ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Chronique   

The Vintage Caravan – Monuments


Si le renouveau de la scène rock typé seventies a porté ses fruits, il le doit en partie à The Vintage Caravan. Le trio islandais est devenu une référence live à force de prestations musclées et incarnées, lui autorisant d’arpenter les scènes du Wacken, du Roadburn ou encore du Hellfest. Comme toute formation justement cataloguée « vintage », The Vintage Caravan se trouve confronté aux limitations d’orientation musicale que son postulat de départ implique. Sans révolutionner sa formule, il ne peut s’autoriser que l’excellence et quelques ajustements inédits sous peine de sombrer dans la monotonie. Un écueil que le cachet « authentique » ne peut pas toujours éviter. Leur cinquième effort Monuments a bien conscience de tous ces enjeux et s’évertue ainsi à présenter un The Vintage Caravan polyvalent, désireux de sortir légèrement de ce rock « sauvage » déjà bien éprouvé.

Le trio a décidé de solliciter à nouveau les services du producteur Ian Davenport, comme s’il avait conscience que le son de Gateways (2018) méritait un approfondissement. Monuments a été enregistré dans le studio islandais mythique de Hljóðriti pendant l’épisode le plus rude de l’hiver 2019-2020 : la tempête comme source d’inspiration. « Whispers » ouvre le bal et donne un état de forme immédiat du trio. The Vintage Caravan impressionne par la puissance qu’il dégage et l’équilibre de son instrumentation. Que ce soit les lignes de basse ronflantes, les sonorités de guitare musclées suffisamment éloignées des poncifs « old-school » et la voix d’Óskar Logi Ágústsson tout juste retravaillée, le résultat tend à l’excellence et rend justice à la fougue que déploie la formation sur scène. « Whispers » illustre la volonté du trio de multiplier les accroches de guitare et les refrains entêtants. En résulte un rock facile à appréhender et pourtant plus complexe qu’il n’y paraît, extrêmement mouvant à l’image des huit minutes aux allures progressives de « Forgotten ». « Crystallized » part quant à lui d’un simple groove, discret mais volontairement accentué à outrance, pour aboutir sur un refrain au contraste délicat. The Vintage Caravan s’autorise toujours quelques plages psychédéliques sans les imbriquer de force dans ses compositions. Monuments obéit à l’impératif de fluidité à chaque seconde. Le trio peut même se targuer de varier son approche sonore, à l’instar de l’énergique « Dark Times » qui alourdit ses guitares quitte à se rapprocher parfois de l’ardeur d’un Kverlertak.

En cela réside la réussite indéniable de Monuments : cette faculté à avoir su transformer une recette pourtant étriquée en respectant ses acquis. La ballade « This One’s For You » permet à Óskar de s’exprimer de manière plus éthérée et d’apprécier les nuances du jeu de batterie de Stefán Ari Stefánsson. « Sharp Teeth » rend justement honneur à sa qualité de percussionniste, multipliant les roulements de toms pour rajouter de la gravité au propos d’Óskar. Monuments entérine un constat que nombre de spectateurs ont déjà formulé en assistant aux concerts de The Vintage Caravan : son tandem rythmique est sa véritable colonne vertébrale. Monuments a l’élégance de se terminer sur l’atmosphérique « Clarity » qui emploie nappes de clavier, guitares folk et timbre délicat. The Vintage Caravan se laisse aller à l’onirisme suscité par les paysages islandais et communique cet état d’esprit vagabond, une sensibilité bien éloignée des effluves de sueur habituels.

Monuments offre un panel très large des capacités du trio islandais et cette aisance à faire fluctuer les états d’esprit. The Vintage Caravan ne se montre pas que bouillonnant. Il est capable de sensualité, de nostalgie, de grâce et nous invite même succinctement à la contemplation. De quoi faire bande à part dans cette mouvance du rock-revival et nous attraper par l’émotion, pas seulement par l’adhésion à des codes pour lesquels l’affect aveugle parfois. Une caravane qui passe sans que les chiens aboient.

Clip vidéo de la chanson « Crystallized » :

Clip vidéo de la chanson « Whispers » :

Album Monuments, sortie le 16 avril 2021 via Napalm Records. Disponible à l’achat ici



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    The Old Dead Tree @ Savigny-Le-Temple
    Slider
  • 1/3