ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Chronique   

The Vintage Caravan – Gateways


The Vintage Caravan est un nom qui ne devrait plus laisser indifférent. Ceux qui ont l’occasion de les voir se produire sur scène savent ce qu’il en est : un trio ultra-énergique de musiciens brillants, dévoués corps et âme à leur musique inspirée du rock des années 70. Pourtant, ce n’est pas un énième groupe se satisfaisant d’exprimer des influences bien connues que sont Led Zeppelin ou Thin Lizzy. The Vintage Caravan a une fougue qui lui confère un intérêt que d’autres formations du genre n’ont pas. Gateways est le quatrième album du groupe, reste à savoir si le tremblement de terre causé par leur premier opus The Vintage Caravan (2011) et les confirmations Voyage (2012) et Arrival (2015) persistent.

L’un des premiers atouts de ce Gateways est sans aucun doute la production. L’album a été enregistré aux célèbres Sundlaugin Studios en Islande (là où les enfants prodiges du pays Sigur Ròs se sont illustrés), produit par Ian Davenport (Band Of Skulls). The Vintage Caravan va droit au but, pas de tentatives factices pour recréer un son « vintage », légèrement crade et prétendument référence aux productions des années 70. The Vintage Caravan, paradoxalement, sonne très moderne et le traitement de la batterie et du chant est plus proche d’un Arctic Monkeys que d’un Led Zeppelin. Le titre d’ouverture « Set Your Sights » le démontre de fort belle manière, la batterie de Stefán Ari ne fait pas dans la dentelle : que ce soit les coups de grosse caisse ou les roulements de toms, The Vintage Caravan ne fait pas dans le feutré. Lors de titres aux tempos moins relevés tels que “The Way” et son riff qui effleure le stoner ou encore l’excellente ligne mélodique d’ “On The Run”, on se rend compte de l’énorme assise rythmique qui tient ce Gateways à bout de bras (le grain de la basse sur “Reflections” ne le démentira pas). The Vintage Caravan le sait bien et ne se prive pas d’en jouer, à l’instar des coups de grosse caisse qui marquent le début du très groovy “All This Time”. Le chant d’ Óskar Logi n’a certes pas les aigus d’un Robert Plant, d’un Cormac Neeson (The Answer) ou l’extravagance d’Elin Larsson (Blues Pills), il a cependant suffisamment de tenue pour apporter de la variété, que ce soit sur les couplets aux accents pop, tel que “Hidden Streams” ainsi que la ballade “Tune Out”, ou sur les refrains scandés, à l’image de “Reset”.

Gateways a une qualité d’exécution et de production indéniables donc. Le problème réside dans la force de conviction de ces chansons. The Vintage Caravan est souvent excellent, mais peu évocateur. En réalité, seul “Nebula” montre de l’audace dans la formule, titre en deux parties (une avec une atmosphère très suave et l’autre plus énergique qui reprend des riffs/leads à la Mastodon). “Nebula” montre que lorsque The Vintage Caravan étoffe son savoir-faire, il parvient à créer de véritables gemmes épiques. Il suffit d’apprécier l’outro de la composition pour s’en rendre compte. On aimerait être davantage témoin de ce talent pour les mélodies. Au fur et à mesure des écoutes, certains titres laissent une impression de nonchalance quand ils ne deviennent pas anecdotiques. Ainsi, “Farewell” peut laisser tristement de marbre, tout comme “The Way” et son riff a priori entrainant mais entendu de (trop) nombreuses fois.

Ceux qui découvriront le groupe avec Gateways seront pleinement satisfaits. The Vintage Caravan est un groupe brillant, cela va sans dire. Ceux qui en revanche les suivent depuis 2011 peuvent osciller entre deux attitudes : soit ils acceptent que le groupe a une formule autour de laquelle il gravite sans se soucier d’audace, soit ils déplorent une répétition, certes chiadée, des codes qu’ils connaissent déjà très bien. Gateways a des moments de pure grâce (“Nebula”, le refrain de “Reflections”) mais il ne peut s’empêcher de s’essouffler avec le temps. D’une certaine façon, The Vintage Caravan est parfois victime de son univers musical.

Chanson « Set Your Sights » en écoute :

Chanson « Reflections » en écoute :

Album Gateways, sortie le 31 août 2018 via Nuclear Blast. Disponible à l’achat ici



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3