ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

The Devil’s Blood s’est donné la mort


The Devil’s Blood n’est plus. Il y a quelques heures, le groupe a mis en ligne ce message, signé par les deux membres permanents, Selim Lemouchi (guitariste) et Farida « F. the Mouth of Satan » (chanteuse) : « En ce jour du 22 janvier 2013, The Devil´s Blood est retourné au néant. Tous les rituels [concerts] prévus sont annulés. Aucune interview ne sera accordée. Consummatum est [« Tout est achevé », référence à la mort du Christ, ndt]. -SL & F. The Devil’s Blood – 2007 / 2013″.

Une disparition prématurée, brutale autant qu’inattendue. Si l’on observe les derniers mouvements publics du groupe, à en juger par ce qu’il publiait sur Facebook par exemple, il continuait, ces derniers jours, à annoncer des concerts, des festivals (dont le Roadburn), à publier ses photos promo, et le seul événement « dramatique » fut un changement de booker et de manager en octobre. Alors comment expliquer cette fin ?

On ne peut qu’aller de conjectures en conjectures pour cela : le groupe nous dit bien qu’il ne s’exprimera pas publiquement sur le sujet. Malgré un véritable succès critique (au moins) de leurs albums et de leurs performances live, ils ont pu considérer que ça n’allait pas assez loin, pas assez vite, et qu’en cette période, ne pas décoller plus que ça en six ans, signifie qu’on va dépenser son énergie en vain. Ou peut-être est-ce une séparation. Quand tout repose sur un duo, un simple clash peut faire éclater une entité. Ou une divinité maya, ou des extraterrestres, ou Raël, ou le Père Noël leur a dit d’arrêter et ils n’ont pas pu refuser…

Bref, il y a autant d’hypothèses possibles que l’imagination peut en concevoir. Par conséquent, on se penche sur la personnalité du groupe, au moins celle de Selim Lemouchi, telle qu’on a pu l’entre-apercevoir en interview à l’époque de la sortie de ce qui restera leur ultime album. Une personnalité fascinée par la mort, la voyant telle une contrée attirante, enviant ceux qui ont pu jouir de « la perfection de la fin ». Il nous disait aussi, concernant sa propre mort, qu’il espérait être « en mesure de faire ce choix [lui-même] ».

Nous ne sommes pas en train de nous dire que le guitariste s’est suicidé et que c’est ce que le groupe cherche à nous taire. Mais plutôt qu’on espère que The Devil’s Blood a choisi sa mort pour éviter de la subir à cause de facteurs extérieurs. Qu’il s’est sacrifié dans de parfaites conditions pour quelque chose de plus grand, d’autres projets, allez savoir.

Enfin, ils ne disparaissent pas complètement non plus car, comme indiqué sur leur site web : « Ce site et la page Facebook restent en ligne. Ainsi tout développement imminent concernant l’héritage de The Devil’s Blood sera annoncé ici. Et nulle part ailleurs. La boutique en ligne restera ouverte jusqu’à nouvel ordre. »



Laisser un commentaire

  • Bon eh bin… Je pense que Peupeu a raison. Ce cher Selim s’est à coup sur collé une bastos. Ceci dit, je ne l’espère pas. Mais il me semble que c’est tout à fait possible, étant donné la fascination du guitariste pour la mort…

    [Reply]

    peupeu

    oui je dis ça parce que l’article fait penser à ça et aussi parce que ça parait crédible (Dissection et sûrement plein d’autres satanistes qui ont fini comme ça), mais on voit bien le côté un peu mystérieux du groupe. donc rien n’est certain.
    qui sait s’ils ne jouent pas à « je splitte pour revenir sous une nouvelle forme » comme le laisse entendre la phrase sur leur site.

  • ouais….
    ça pue un peu le Dissection-style ça….

    enfin, ça fait iech’ cette news.
    quoique… »l’héritage de Devil’s blood » laisse augurer qqch à l’avenir.

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3