ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Tony Iommi et la réunion de Black Sabbath


Le guitariste Tony Iommi a fait part d’un communiqué sur son site internet concernant les informations dont nous vous parlions hier à propos de la reformation de Black Sabbath. Voici la traduction réalisée par Saff’ du communiqué du guitariste :

« Reformation de Black Sabbath

Je suis navré d’apprendre qu’un journaliste de Birmingham en qui j’avais toute confiance a choisi de reprendre une conversation que nous avons eue au mois de juin et de faire croire que nous avions discuté pas plus tard qu’hier d’une reformation de Black Sabbath.

À l’époque, je faisais la promotion de l’exposition Home Of Metal, et je ne faisais que spéculer, avancer des idées en l’air, sur une question qu’on nous pose en permanence : « Allez-vous vous reformer ? »

Grâce à Internet, l’information a fait le tour du monde et a été présentée comme une sorte de « déclaration officielle » de ma part, ce qui est parfaitement idiot. J’espère que ce journaliste a apprécié son heure de gloire, il n’en connaîtra jamais d’autre grâce à moi.

À mes vieux copains Ozzy, Geezer et Bill : désolé pour tout ça, j’aurais dû me méfier.

Bien à vous,
Tony”

Sachez d’ailleurs que ce communiqué a été repris sur black-sabbath.com. Comme vous le voyez, Tony Iommi formule des reproches à l’encontre d’Andy Coleman, le journaliste du Birmingham Mail, pour avoir sorti cette information. Toutefois à aucun moment le guitariste, dans ce communiqué publié hier 16 août, ne revient sur ses propos en affirmant ne pas avoir déclaré les phrases présentes dans le papier du Birmingham Mail.

L’information principale se situe très exactement là.

A la lecture de cette sortie de Tony Iommi, on a l’impression que le guitariste est plus triste de la forme que d’un fond qu’il ne discute pas. Bien sûr il parle « d’idées en l’air » mais dans les faits le journaliste a sorti des infos qui viennent des propres mots du guitariste, des mots précis sans équivoque, et qu’il met naturellement au discours direct.

Il y a donc deux solutions :

– Soit le journaliste Andy Coleman est un mythomane qui, pour faire de la publicité à son média et à lui-même, a INVENTE les informations d’une reformation de Black Sabbath, d’un album et d’une tournée. Si tel était le cas, il serait nécessaire d »encourager Andy à rendre sa carte de presse parce que sa vocation ne se situerait clairement pas dans ce domaine d’activité…

– Soit tous ces propos ont été tenus et toutes les informations évoquées sont fiables.

Par ailleurs, et c’est important de le signaler, les déclarations au discours direct dans cet article venant de la part de Tony Iommi, si elles ont bien été rapportées dans un rapport d’artiste à journaliste, revêtent automatiquement un caractère officiel. En effet, ce n’est pas parce qu’elle ne figure pas dans un communiqué sur le site de Black Sabbath ou de Tony Iommi qu’elle perd en sens ou en importance. Le discours donné à un média est, par principe, destiné à atteindre un public et à être relayé. A partir du moment où un média sort une info avec le témoignage de la tête pensante du groupe concerné au discours direct, alors elle devient officielle. Encore faut-il que l’artiste assume ses propos. Sauf si, évidemment, tout cela est une affabulation totale.

N’oublions pas, par ailleurs, que la veille de l’article du Birmingham Mail, un autre article d’un autre média, metaltalk.net, mettait déjà en avant certaines de ces informations, corroborant celles du Birmingham Mail qui ont fait le tour du monde. Des éléments venant cette fois de Geezer Butler (basse) et Bill Ward (batterie) qui confirmaient que le groupe avait démarré les répétitions depuis 14 jours en vue d’une future tournée.

Il faut bien savoir que beaucoup de gens dans le monde de la musique (labels, artistes, managers etc.) souhaiteraient contrôler l’information des médias. D’autant plus lorsqu’ils sont concernés par l’information. Tony Iommi et Black Sabbath auraient sans douté aimé faire cette annonce eux-mêmes. Mais avec l’expérience que Tony Iommi a du monde de la musique et des médias, il aurait dû (s’il l’avait vraiment voulu…) garder cette information pour lui et ne pas en parler. A cet égard, la phrase « Le plus dur a été de retenir Ozzy » rapportée par le Birmingham Mail devient bien ironique !

D’ailleurs, contrairement à ce qu’affirme l’artiste, le journaliste ne fait pas croire qu’il a eu cette info hier. Bien au contraire, il ne fait pas allusion à la temporalité et insiste seulement sur le fait que les répétitions ont démarré en juin. Date, comme le révèle Tony Iommi, de la conversation qui s’est déroulée entre lui et Andy Coleman lors de l’exposition Home Of Metal qui a eu lieu à Birmingham.

Ce qui ressort est que Tony Iommi se dit « navré » que quelqu’un en qui il avait « toute confiance » ait publié un article sur le sujet. En effet, où s’arrête la relation artiste à journaliste, dont les propos sont potentiellement rendus publics, et où commence la relation privée d’homme à homme ? Cette limite relève d’une question d’éthique dont la position est bien souvent très différente suivant les personnes.

En revanche sur l’information pure. Il est évident que si le discours rapporté était complètement faux, Tony Iommi aurait affirmé dans son communiqué le caractère mensonger de l’article du journaliste. Ce qui n’est pas le cas puisqu’il parle « d’idées en l’air ». Des idées par ailleurs bien précises…

Internet a encore tous les maux de l’humanité sur cette affaire, il fallait s’y attendre… Mais le fait est que c’est sur la forme que Tony Iommi remet en cause la manière de faire d’Andy Coleman et non sur le fond. C’est le signe que cette information reste fiable. Le journaliste et le guitariste semblent d’ailleurs bien se connaître, auquel cas il n’est pas étonnant que ce dernier se soit livré à une personne qu’il apprécie. Qui plus est, le Birmingham Mail est un journal de la ville d’origine de Tony Iommi et un média qui ne paraît pas vraiment être un Sun local adepte du sensationnalisme à tout-va ou d’un Planet Rock qui analyse les faits à sa sauce.

Tous ces éléments tendent à montrer que Tony Iommi a été pris de court et ne pensait pas que le journaliste relaierait une info considérée peut-être, qui sait, comme « off » par le guitariste. En tout cas, le fait d’écrire à propos du journaliste « il n’en connaîtra jamais d’autre grâce à moi. » montre bien que Tony Iommi a pris cet article comme une attaque personnelle venant par derrière ! Ce communiqué montre donc une tendance au règlement de compte en public avec Andy Coleman. Mais le fond du problème évoqué plus haut reste le même.

Seuls les faits – nous vous engageons à ne pas oublier cette affaire si dans quelques semaines nous apprenons que le groupe joue en tête d’affiche des festivals européens pour promouvoir son album prévu pour mai 2012… – et/ou les éventuels démentis clairs des propos tenus dans cet article du Brimingham Mail, montreront si Andy Coleman a en réalité bien fait son travail ou non. Car en effet, nous ne sommes à l’abri de rien dans le milieu journalistique et si nous apprenions prochainement un mauvais coup quelconque dans la manière de faire d’Andy, alors nous n’hésiterons pas à dénoncer une pratique peu scrupuleuse qui cause régulièrement du tort à toute la profession.

Mais, a priori, et pour toutes les raisons évoquées ci-dessus, les informations rapportées semblent dignes de confiance. Tony Iommi semble simplement vouloir noyer le poisson. Certainement qu’il aurait préféré le garder dans son bocal. Pourtant, la prise apparaît quand même bien grosse pour qu’elle soit juste une invention d’un journaliste qui aurait cru voir le poisson en question…

Mise à jour à 21:07

De nouveaux éléments on été dévoilés. Le Birmingham Mail s’est en effet aujourd’hui rapproché de Ralph Baker, le manageur de Tony Iommi, à défaut d’avoir pu décrocher une nouvelle entrevu avec le guitariste qui a, comme il l’a annoncé, refusé l’invitation. Selon le journal, Baker refuse de démentir l’information comme quoi les quatre membres originels de Black Sabbath ont l’intention de se réunir mais avoue être fâché que l’article ait été publié. Un article qui, toujours d’après le Birmingham Mail, a eu pour conséquence la saturation puis le crash du site de Tony Iommi de par l’afflux des fans suite à la nouvelle.

Lorsque Andy Coleman demande à Baker si l’article qu’il a rédigé faisant état de la reformation était faux, celui-ci répond au nom du guitariste : « Non, il ne dit pas ça. » Mais Baker ajoute, « rien n’est en place. Il ne nie pas que les gars en ont parlé mais rien n’est tel que les affirmations que tu as faites laissent entendre. Il te les as dites en juin et il a le sentiment qu’il l’a fait de manière confidentielle. »

Des propos qui, s’ils sont exacts, vont donc bel et bien dans le sens de notre analyse.



Laisser un commentaire

  • Screaming for Metal dit :

    Scoop! Tony Martin revient dans le Sab!!! …M’enfin… j’aimerais bien…

    [Reply]

    AC

    C’est juste impossible, à moins d’être maso et de vouloir se faire descendre en flammes par les fans et les médias spécialisés…

  • Article mis à jour avec de nouveaux éléments.

    [Reply]

  • Et que pensez-vous des artistes qui demandent à valider le contenu vidéo d’une entrevue ? ça m’intéresse puisque le cas se présente.

    [Reply]

    Si c’est pour vérifier que tu ne travestis pas leurs propos avec des découpages foireux, je trouve pas ça hallucinant.

    Si c’est pour t’empêcher de publier certains passages gênants… pas cool.

    Spaceman

    Notre politique est de refuser de faire valider à postériori nos enregistrements/interviews car cette pratique émane d’une volonté de contrôler l’information/le média.

    Si tu ne détourne ni les propos ni les images de l’entrevue, que l’entrevue est déjà en boite et sauf cas d’accords préalable sur cette condition, il n’y a aucune raison pour que tu te plie à accepter une validation de leur part. Tu peux leur montrer ta vidéo avant publication pour les rassurer s’il le faut, mais ils ne devraient pas pouvoir t’imposer de ne pas la publier.

  • Zut, j’allais dire que cet article était écrit par un Animal tout excité à l’idée de voir (peut-être) black sabbath se reformer, mais il a été écrit par « Radio Metal »…

    Mais qui est donc le mystérieux rédacteur derrière ses lignes? 😛

    ____________________________________

    Sinon, à propos du communiqué, il est vrai qu’on est en droit d’émettre des réserves. Je pense qu’on en saura plus par la suite, alors reste plus qu’à attendre; et si rien ne viens, c’est qu’il n’y avait rien à attendre en fait 🙂 (parfois je m’épates moi même de la logique de mes phrases >_>)

    [Reply]

    Doc'

    Le mystérieux rédacteur s’appelle « Radio Metal » ce qui veut dire que cet article a été réalisé à plusieurs mains (ça te fait rêver pas vrai ?^^).

    Bon et sinon oui si rien ne se passe à l’avenir rien ne se passe à l’avenir jyme ! 😉

    Mais on en doute vraiment de chez vraiment… n’est-ce pas Radio Metal ?! Tu ne le vois pas mais Radio Metal hoche de la tête pour confirmer le propos donc oui.

    !

    Jyme

    Oky Doc » 🙂

    Ça me fait rêver oui, je l’imagine bien avec une grosse tête carré en métal avec un pentagramme tatoué sur la tronche, et 4 ou 5 paires de bras 😀

    Pour sûr, Radio Metal est un gros dur à cuir 😛

    En tout cas, si Black Sabbath se reforme, ça sera géniale. Vu que Radio Metal le pense fort, pourquoi pas… ^_^

  • fais chier tony!

    [Reply]

  • « C’est un beau romannnnnnn, c’est uneeee belle histoire… C’est uneeeeee romanceeeeeeeee d’aujourd’hui… D’aujourd’huiii ! »

    « Parolé… Parolé, parolé… »

    Aujourd’hui, c’est karaoké !

    😉

    [Reply]

  • Cette potentielle reformation apporte-t-elle un nouvel éclairage au fait que Ben a affirmé dans le magazine Rock Hard que le Hellfest allait faire signer un « très gros poisson » ? Je l’espère sincèrement, vivement les premières annonces en septembre…

    [Reply]

    AC

    Ça pourrait aussi être Maiden le gros poisson, ça fait des années qu’ils essaient d’avoir le groupe en headline et à force d’essayer et vu les proportions qu’a pris le festival ils vont bien finir par y parvenir. Il me semble aussi que Van Halen a repris du service et prépare aussi la sortie d’un nouvel album… Bref pour l’instant on est au courant de rien, ça peut être n’importe quoi cette grosse prise.

    Bon, la situation à propos de Sabbath me laisse bien perplexe. C’est pas la première fois qu’une annonce rocambolesque débouche sur du vent avec ce groupe. Tant qu’aucune annonce officielle n’émane d’eux ou de leur management, on ne peut rien considérer comme acquis. Attendons simplement que le groupe, si tant est si bien qu’il existe encore, nous offre sa propre version des faits.

  • Franchement des débats pareils quoi..
    Je suis sûr que Dio s’en retourne dans sa tombe…

    [Reply]

    AC

    Dio doit savoir pertinemment que s’il n’était pas mort, il n’aurait plus jamais été question d’une reformation avec Ozzy : Black Sabbath et ses membres auraient mis un point final à leur parcours dans le cadre d’Heaven & Hell.
    Maintenant qu’il n’est plus là, ça sera avec Ozzy ou rien. Je préfère la première option perso…

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3