ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Thin Lizzy s’en va vers l’étoile noire


On le sait depuis octobre : Thin Lizzy en studio, cela ne se reverra plus jamais. Et ce malgré les plans, la motivation et tout le respect que les membres actuels du groupe conservent pour l’œuvre préexistante. Quand le groupe s’est finalement rendu à l’évidence que le sujet était bien trop sensible, le guitariste Scott Gorham, qui a participé à certaines gemmes de son répertoire comme ‘Emerald’, ‘Sweet Mary’ ou encore ‘Bad Reputation’, l’avait d’ailleurs souligné : « Par respect envers Phil Lynott et l’héritage qu’il a créé, nous avons décidé que nous ne devrions pas sortir un nouvel album sous le nom Thin Lizzy. »

Mais un regret persistait : « Ce fut une décision très difficile après tant de temps et d’efforts, ces dernières années, pour reconstruire la marque Thin Lizzy. Sortir un nouvel album aurait été la seule manière de prolonger ce succès. » Et il restait au groupe à annoncer comment il prévoyait de se servir de la vingtaine de chansons qu’ils avaient commencé à écrire. Car cela aurait sans doute été un sacré gâchis si elles avaient été dignes de Lizzy (« Nous croyons que Phil en aurait été fier » ajoute Gorham). Une annonce devait nous arriver pour le début de l’année prochaine et finalement, ils nous la font en cadeau de Noël. Et dans le paquet cadeau : Black Star Riders.

Les membres de Thin Lizzy nous envoient, via un nouveau site internet (et la page Facebook qui va bien avec), ce faire-part de naissance pour ce nouveau groupe composé de Ricky Warwick au chant, Scott Gorham et Damon Johnson aux guitares, Marco Mendoza toujours à la basse et l’ex-Megadeth Jimmy DeGrasso aux fûts (aussi passé par les groupes d’Alice Cooper, David Lee Roth, Suicidal Tendencies, etc.). Ha, un changement ! Où est passé le batteur Brian Downey, ce membre fondateur de Thin Lizzy ? N’allez pas imaginer le moindre drame : il ne souhaitait tout simplement pas être impliqué dans la tournée qu’impliquerait la sortie d’un nouvel album (l’âge n’aidant sans doute pas). Le claviériste Darren Wharton (lui aussi un membre historique de TL) ne fait, lui aussi, plus partie de ce line-up, préférant se concentrer sur des projets plus personnels. Mais est-ce à dire qu’on n’entendra pas trace de claviers chez Black Star Riders ?

Enfin, passons à des choses plus consistantes. Thin Lizzy avait d’abord pris rendez-vous avec les studios en octobre mais finalement Black Star Riders n’y mettra les pieds que dans quelques jours, le 3 janvier exactement (apprend-t-on de la bouche du chanteur via Rock Fusion). Direction Los Angeles pour enregistrer ce premier album studio, qui sera produit, comme prévu initialement, par Kevin « Caveman » Shirley. Le groupe nous promet qu’il contiendra encore ce feeling hérité de Lizzy tout en ayant une identité propre ; même s’ils ne se détacheront pas vraiment de leur cocon : « Le disque de Black Star Riders est l’étape suivante dans l’évolution de l’histoire de Thin Lizzy » nous disent-ils.

Et c’est Nuclear Blast qui accueille dans son écurie ce nouvel étalon qui sortira ce disque en mai 2013. Et c’est grâce à une pointure qu’ils y entrent : Monte Conner, l’ex-directeur artistique de Roadrunner Records, découvreur de formations aujourd’hui majeures comme Slipknot et Machine Head, devenu président de la filiale Nuclear Blast Entertainment aux États-Unis, qui signe un nouveau groupe avec un fort potentiel – et très certainement un nouveau gros coup. Celui-ci affirme d’ailleurs au sujet des nouvelles chansons de ce nouveau groupe : « [Elles] ne sonnent pas seulement comme des classiques de Thin Lizzy. Black Star Riders capture totalement l’essence de tout ce qu’il y a de grand dans le groupe d’origine tout en y ajoutant quelque chose de complètement frais et moderne. Même quand j’ai appris leur décision de changer de nom, mon intérêt pour eux n’a pas diminué une seconde. »

Après cette sortie, ces Riders mettront le cap vers les festivals estivaux européens de 2013, puis se lanceront dans une tournée mondiale. Le groupe, dont l’essentiel du répertoire reste du Thin Lizzy, conservera ses habitudes et continuera à interpréter ces classiques dans une setlist incluant, bien sûr, leurs nouvelles compositions.



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3