ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Top 10 : Les éditions de luxe les plus saugrenues




Vous connaissez probablement tous la devise allemande «Harder, Faster, Louder». Elle orne depuis 20 ans les affiches de la messe métallique qu’est le Wacken. Mais connaissez-vous «More Expansive, Bigger, More Useless»? C’est la devise que les labels semblent avoir voulu adopter pour les éditions de luxe de certains albums.

Au cours des dernières années, on a pu apprécier le mal que ces labels se sont donné pour nous proposer des éditions originales mais souvent à la limite du ridicule. Voici un petit florilège, présenté sous forme de Top 10, de ce que l’industrie du disque nous a proposé de plus incongru.

10) CATHEDRAL & The Garden Of Unholy Delight (2005)



Le groupe de Stoner/Doom anglais, mené par Lee Dorian (ex- Napalm Death), a sorti en 2005 un album dont le concept tournait autour du péché originel. Du coup, la pomme est omniprésente dans l’artwork. Voulant proposer quelque chose d’original pour l’édition limitée, outre le « digipack », le groupe a eu l’idée « fabuleuse » de parfumer le CD à la pomme. L’idée de départ était bonne, mais les années étant passées, le délicat parfum du fruit préféré d’Adam s’est transformé en de viles effluves rances. Comme quoi, l’originalité n’a pas toujours que du bon.

9) NILE & Ithyphallic (2007)



Très inspiré par l’Egypte ancienne, cet (excellent) groupe de deah metal américain a décidé de développer l’idée à son maximum. Cette édition revêt donc la forme d’une pyramide et contient, outre le CD, des images du groupe, un certificat d’authenticité et surtout, les paroles des chansons imprimées sur papyrus. La grande classe. Reste à savoir où ranger l’objet car il ne rentrera certainement pas dans votre étagère à CD. Sur la cheminée du salon peut-être, histoire d’initier le petit cousin au death pharaonique lors du prochain dîner de famille ?

8) DIE APOKALYPTISCHEN REITER & Licht (2008)



Nos voisins teutons sont des fanboys en puissance, si vous ne me croyez pas, dites vous que les horreurs que vous allez voir dans cet article sont en fait des idées lumineuses made in Nuclear Blast. Donc quand un groupe allemand et populaire de surcroît sort son nouvel album, il faut que l’édition spéciale allemande vaille le détour. Ainsi, les heavy metalleux de Die Apokalyptischen Reiter ont sorti leur album accompagné d’une lampe exclusive qui reprend le nom de l’album et le logo du groupe. Logique quand on sait que Licht signifie lumière en allemand. Reste à savoir si cette idée était si brillante que ça. En effet, l’édition limitée pour le reste de l’Europe avait une certaine classe, avec un étui semi transparent qui complétait les ombres du digipack pour faire apparaître la pochette. A la place, on se retrouve avec une lampe très laide. Tout le monde n’a pas un loft avec une pièce spéciale pour stocker tous ces bibelots à l’utilité très discutable. Qui plus est, et c’est bien là le plus embêtant, cet album est une bouse infâme qui n’aurait dû sortir dans aucun format, (cet avis est bien évidemment objectif et de fait, indiscutable).

7) LEAVE’S EYES & Njord (2009)



On continue dans les initiatives de bon goût de nos cousins germains. Cette fois-ci, c’est au groupe norvégien Leaves’ Eyes que l’on s’attaque. Napalm Records, le label du groupe, a fait appel à EMP, Nuclear Blast et Amazon Allemagne pour commercialiser l’édition deluxe de Njord. Quand on voit qui s’est embarqué dans cette galère, ou plutôt ce drakkar, il est facile de deviner la nationalité des fanboys à qui cette édition est destinée. Ainsi, vous pourrez donc, pour une modique somme, avoir le digipack comprenant l’album (avec deux titres bonus tout de même) ainsi qu’un magnifique drakkar en plastique béni par Thor lui-même. Ce magnifique objet saura avantageusement attraper la poussière de votre logis et son esthétique exceptionnelle vous garantit les railleries les plus basses de vos amis en visite chez vous.

6) BELPHEGOR & Walpurgis Rites (2009)



A la sixième place de notre top, nous retrouvons les Aàutrichiens de Belphegor. Le groupe semble avoir autant de bon goût que de choses à dire. En effet, pour donner envie à ses fans de se procurer l’édition limitée de leur dernier album, ils ont un argument commercial imparable : une réplique de grenade bâton telle qu’elles étaient utilisées lors de la première guerre mondiale. Choix judicieux quand on sait que le titre de l’album, tout comme les thèmes de ses chanson renvoient… à la chasse aux sorcières et aux anciens rites païens. Mais on ne va pas s’arrêter à un si petit détail, d’autant que la grenade est fournie avec une « très belle » boîte en bois au design travaillé pour la ranger. Après tout, pourquoi les gens voudraient-ils montrer cette grenade ? Autant faire une boîte hideuse pour qu’ils puissent la cacher. Quand à la finalité de tout ceci ? Personne ne sait. Fucktoy aurait apparemment trouvé une utilité à la grenade, mais n’a jamais voulu nous expliquer laquelle…

5) KORPIKLAANI & Karkelo (2009)



Nous voici maintenant à la moitié de ce top. Nous y retrouvons un groupe que Spaceman adore et adule : Korpiklaani. Outre les chansons guimauves qui font pouet-pouet, le groupe aime l’alcool. Quoi de plus normal pour ces fers de lance de la scène Vodka-Marshmallow metal que de proposer une édition limitée à forte teneur en éthanol. Ainsi, Korpiklaani offre avec cet album des mugs à gnôle (ou autre alcool fort de votre choix). Et comme ils n’ont pas voulu faire les choses à moitié, ils se sont dit qu’une étagère pour ranger ces mugs serait utile. Un meuble néanmoins encombrant à transporter, dont l’assemblage nécessite de la main d’oeuvre et qui risque fort de se casser avant même d’arriver au domicile du fan. Ce point justifie la présence du groupe à la cinquième place : pour pallier aux difficultés sus-mentionnées, Korpiklaani propose dont un kit. Bienvenue dans l’ère des éditions limitées à monter soi-même. Imaginez un peu ce qu’a dû être le brainstorming dans les locaux de Nuclear Blast :

– « Bon alors, le nouveau Korpiklaani, on fait quoi?
– Le premier single est déjà sorti et s’appelle Vodka. On peut rester dans ce créneau et proposer des verres à vodka avec l’album.
– Excellente idée ! On peut partir là dessus. Par contre, ça ne suffira pas. Il faudrait un truc en plus pour ne pas décevoir les fans. Ils viennent de quel pays déjà?
– De la Finlande, Boss.
– Très bien ça. La Finlande c’est la Scandinavie, c’est le Père-Noël, c’est… Ikea!!! Très bon ça, Ikea !
– Mais Boss, Ikea c’est suédois…
– Pas grave, les fans de Korpiklaani sont pas des génies, ils n’y verront que du feu.
– Et donc, c’est quoi le plan avec Ikea?
– Ben, on peut toujours proposer un meuble en Kit pour les verres à vodka.
– Boss, votre génie m’impressionnera toujours ».

Trop puissants ces Allemands. Je précise au passage que la référence à Ikea n’est pas gratuite : c’est véritablement ainsi que le CD est promu sur le site de Nuclear Blast. Que ce soit pour l’erreur géographique ou pour l’idée de monter son édition limitée soi-même, ce Karkelo défend farouchement sa 5eme place. Mais le pire reste à venir.

4) LEGION OF THE DAMNED & Cult Of The Dead (2008)



Nous voici maintenant aux portes du top 3 avec Legion Of The Damned. Pour l’édition limitée de Cult Of The Dead, le groupe proposait tout un tas de goodies aussi inutiles que dispensables. Ajouté au traditionnel DVD bonus avec le Making Of de l’album, le groupe nous gratifiait d’un sublime sac en toile. Indispensable pour rester trve lorsqu’on va faire ses courses. Il y est aussi joint un numéro de « Legion Of The Damned Magazine ». Oui, vous avez bien lu, Legion Of The Damned va dans le sens des artistes aussi incontournables que Mylène Farmer ou Alizée avec, chacun, un magazine qui leur est dédié. On peut déjà imaginer les infos essentielles qu’il contient : le shampooing du guitariste, ou la couleur préférée du chanteur. Mais il y a pire… Comme l’album tourne autour de thèmes tels que l’apocalypse ou les zombies, le groupe a donc logiquement choisi d’intégrer un service à fromage avec l’édition limitée du CD. Oui, vous avez bien lu : un service à fromage! J’aimerais vraiment que quelqu’un explique le lien… Peut-être pour le côté mou, ainsi que pour les effluves désagréables que dégage la musique du groupe ?

3) AC/DC & Backtrack (2009)



Nous entrons maintenant dans le top 3 avec un groupe culte : AC/DC[/urlb]. Les Australiens ont sorti l’année dernière un coffret de raretés bien fourni. En effet, l’édition de luxe de ce coffret ne contient pas moins que 3 CDs, 2 DVDs, 1LP, un livre de 164 pages, des tonnes de goodies, le tout rangé dans… un ampli de guitare en état de marche. Comptez tout de même 170 euros, frais de port non compris, pour acquérir la bête. En toute honnêteté, la 3eme place a été très disputée entre AC/DC et Legion Of The Damned. Finalement, à défaut d’être drôle, cette édition complètement rock n’roll l’emporte.

2) FEAR FACTORY & Mechanize (2010)



Deuxième place pour Fear Factory. Pour bien que l’on comprenne qu’ils jouent du Metal Industriel, le groupe à décidé de nous sortir son dernier rejeton dans une édition Bob le Bricoleur. Ainsi, outre le CD, un patch et un certificat d’authenticité, l’heureux propriétaire pourra réparer tout ce qu’il veut grâce à un crayon et une règle de charpentier, un marteau, un tournevis, un pied à coulisses et un mètre ruban, tout cela à l’effigie du groupe. Bien sûr, tout ce matériel indispensable au fan est rangé dans une boîte à outils. A croire que, de nos jours, pour qu’une édition deluxe soit légitime, elle doit contenir toujours plus de goodies inutiles. Dans le domaine, celle-ci est exceptionnelle, car en dehors du CD et du patch, on s’éloigne largement de la musique… A moins que la finalité de l’objet me soit incomprise, auquel cas une explication serait la bienvenue. Mais, bien entendu, il y a pire. Et comme vous l’aurez sûrement deviné, ce chef d’oeuvre nous vient d’Allemagne.

1)RAMMSTEIN & Liebe Ist Für Alle Da (2009)



La première place de ce classement revient haut la main à Rammstein qui nous a proposé une édition de luxe de Liebe Ist für Alle Da pour le moins originale. En temps qu’ambassadeur du bon goût, Rammstein propose à ses fans une édition comprenant le CD, du lubrifiant, des menottes et 6 godemichés roses. De quoi s’amuser en famille lors de froides nuits d’hiver. De plus, tout ce matériel est rangé dans une mallette de voyage visiblement de bonne qualité, et il n’en coûtera à l’aventureux(se) possesseur « que » la modique somme de 200 euros. A ce prix là, c’est une bonne affaire non ? C’est à se demander, en ces temps de récession, si le groupe a vraiment pris le temps de réfléchir avant de sortir cette horreur. Si encore le CD était bon, on pourrait espérer faire un investissement intéressant en revendant le tout à prix d’or dans 20 ou 30 ans. Mais dans le cas présent, il n’y a vraiment rien a retenir. Achetez plutôt celle de Belphegor : vous aurez le même genre de gadget pour bien moins cher et avec un CD qui, au moins, tient la route.

Lorsque l’on voit l’évolution que le « marché de l’édition de luxe » a prise ces dernières années, on ne peut que s’impatienter pour la suite : toujours plus cher, toujours plus gros, toujours plus inutile… De bonnes barres de rire en perspective.

« More Expansive, Bigger, More Useless »


Laisser un commentaire

  • Matthew1926 dit :

    Article génial, seul bémol, Liebe Ist Für Alle Da est loin d’être mauvais (& au pire c’est vous qui avez de mauvais goûts)!!!

    [Reply]

  • L’article est tout simplement grandiose!!!Dèja 25 ans de Metal dans la tete et le constat est tout ce qu’il y a de plus exact.J’ai bien rigolé en attendant….Mon préféré,comme la majorité reste le service à fromage,bien entendu!Mais la caisse à outils est tout aussi tordante!!! Perso,il y a quelques années,j’avais une boite d’aspirine Napalm Death…S’il te plais mec,continues d’en écrire d’autres!!!

    [Reply]

  • (sa fais lontemps de ton article mais je me devais de répondre.)
    ok, de 1, je ne sais même pas pourquoi tu as écrit cet article si c’est pour dénigré les bands sur ta liste. comme Rammstein, tu dit qu’il ne tien pas la route, leurs dernier album. hey bien, sa dépend des goûts. mais je ne pense pas que tu avais a les critiquer, aucun de ceux sur ta liste. c’est un peu enfantin. tu aurais pu dire RESPECTUEUSEMENT que tu n’a pas aimer l’album et déjà la, ça aurais été mieux. et ils ne sont pas aller trop loin, ils provoque. les gens fermer d’esprits en ont besoin pour se faire botter le cul de nos jours. mais sa fite juste avec leurs video  »pussy » alors ils ne sont pas hors de contexte.

    [Reply]

  • Inextricable dit :

    C’est pas un service à fromage, c’est un service à zombie bande d’ignares! Vous avez jamais mangé de zombiflette ou quoi ???

    [Reply]

  • Perso, c’est dur mais le service à fromage déchire tout. Article excellent !

    [Reply]

  • Quans j’ai vu la première fois le coffret de Rammstein je me suis dis ah trop cool ils ont sorti une mallette avec toute leur discographie dedans. Et c’est là que la vendeuse du magasin m’a dit qu il y avait des godes dedans^^

    [Reply]

  • Screaming for Metal dit :

    Je suis l’heureux propriétaire d’une édition limitée de SOILWORK, Strabbing the drama, tirée à 1000 ex, une sorte de dessous de plat de 25cm de diamètre dans lequel se loge le cd, tout en métal, forcément, et pesant… 2Kg!!!
    On est parfois con…

    [Reply]

  • Le service à fromage ! Je crois n’avoir jamais autant rie de ma vie, même si le kit Ikea de korpii est pas mal non plus 😀

    [Reply]

  • Metal'o Phil/RM dit :

    Je vote également pour Le LOTD avec son service à fromage !

    [Reply]

  • IXequilibrium dit :

    Huhu ,Rammstein a fait fort …

    Moi j’opterais pour le pack collector Korpi 😀

    [Reply]

  • Saff / RM dit :

    Absolument brillant, cet article. Je peux à peine croire à ce qu’a fait Rammstein !

    [Reply]

  • Cet article est génial, perso je vote pour le service a fromage de LOTD !

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Greta Van Fleet + Vola @ Paris
    Slider
  • 1/3