ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Heavy Metal Food    Interview   

Thin Lizzy : Richard Fortus et Marco Mendoza nous parlent glucides sains et drogues



Une canette de jus de pomme « Mc Donald » dans le trou de ma table, au Parc Mont-Royal ! Quelle belle entrée en matière n’est-ce pas ?

Comment ne pas s’offusquer de cette invasion de l’industrie alimentaire dans notre vie quotidienne ? C’est le parcours du combattant pour trouver de l’alimentation saine, sans pesticide, sans antibiotique, sans produit chimique. Une bataille que nous devons mener tous les jours pour approvisionner notre corps avec de bons glucides.

« Il est difficile de trouver de bonnes sources de glucides sains » comme le dit si bien Richard Fortus, le guitariste de Thin Lizzy, dans cette entrevue. C’est quasiment plus facile de trouver de la drogue et de devenir dépendant, comme nous le sommes tous, du (mauvais) sucre qui a bercé notre enfance. Marco Mendoza (basse) se dévoile sans fausse pudeur. Il nous explique ses efforts quotidiens pour rester à l’écart des drogues, même après 24 ans d’abstinence ! Je le remercie pour sa sincérité.




Gilles Lartigot : Comment gérez-vous votre alimentation en tournée ? Car c’est très difficile, il y a beaucoup de tentations.

Richard Fortus (guitare) : Oui Marco, parle-lui des tentations !

Marco Mendoza (basse) : La première des choses, partout où je vais, dans n’importe quel endroit, je ne veux pas d’alcool, pas de drogue. Je ne veux rien d’illégal. Absolument ! Vingt-trois ans de sobriété, vingt-quatre ans en septembre. Ça, c’est le plus important pour moi. Sur la route, c’est dur, c’est très dur car tu es épuisé. Tu ne dors pas bien, ton corps est en manque. Quand Richard nous a rejoints, c’était vraiment cool de voir quelqu’un qui se préoccupe de son régime, qui prend soin de lui. J’ai besoin de ça autour de moi. Je suis comme tout le monde. Je suis influencé par le bon comme par le mauvais. Alors quand je vois quelqu’un qui est dans le droit chemin, pour moi c’est cool. J’ai quelqu’un qui peut être mon partenaire, qui me dit « Allons courir ! Allons nous entraîner ! ». Mais j’en fais moins en ce moment parce que nous sommes sur la route depuis janvier. Sans interruption. Je suis un peu épuisé.

Vous vous entraînez ensemble ?

Richard : Oui, quelques fois.

C’est facile de trouver de bonnes salles de gym en France ?

Lorsque tu abandonnes un mode de vie, il faut trouver une alternative. On a abandonné la drogue. J’ai remplacé ça par aller à la salle de gym et prendre soin de moi. Pour moi, la chose la plus difficile quand on est sur la route, c’est d’avoir assez à manger…

Marco : Et de la bonne nourriture…

Richard : De la nourriture saine, parce que je ne mange pas de la merde. Alors pour moi c’est dur d’avoir de la bonne nourriture en quantité, de bonnes protéines. J’ai toujours avec moi des suppléments de protéines.

Tu consommes des suppléments ?

Oui, j’ai des protéines en poudre…

J’ai toujours de bonnes protéines avec moi.

Marco et Richard : Montre-nous ce que tu as !

Marco : Tu nous a demandé s’il était difficile de trouver de bonnes salles de gym…

Richard : Hier, à la salle de gym, ils nous ont fait payer 20 euros ! Mais la salle était vieille et le matériel mal entretenu. Le câble d’une des machines à cédé et le gars s’est percuté la tête ! Il s’est fait mal. Tout ça pour 20 euros la journée ?! Ça ne va pas. En France, on ne voit pas beaucoup de personnes obèses. On en voit beaucoup en Angleterre, en Allemagne, mais peu en France. Je pense que c’est parce qu’ils marchent beaucoup. C’est aussi ton avis ?

Oui, mais je pense aussi qu’en France, on s’alimente mieux.

Vous avez de la nourriture de meilleure qualité ici. Par exemple, vous n’avez pas autant d’OGM que nous aux États-Unis. Ils sont omniprésents aux États-Unis. Ici, toute cette nourriture est bannie. Vous ne voulez pas des OGM. Le soja en particulier. Aux États-Unis, 90% du soja est génétiquement modifié.

Comment est le catering en tournée ? Avez-vous de bons aliments ?

As-tu mangé ici ce midi ?

Non.

Il y avait du poisson et j’ai aussi mangé des légumes. C’est correct. Mais il n’y a pas de riz brun, de bon glucides, ça c’est difficile ! Trouver de bons glucides sains comme des patates douces ou du quinoa, du riz complet… C’est très difficile de trouvez de bonnes sources de glucides.

Marco : « Je crois à l’alimentation vivante, les aliments crus. J’en vois les effets à peine une semaine après. Quelques fois je me gâte mais je m’équilibre. Je prends des profiteroles, juste un peu, pour éviter le manque. »

Quels sont vos plats préférés ?

Marco : Je suis un gros fan de sushis. Mais je m’en suis un peu rassasié. Je crois à l’alimentation vivante, les aliments crus. J’en vois les effets à peine une semaine après. Quelques fois je me gâte mais je m’équilibre. Je prends des profiteroles, juste un peu, pour éviter le manque car la nuit quelque fois, je me réveille et je pense à des glaces, des cakes…

Richard : Si tu ne manges pas assez de protéines, ton corps va réclamer du sucre. Vrai ?

Exactement.

Richard : Je mange très sain. Je ne triche pas beaucoup.

Marco : Oui c’est vrai. C’est agréable d’être en sa compagnie pour ça.

Richard : Il faut que je me trouve assez à manger. Parce je me dépense beaucoup. Je cours beaucoup. En particulier avec Guns N’ Roses. Nous faisons des shows de deux à trois heures.

Marco : C’est un long set !

Richard : Je me dépense beaucoup le soir sur la scène et en plus je cours et je vais à la salle de gym tous les jours parce que sinon, je m’ennuie.

Mais quand tu joues avec des grands groupes, tu as beaucoup plus de moyens ?

Richard : Oui, c’est plus facile. Mais aujourd’hui, par exemple, c’est plus difficile car on n’a personne qui cuisine spécialement pour nous. On doit se débrouiller par nous-mêmes. Par exemple, avec les Guns, j’ai une personne qui s’occupe de mes suppléments, avec Thin Lizzy, il faut que je les amène avec moi.

Tu prends aussi des acides aminés, des BCAA (acides aminés ramifiés) ?

Oui bien sûr.

Marco : Je prends autant d’influences que je peux maintenant. Je m’inspire. Je suis comme ça. Si je reçois une mauvaise influence alors je vais vers le mauvais chemin. Si j’ai une bonne influence, alors je vais dans le droit chemin. C’est dans la nature humaine. Mais je reste conscient et je me concentre pour rester sobre. J’ai banni l’alcool, les drogues. Mais l’alimentation est très, très importante.

Richard : Ricky, notre chanteur, lui est aussi en très bonne santé. Il court souvent avec moi.

Je constate que ce n’est pas seulement « Sex, Drugs & Rock’n’Roll ».

Ça l’est jusqu’à un certain âge. Mais à un moment donné, on doit faire un choix. Rester en vie ou pas. Il arrive un moment où tu dois prendre ce genre de décision. Pour ma part, c’est quand ma première fille est née. Je me suis dis : « OK, maintenant, il faut que je grandisse ». Il faut que je devienne sérieux. Je dois être là pour elle.

Marco : Moi, c’est minute après minute, heure après heure, jour après jour. Étant donné que je me remets encore de mes addictions à l’alcool et à la drogue… Première priorité : pas de drogue, pas d’alcool. Rien. Zéro. Depuis vingt-trois ans.

Tu buvais beaucoup ?

Je n’ai pas de honte à en parler aujourd’hui parce que j’étais un héroïnomane. Intraveineuse et tout le reste. Alcool, pilules, joints… Tout ce qui ce que je pouvais avoir. Comme Richard, lorsque je suis devenu sobre, j’ai pris conscience que je m’étais défoncé pendant beaucoup d’années. Et je le paie aujourd’hui. Ceci dit, je me rattrape, je compense. Je mange mieux, je prends soin de moi. Les suppléments sont importants pour moi. Des complexes de vitamines B car j’ai des tendances fréquentes de bipolarité.

Richard : Tiens ? Je n’avais jamais remarqué ça chez toi.

Marco : SI,TU M’AS DEJA VU !!! Hahahhaha ! Non, je plaisante… Pour être honnête, lorsque je sens arriver les symptômes, la dépression, je sais exactement ce qu’il faut faire. Je sors, je vais m’entraîner, je parle avec d’autre alcooliques en guérison, je vais à des réunions. Quand j’en ressens le besoin. Ce sont des réunions en douze étapes pour me sortir de moi-même et pour aider quelqu’un d’autre. C‘est la clef. C’est merveilleux de partager avec quelqu’un qui comprend ce que vous ressentez.

Es-tu heureux ?

Je suis très heureux ! Quelques fois je me sens mal. Je me sens coupable d’être aussi heureux.

Richard : On joue avec Thin Lizzy. Bien sûr que nous sommes heureux !

Vous dégagez tous les deux, une belle énergie.

Marco : Nous sommes très heureux. On est sur une belle lancée. On est entouré de bonnes personnes. Du management jusqu’à l’équipe, tout le monde de l’organisation. On a tous le même objectif : donner le meilleur concert.

Richard : C’est exactement ce que j’allais dire. Nous sommes chanceux car nous jouons tous les soirs une musique incroyable.

Marco : Classic Rock’n’Roll man, and it’s the best !

Entrevue réalisée en Juin 2011 au festival Hellfest (Clisson, France).

Stay Hungry. Stay Metal.

FIGHTING FOR FOOD.
Gilles LARTIGOT « The Heavy Metal Cook »



Laisser un commentaire

  • roux lionel dit :

    Vraiment l(interwiever est excellent. Il laisse parler , relance la conversation , un pro. Bravo!

    [Reply]

  • Super interview, beaucoup de choses très intéressantes ont été dites. Les jeunes de mon âge devrait vraiment écouter ce que ces personnes ont dites et ont à dire!
    Bonne continuation Heavy Metal Cook!

    [Reply]

    Merci Titou. C’est vraiment mon principal objectif. Je suis heureux que tu le partages 😉

  • Merci au Heavy metal cook pour cette interview très riche et tres intime aussi. Richie et marco se sont livrés et franchement je dis chapeau

    [Reply]

  • j’ai pris ma deuxième et dernière biture le jour de mes 18 ans, et voilà 13 ans que je suis ce mode de vie, les protéines en moins.
    ce que l’ont mangent c’est déja un trés bon point, mais ce que l’ont respire l’est aussi! : depuis que les salles de concert sont non fumeurs, c’est un vrai bonheur!

    le métal,le son, les vibrations et l’énergie de la musique me suffit comme addiction, pas besoin de supplément.

    j’ai adoré l’article Gilles!

    bonne soirée

    Antoine Sulmon

    [Reply]

    Merci bcp Antoine. Je dois revoir Richard avec les Guns et Marco avec Lizzy à la fin Novembre ici aux USA. je vais approfondir cette entrevue car ils avaient beaucoup à dire sur les dépendances et la Raw Food. Tu peux me linker sur FaceBook si tu veux.
    https://www.facebook.com/pages/Gilles-Heavy-M%C3%A9tal-Cook-Lartigot/178145512203902
    https://www.facebook.com/KotpsDaddy

    Merci Antoine.
    Je dois revoir Richard avec les GUNS et Marco avec Lizzy, ici sur le continent nord américain, fin Novembre.
    Je vais approfondir cette entrevue car ils avaient encore beaucoup de choses à dire sur la RAW FOOD et l’addiction aux drogues.
    Tu peux me suivre au quotidien sur FaceBook si tu veux 😉

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3