ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Radio Metal   

Top 50 2015 : le Jugement Dernier


top-50« Vous avez pas fait le Top 50 cette année ? » nous a-t-on demandé récemment. Mais, minute, cher ami, laissons bien l’année passée rendre son dernier souffle avant de danser au rythme de ses extrêmes tressautements et d’extraire de sa carcasse ce qui en a fait le jus. Car avec la constance de la mouche à damier, nous donnons le dernier baiser à l’an (tré)passé dès la première semaine qui suit l’ouverture du calendrier nouveau. Et notre Top 50 est l’épitaphe annuelle qui vient sceller notre œuvre sarcophage.

Ainsi, voici le Top 50 de Radio Metal qui sera d’abord diffusé lors de notre émission Anarchy-X, en direct mardi 5 et mercredi 6 janvier dès 19H au cours de deux longues soirées animées par Spaceman et Animal et durant lesquelles nous irons progressivement et en votre compagnie tirer le bilan de l’année metal écoulée pour n’en retenir que le meilleur jusqu’à désigner le lauréat du Meilleur Album de l’Année 2015, qui succèdera donc à Noise de Boris primé l’an dernier.

Rendez-vous est donc donné à l’antenne et sur le chat. Sachez tout de même que, comme tous les ans, ce Top sera publié au fur et à mesure de son dévoilement en direct et les émissions elles-mêmes ajoutées ensuite en podcast dans cet article.

Iron Maiden - The Book Of Souls

#50 – IRON MAIDEN – THE BOOK OF SOULS

« Il faut voir dans cet album une lecture différente de tout ce qui fonde la musique d’Iron Maiden, qui s’avère ici spontanée et rafraîchissante, en somme, l’art de faire du neuf avec parfois du vieux. »

A lire : track by trackinterview avec Bruce Dickinson.

Cattle Decapitation - The Anthropocene Extinction

#49 – CATTLE DECAPITATION – THE ANTHROPOCENE EXTINCTION

« Poursuivant l’évolution cohérente de son concept de condamnation de l’Humanité par sa nature auto-destructrice, Cattle Decapitation atteint ici un nouveau sommet dans sa carrière en dégainant sa pièce la plus dépressive mais aussi mélodique. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute).

Kronos - Arisen New Era

#48 – KRONOS – ARISEN NEW ERA

« Kronos délivre ni plus ni moins qu’une bombe brutal death. Un festival de riffs techniques et redoutables d’efficacité qui ne laisse aucun répit à l’auditeur. »

A écouter : l’album en écoute intégrale.

Slayer - Repentless

#47 – SLAYER – REPENTLESS

« Pas de surprises, pas de déceptions. Peut-être même un soulagement. Hanneman n’est plus, Slayer existe toujours. Si l’on regrette le premier, on accueille à bras ouverts le second. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview avec Kerry Kinglive report.

Tesseract - Polaris

#46 – TESSERACT – POLARIS

« Polaris ne dégage pas l’impression d’une évolution marquée mais plutôt celle d’une consolidation sur des acquis voire d’un approfondissement des divers aspects qui font la musique du groupe. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview avec Amos Williams.

Sigh - Graveward

#45 – SIGH – GRAVEWARD

« Les Japonais ont ce don d’exceller dès lors qu’il s’agit de faire fi des restrictions inhérentes aux genres et de nous amener hors de notre zone de confort. La musique de Sigh ne souffre d’aucun complexe. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute).

The Crown - Death Is Not Dead

#44 – THE CROWN – DEATH IS NOT DEAD

« Loin de chercher le plagiat, The Crown s’amuse avant tout et saupoudre volontairement sa musique de petites sucreries à qui saura les apprécier. […] Death Is Not Dead pourrait bien être la vraie renaissance de The Crown. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview avec Marko Tervonen.

My Dying Bride - Feel The Misery

#43 – MY DYING BRIDE – FEEL THE MISERY

« On ressent tout le poids de nos péchés à l’écoute de Feel The Misery et on s’en maudit, malgré la beauté des dorures, des sculptures et autres vitraux lumineux qui nous entourent. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview avec Aaron Stainthorpe.

6:33 - Deadly Scenes

#42 – 6:33 – DEADLY SCENES

« Autant le groupe reste indéboulonnable de ses influences parfaitement reconnaissables (FNM, Mr Bungle, etc), autant il faut leur reconnaître que ce bagage en fait une des plus grandes valeurs sûres de la sène metal française actuelle, à suivre impérativement, ne serait-ce que pour ne pas manquer de voir dans quoi ils poseront leurs valises la prochaine fois. »

A voir : le clip de « Black Widow ».

Clutch - Psychic Warfare

#41 – CLUTCH – PSYCHIC WARFARE

« Avec naturel, n’obéissant qu’à leur propre sens du groove, Clutch n’a pas besoin de se forcer pour sortir un chef-d’œuvre. Même si leur nouveau disque a l’allure d’une redite, si elle ne fait pas swinguer dans les chaumières, c’est bien que vous avez besoin d’un examen aux rayons X. »

A voir : le clip de « X-Ray Visions ».

Annihilator - Suicide Society

#40 – ANNIHILATOR – SUICIDE SOCIETY

« On ne peut qu’admirer la combativité de Waters qui, avec ce Suicide Society, a véritablement donné de sa personne et refuse de transiger avec sa musique. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview avec Jeff Waters.

Keep Of Kalessin - Epistemology

#39 – KEEP OF KALESSIN – EPISTEMOLOGY

« Sa cohérence et sa diversité en font une œuvre qui prône réellement, à l’instar de la problématique posée par le groupe, l’interrogation et l’ouverture. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview avec Arnt « Obsidian C. » Grønbechlive report.

The Darkness - Last Of Our Kind

#38 – THE DARKNESS – LAST OF OUR KIND

« Si on connaissait bien l’excentricité et le côté très divertissant de The Darkness, il y aura lieu de découvrir cette fois-ci d’autres aspects, peut-être plus matures, de leur personnalité musicale. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview avec Justin Hawkins.

Regarde Les Hommes Tomber - Exile

#37 – REGARDE LES HOMMES TOMBER – EXILE

« Avec ses morceaux souvent longs qui laissent le temps à des ambiances très évocatrices de s’installer, le groupe propose de véritables tableaux, vastes et apocalyptiques […] représentant autant une colère explosive qu’un désespoir déchirant. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview avec J.J.S..

Arcturus - Arcturian

#36 – ARCTURUS – ARCTURIAN

« Arcturian crée un macrocosme qui a en son sein un paradoxe constant : il est énergique et délicat, extraverti et touchant, fou et pourtant si cohérent. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute).

Hangman's Chair - This Is Not Supposed To Be Positive

#35 – HANGMAN’S CHAIR – THIS IS NOT SUPPOSED TO BE POSITIVE

« Peut-être pas aussi tranchant que la pochette le laissait présager, à la lame aiguisée de la guillotine il substitue un poison lent et douloureux. On le savoure jusqu’à la lie, et on en redemande. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute).

Napalm Death - Apex Predator

#34 – NAPALM DEATH – APEX PREDATOR – EASY MEAT

« Durée parfaite pour un dosage parfait. Expérience réussie. Il n’en fallait ni plus ni moins pour avaler ce boulet de chair à canon sans étouffer sur la fin. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview avec Barney Greenway.

Mass Hysteria - Matière Noire

#33 – MASS HYSTERIA – MATIÈRE NOIRE

« Mass Hysteria a le chic pour galvaniser à coups de riffs massifs, mordants voire acides [et] enclenche la vitesse supérieure, après avoir donné un coup de peinture fraîche à sa carrosserie. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview avec Mouss.

Avatarium - The Girl With The Raven Mask

#32 – AVATARIUM – THE GIRL WITH THE RAVEN MASK

« La rencontre de Black Sabbath et Pink Floyd. Autant dire qu’avec de telles références, et une telle maîtrise, Avatarium non seulement confirme mais également promet un bel avenir. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview avec Marcus Jidell.

With The Dead - With The Dead

#31 – WITH THE DEAD – WITH THE DEAD

« Sur toute cette négativité, With The Dead génère une œuvre unique, cathartique et étouffante. Ils nous rappellent avec cet album dense et sans fioritures ce que le doom doit être : lent, sombre, hanté et menaçant. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview avec Lee Dorian.

Between The Buried And Me - Coma Ecliptic

#30 – BETWEEN THE BURIED AND ME – COMA ECLIPTIC

« Coma Ecliptic est effectivement une œuvre de grandeur, d’où ses airs d’opéra. Surtout, aussi conséquente que peut être l’entreprise, BTBAM ne laisse personne sur le carreau et ne s’adonne pas à une démonstration obscure. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview avec Tommy Rodgers.

Vision Of Disorder - Razed To The Ground

#29 – VISION OF DISORDER – RAZED TO THE GROUND

« S’il est un moyen de faire pousser de subtiles mélodies dans les pavés les plus durs, sûr que Vision Of Disorder en connait la formule. Avec sa brouettée de projectiles hardcore, les New-yorkais devancent cette année toute la scène HxCx avec Razed To The Ground. »

A écouter : l’album en écoute intégrale.

Leprous - The Congregation

#28 – LEPROUS – THE CONGREGATION

« Leprous signe là un opus qui fait honneur à ce que devrait prôner le progressif avant tout : une force mélodique et la facilité de son appréhension, malgré la complexité du langage musical employé. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)live report.

Amorphis - Under The Red Cloud

#27 – AMORPHIS – UNDER THE RED CLOUD

« Un album résolument intelligent, distingué et raffiné. Alors qu’on commençait à voir une routine un peu lassante s’installer chez Amorphis, un petit vent de fraîcheur vient délicatement souffler du côté des Finlandais. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview avec Tomi Joutsenlive report.

Mustasch - Testosterone

#26 – MUSTASCH – TESTOSTERONE

« Mustasch place, notamment par la qualité du travail vocal de Ralf Gyllenhammar et un jeu de guitare impressionnant de diversité et de maîtrise, ce Testosterone – qui expose la virilité dans toute sa subtilité – sur le haut de la pile de leur discographie. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview avec Ralf Gyllenhammar.

Gorod - A Maze Of Recycled Creeds

#25 – GOROD – A MAZE OF RECYCLED CREEDS

« Il y a une finalité et une identité très forte qui émane de ce A Maze Of Recycled Creeds. Gorod s’illustre avant tout comme un groupe particulièrement intelligent. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview avec Mathieu Pascal.

Refused - Freedom

#24 – REFUSED – FREEDOM

« Prenant la suite de l’incontournable The Shape Of Punk To Come et continuant de se détourner du punk-hardcore de sa jeunesse, Refused met un nouveau coup de pied aux codes. Si Freedom pourra énerver les crêteux, il pourrait bien à son tour servir de modèle pour les forgeurs de riffs et de mélodies saturées pendant quelques années. »

A écouter : l’album en écoute intégrale.

Faith No More - Sol Invictus

#23 – FAITH NO MORE – SOL INVICTUS

« En plus d’être appréciable et rafraîchissant, [Sol Invictus est] utile à une époque artistique en manque d’équilibres, d’un côté, codifiée à outrance et, d’un autre côté, où l’innovation se résume souvent à faire n’importe quoi. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview avec Mike Bordin.

Halestorm - Into The Wild Life

#22 – HALESTORM – INTO THE WILD LIFE

« En plus de cette capacité à nous prendre immédiatement dans ses filets, là est la grande force d’Into The Wild Life : savoir faire la synthèse des décennies passées tout en restant ancré dans le présent. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute).

Symphony X - Underworld

#21 – SYMPHONY X – UNDERWORLD

« A l’heure où de plus en plus de groupes se perdent sous les déluges d’orchestrations, Symphony X continue de miser sur ses atouts en tant que groupe de metal avant tout, à commencer par des riffs et leads de guitare toujours aussi généreux. Et rien que ça fait du bien et donnera envie de rappuyer sur le bouton ‘play’. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview avec Michael Romeo.

Alkaloid - The Malkuth Grimoire

#20 – ALKALOID – THE MALKUTH GRIMOIRE

« Entre metal progressif et du death technique, puisant ses thématiques dans la physique quantique, Alkaloid est un vrai supercollisonneur musical. Si vous n’avez pas peur des bleus dans un moshpit, alors vous n’aurez pas peur de vous éclatez quelques neurones avec cet album. »

A écouter : les chansons « Carbon Phrases » et « Cthulhu ».

Torche - Restarter

#19 – TORCHE – RESTARTER

« Restarter puise son énergie dans la puissance du son, donnant un signe fort pour leur arrivée dans l’écurie Relapse, avec l’album le plus lourd et puissant qu’ils n’aient jamais fait. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute).

Intronaut - The Direction Of Last Things

#18 – INTRONAUT – THE DIRECTION OF LAST THINGS

« Terminées les expérimentations, Intronaut délivre son savoir-faire sans aucune hésitation. […] Toutes les lectures sont possibles, les férus de technique y trouveront leur compte, ainsi que ceux qui ne cherchent que le simple plaisir d’une émotion. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute).

Swallow The Sun - Songs From The North

#17 – SWALLOW THE SUN – SONGS FROM THE NORTH

« Songs From The North est un opus qui définit Swallow The Sun. [Il] est gargantuesque, et lorsqu’on écoute les trois volumes à la suite, l’œuvre prend tout son sens et toute son ampleur. À condition de lui accorder du temps et la digérer. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview avec Mikko Kotamäki et Aleksi Munter.

Soilwork - The Ride Majestic - Artwork500

#16 – SOILWORK – THE RIDE MAJESTIC

« The Ride Majestic est d’une richesse et d’une dynamique inouïes, assommant dans sa manière de nous secouer comme un prunier, et pourtant tellement addictif. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview avec Björn « Speed » Stridlive report.

Naïve - Altra

#15 – NAÏVE – ALTRA

« L’essence d’Altra : rendre aisément appréhensible ce qui paraît complexe comme si, quelque soit la longueur du chemin emprunté, l’auditeur se sent toujours guidé. »

A lire et écouter : chronique (+ chansons en écoute)interview avec Jouch et Mox.

Marilyn Manson - The Pale Emperor

#14 – MARILYN MANSON – THE PALE EMPEROR

« Si par ‘album de la maturité’ on entend une appréhension parfaite de la musique rock/blues/folk de ces dix dernières années, alors peut-être que pour une fois le poncif a du sens. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute).

Killing Joke - Pylon

#13 – KILLING JOKE – PYLON

« Être depuis 35 ans l’un des piliers-pionniers du rock indus et parvenir aujourd’hui à un d’âge d’or en enchaînant inlassablement de grands disques, Killing Joke n’est pas là pour plaisanter mais bien pour pylonner une nouvelle leçon à toute la scène. »

A écouter : les chansons « I Am The Virus » et « Euphoria ».

Zierler - ESC

#12 – ZIERLER – ESC

« ESC est un album résolument copieux et grandiloquent […]. Une échappatoire, autant pour le compositeur qui fait fi de toute règle, que pour l’auditeur qui est irrémédiablement poussé à se déconnecter des normes et de la réalité. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute).

Tribulation - The Children Of_The Night

#11 – TRIBULATION – THE CHILDREN OF THE NIGHT

« The Children Of The Night a bel et bien ce caractère d’’horror movie’ fantastique à l’ancienne, qui semble ne jamais vieillir et que l’on regarde plusieurs fois avec toujours le même entrain. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview avec Adam Zaars.

Mgla - Exercises In Futility

#10 – MGŁA – EXERCISES IN FUTILITY

« Sombre, tranchante et polie comme une obsidienne, à la fois habitée et dépassionnée, la musique de Mgła dépasse et écrase les paradoxes : le duo fait en effet passer sous son black vibrant, maîtrisé et même souvent accrocheur un désarroi étourdissant. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute).

Moonspell - Extinct

#9 – MOONSPELL – EXTINCT

« Addictif, à la fois spirituel et charnel, facile et raffiné, Extinct présente un Moonspell qui domine son art et les ambivalences qu’il renferme. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview avec Fernando Ribeirolive report.

Klone - Here Comes The Sun

#8 – KLONE – HERE COMES THE SUN

« Here Comes The Sun est un album gracieux, délicat, en constante recherche de l’exquisité et qui, parfois, se paie le luxe de l’atteindre. « 

A lire et écouter : chronique (+ chansons en écoute)interview avec Guillaume Bernard.

Baroness - Purple

#7 – BARONESS – PURPLE

« En tendant vers la lumière, Baizley et ses acolytes ont tiré Baroness de ce qui aurait pu être un abîme sans fond. Ils ont même fait de cette ascension un album brillant de toutes parts. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview avec John Baizley.

Paradise Lost - The Plague Within

#6 – PARADISE LOST – THE PLAGUE WITHIN

« Voilà bien un groupe dont on ne peut jamais prédire quel coup il jouera la fois suivante. […] Et c’est bien ça, en plus de son indéniable talent dont cet album est une fois de plus la marque, qui rend Paradise Lost si excitant à suivre au fil des années. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview avec Greg Mackintosh.

Armored Saint - Win Hands Down

#5 – ARMORED SAINT – WIN HANDS DOWN

« Armored Saint démontre une fois de plus faire partie du cercle fermé des groupes capables de fusionner une efficacité divertissante à une intelligence et une richesse de composition, s’affranchissant des formats de structures trop évidents. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview avec John Bush et Joey Vera.

The Night Flight Orchestra - Skyline Whispers

#4 – THE NIGHT FLIGHT ORCHESTRA – SKYLINE WHISPERS

« Un grand rayon de soleil qui soigne de la sinistrose, donne de l’énergie pour la journée et même lorsqu’il ne nous traverse pas les oreilles, il continue de nous accompagner avec sa marque imprégnée en tête. ‘Feel good music’. Tout simplement. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview avec Björn « Speed » Strid et David Andersson.

Shining - International Blackjazz Society

#3 – SHINING – INTERNATIONAL BLACKJAZZ SOCIETY

« La synthèse opérée sur International Blackjazz Society se montre redoutable, attirant et scotchant l’auditeur pour mieux le prendre à revers et lui brutaliser les méninges. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview avec Jørgen Munkeby.

Steven Wilson - Hand. Cannot. Erase.

#2 – STEVEN WILSON – HAND. CANNOT. ERASE

« C’est parce que la musique proposée permet sans cesse l’immersion et l’assimilation que l’on veut sans cesse s’y replonger pour éprouver. Difficile parce qu’émouvante, déroutante, nostalgique, euphorique. Hand. Cannot. Erase et Steven Wilson touchent, simplement parce qu’ils sont véraces. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview avec Steven Wilsonlive report.

Ghost - Meliora

#1 – GHOST – MELIORA

« Les Suédois de Ghost réalisent avec Meliora un coup de maître ; non contents d’exposer une très riche culture musicale par leurs influences les plus variées, ils fournissent ici un travail furieusement abouti, dans le souci du détail, tout en soignant l’émotion. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview avec une Nameless Ghoullive report.



Laisser un commentaire

  • En manque de podcasts ! dit :

    Bonjour ! A quand le podcast de l’émission ?

    [Reply]

  • Je n’ai certes pas écouté beaucoup d’albums de 2015… La plupart sont dans ce top 50… Mais je m’étonne vraiment que ne figure pas Bad Magic de Motörhead qui n’est peut-être pas leur meilleur de tous les temps mais quand même !! du vrai grand Motörhead…

    [Reply]

    Je plussoie, j’en ai pas écouté beaucoup dans le tas, mais tout de même Motörhead nous quitte avec une sacrée claque dans la gueule …

    De même si je n’ai pas écouté grand chose de cette liste, on va essayer de se rattraper, mais j’suis quand même plus porté sur les anciens et du coup j’suis étonné de pas voir le dernier Saxon et que le dernier Iron Maiden arrive in-extrémis …

  • Question sûrement bête (désolé…) : on le trouve où le podcast de l’émission ? J’aimerais écouter les parties où je n’étais pas présent.

    [Reply]

    KCNARF

    Pareil, hormis sous les articles concernés ou tu trouves le player, jamais trouvé les podcasts ici, la recherche m’amène toujours sur une pavé où rien ne fonctionne…

  • BARRE 2 METAL dit :

    Je trouve cet album de GHOST pas mauvais mais totalement surestimé ! Cette première place aurait ^dû à mon sens revenir à TRIBULATION ou à Paradise Lost pour les albums retenus par ce classement

    Au rayon des grands oubliés : Myrkur et surtout, surtout, Secrets Of The Moon !

    [Reply]

  • Je suis assez surpris pour Ghost… D’autres albums auraient certainement plus mérité la 1ère place 🙂

    Petite déception : ne pas voir figurer Lamb of God et Orden Ogan !

    [Reply]

  • SHINING – IBS : la grande claque de 2015, la grande classe pour toujours !

    [Reply]

  • Game-system dit :

    Déçu de voir que l’album numéro 1 est un album de… Ghost, ce groupe ne mérite clairement pas une telle place et autant d’attention que ça, il est très surestimé.

    Mais sinon à part cette déception, le reste du classement est intéressant à lire et c’est varié dans les genres, même si je trouve très curieux et limite choquant que le dernier Fear Factory n’apparaisse pas dans le classement.

    [Reply]

  • Franchement Cradle avec « Hammer of the Witches » aurait dû être dans le classement, et meme dans le top 10!

    [Reply]

    Lykan

    Entièrement d’accord, mais le chant de Dani ne plaisant pas à tous, une dixième place aurait été justifiée. A titre personnel, c’est mon album de l’année, sans photo sur la ligne d’arrivée d’ailleurs.
    A quand le podcast de l’émission ? Je n’ai pas pu suivre les deux en entier et les arguments et contre-arguments des animateurs sont bien amusants à écouter parfois.

  • PUTAIN MAIS NON, PAS GHOST !!!

    Ou alors qu’on m’explique, merde.

    Steven en tête aurait été plus à mon goût mais pas très logique vu le nom du site.

    Et j’aurais aimé voir Deathcode Society, aussi.

    [Reply]

  • je n accroche pas à ce steven wilson , pour moi bien inferieur à tout ce qua fait porcupine tree

    [Reply]

  • jeffrey lebowski dit :

    Lamb of god absent du top 50… je trouve ça un peu dur tout de même….

    [Reply]

  • j’arrive toujours pas à comprendre ce que les gens et les journalistes trouvent à Ghost , pour moi c’est pas du métal c’est juste des imposteurs.

    [Reply]

  • J’ en apprécie 14 sur 50. Slayer en 47° place ? Il mérite mieux .D ‘accord avec Ghost , Amorphis Paradise Lost , Klone , Moonspell, Naïve , M. Manson , Symphony X , Avatarium ( quoique moins bon que le premier , mais on excusera Leif et ses pépins de santé ) Arcturus, Maiden .Le choix est sans doute volontairement très varié en terme de genre . Perso , il manque le dernier Cradle of Filth qui est une vraie bombe inattendue, ainsi que Nightwish , Tau Cross , C R O W N , et surtout le dernier Draconian qui est un chef d’ Oeuvre.
    Je n’ oublie pas non plus le dernier Joe Satriani, toujours de très haut niveau …

    [Reply]

  • Beaucoup de mes albums favoris de 2015 dans ce top (Ghost, Swallow the Sun, TesseracT, Maiden..). Un poil déçu par la place de Cattle Decapitation qui a été ma plus grosse claque de l’année.

    En tout cas joli classement. J’aimerais bien savoir comment vous avez fait pour tous vous mettre d’accord 🙂

    [Reply]

  • wilson aurait du être 1er. ghost, même si je n’aime pas, n’a évidemment pas la profondeur du premier.

    [Reply]

  • forcement subjectif mais j’aime bien ce genre d’article bilan…50 albums, c’est quand même beaucoup .Je suis étonnamment d’accord sur le numéro 1.Allez mon top à moi ,pas forcement dans l’ordre…
    dracula swing of death, cattle décapatation ( moi aussi), frank carter and the rattlesnakes, children of bodom, et ghost donc…
    et un coup de coeur pour un groupe…battlecross!

    [Reply]

  • J’ai eu un mal fou à suivre l’actualité musicale 2015. Voilà de quoi rattraper mon retard je vais aller piocher dans tout ça et agrandir (je l’espère) ma discothèque.

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Hellfest - Warzone - jour 3
    Slider
  • 1/3