auprès du public indonésien comme le prophétise Lawless Jakarta, estimant déjà Chuck Billy bien chanceux de n’avoir pas senti, jaillissant de la jungle de Bornéo, une lance se planter dans sa poitrine (faut pas déconner avec les groupes locaux !). En tout cas, Testament ne s’économise pas sur le chapitre des excuses pour être sûr de retrouver un jour ce public et termine son message ainsi : « Testament a une profonde estime pour ses fans en Indonésie et espère qu’ils trouveront au fond d’eux le cœur pour les comprendre et leur pardonner. Nous espérons sincèrement revenir dans cette région un jour dans un climat de plus grande compréhension et dans de meilleures circonstances. »



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Greta Van Fleet + Vola @ Paris
    Slider
  • 1/3