ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Radio Metal   

Top 50 2016 : l’heure de l’élection


top-50Nous voilà depuis quelques mois en pleine période électorale, plus animée et bouillante que jamais, avec ses surprises, ses déceptions et objections, ses satisfecit, ses gagnants et ses perdants. Mais c’est là ce que, tous les ans à la même période, le monde de la musique connait, avec beaucoup moins d’enjeux, reconnaissons-le. Car n’oublions jamais que tout ceci n’est « que » de la musique, même si c’est déjà beaucoup.

Car l’heure est du sempiternel classement pour faire le bilan, couronner l’album de l’année mais aussi, et surtout, proposer une séance de rattrapage et, pourquoi pas, offrir de découvrir des pépites dont l’éclat avait échappé à votre attention. Après nos tops individuels des membres du staff, ouvertement subjectifs, voici désormais notre classique Top 50 qui se veut élaboré dans une démarche (vaine ?) d’objectivité. Comme toujours, élaborer un tel classement signifie se confronter à des dilemmes voire des déchirements de devoir laisser certains pourtant très bons albums sur le côté de la route, mais telle est la douloureuse loi du Top 50 : il n’y a que cinquante places à pourvoir et pas une de plus, et l’un devra dominer tous les autres.

Sans plus tarder, voici le classement.

#50 – PHAZM – SCORNFUL OF ICONS

« Comme un peintre ou un romancier, le musicien Pierrick Valence réussit la sublimation d’un travail interne personnel, autour de questions que chacun se pose à un moment donné, sur la mortalité humaine et sur ce qui se pense autour d’elle. »

A lire : chronique (+ chanson en écoute)interview de Pierrick Valence.

#49 – ALTER BRIDGE – THE LAST HERO

« Un album généreux, soigné, épanoui, rempli de hits et de riffings qui nous montent à la tête… ‘Montrez-moi un leader’ chante Alter Bridge ? Justement, The Last Hero est peut-être le premier album où le quartet s’impose véritablement en leader. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview de Myles Kennedy.

#48 – SUICIDAL TENDENCIES – WORLD GONE MAD

« Suicidal Tendencies offre probablement son opus le plus solide depuis l’indétrônable époque de Light…Camera…Revolution! (1990) / The Art Of Rebellion (1992). […] Si World Gone Mad était le dernier album de Suicidal Tendencies, il permettrait assurément à la bande de Mike Muir de partir la tête haute. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview de Mike Muir.

#47 – ALLEGAEON – PROPONENT FOR SENTIENCE

« Allegaeon n’a pas peur du grandiose. En réalité, il le mate sans peine. Proponent For Sentience bénéficie d’une narration menée de main de maître et d’une technicité qui a depuis longtemps dépassé le stade de la démonstration. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview de Greg Burguess.

#46 – NEUROSIS – FIRES WITHIN FIRES

« Après 25 ans de carrière et un certain nombre d’albums légendaires, Neurosis, s’il ne révolutionne plus sa formule comme par le passé, prouve avec Fires Within Fires qu’il est capable de l’appliquer à la perfection. »

A voir : news avec musique en écoute.

#45 – ARKAN – KELEM

« A la fois varié et cohérent, Kelem est le genre d’album à écouter en entier. Le terme Kelem désignant la possibilité de s’exprimer, Arkan le fait ici avec sa meilleure plume, et raconte avec justesse le monde dans son aspect le plus tragique. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview de Foued Moukid et Manuel Munoz.

#44 – THY CATAFALQUE – META

« Meta démontre que la scène extrême underground a aussi son créateur fou en la personne de Tamás Kátai, qui explore tous les horizons possibles et imaginables en ne s’imposant aucune limite. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute).

#43 – OATHBREAKER – RHEIA

« Avec Rheia, les Belges fusionnent post-hardcore et black metal avec maestria, parvenant à instiller le même sentiment de douleur et de désolation dans les parties éthérées que dans les passages les plus sauvagement agressifs de l’album. »

A lire : news avec chansons en écoute.

#42 – TREES OF ETERNITY – HOUR OF THE NIGHTINGALE

« Un ange est passé… Hour Of The Nightingale est un album emprunt d’une profonde beauté mais aussi tristesse, porté par la passion, la douleur et le courage qu’il a fallu au guitariste Juha Raivio pour finir et sortir cet album, empêtré dans le chagrin suite à la maladie puis au décès de la chanteuse Aleah Stanbridge. Une révélation condamnée à rester unique et donc précieuse. »

A lire : news avec chansons en écoute.

#41 – KATATONIA – THE FALL OF HEARTS

« C’est un vrai plaisir de relancer le disque plusieurs fois sans être lassé et de se laisser aller à déceler l’orfèvrerie réalisée par les Suédois. Vingt-cinq ans de carrière ne seront finalement pas venus à bout de leur créativité. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview de Jonas Renkse et Anders Nyström.

#40 – METALLICA – HARDWIRED…TO SELF DESTRUCT

« Metallica fait partie de ces groupes dont les opus ont jalonné la vie de beaucoup d’entre nous, et ce Hardwired…To Self-Destruct a un mérite essentiel au final : sans impressionner, il ne fera que conforter leur statut d’idole de jeunesse et de titan du metal. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute).

#39 – SIXX A.M. – PRAYERS FOR THE DAMNED/BLESSED

« Prayers For The Damned est une démonstration de savoir-faire et de symbiose. […] Arrivé au bout de Prayers For The Blessed, le constat est clair, Sixx: A.M. l’a finement joué dans ce diptyque, abattant ses meilleures cartes pour ce second opus, s’offrant ainsi un nouveau souffle salvateur »

A lire : chronique de Prayers For The Damned (+ chansons en écoute)chronique de Prayers For The Blesed (+ chansons en écoute) + interview de James Michael et Nikki Sixxinterview de DJ Ashba.

#38 – OBSCURA – AKRÓASIS

« Ça ne fait aucun doute, Akróasis est un album de haute voltige. […] Obscura a plutôt choisi de jouer la carte de l’élitisme qui pourra autant fasciner que rebuter. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview de Steffen Kummerer.

#37 – FATES WARNING – THEORIES OF FLIGHT

« Fates Warning évite élégamment la surenchère, l’excès de vanité et le surjeu. […] La bande à Matheos s’impose encore et toujours, après plus de trente ans d’activité, comme un mètre-étalon du genre. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview de Jim Matheos.

#36 – MESHUGGAH – THE VIOLENT SLEEP OF REASON

Quoi qu’il arrive et quels que soient les moyens employés, Meshuggah parvient, le temps de la découverte de son œuvre, à rendre inertes et fades les riffs d’autres formations qui leur ont emboîté le pas. The Violent Sleep Of Reason met les choses au clair : Meshuggah domine. » »

A lire : chronique (+ chansons en écoute).

#35 – MEGADETH – DYSTOPIA

« Dystopia ne révolutionnera pas la musique de Megadeth, il n’y en a pas besoin. Il lui redonne en revanche un second souffle. […] Si Megadeth a effectivement cédé aux plaintes/exigences conservatrices des fans, il démontre néanmoins son expérience incommensurable en matière de heavy-thrash. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview de Kiko Loureirointerview de Dirk Verbeuren.

#34 – TESTAMENT – BROTHERHOOD OF THE SNAKE

« Plus agressif, plus speed, plus heavy, plus mélodique… Avec Brotherhood Of The Snake, Testament met tous les voyants au vert ! »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview de Chuck Billy.

#33 – BOSSK – AUDIO NOIR

« Bossk délivre une ballade très aérienne avec sa mélodie raffinée et élégante, n’hésitant pas à la ponctuer de passages lourds, incisifs et surprenants. Dans la lignée d’un Cult Of Luna, le groupe offre un premier opus très prometteur. »

A voir : le clip de « Kobe ».

#32 – MARS RED SKY – APEX III (PRAISE FOR THE BURNING SOUL)

« A la fois belle incitation à la rêverie par ses ambiances éthérées et développements psychés invitant au voyage cosmique à bord du ‘vaisseau saphir’, mais aussi vrai recueil de très bonnes compositions accrocheuses, sans oublier un cocktail de riffs gras à souhait et de rythmiques au groove sombre mais dévastateur. »

A lire : chronique (+ chanson en écoute)interview de Julien Pras.

#31 – ALUK TODOLO – VOIX

« Dans cette dernière mouture dense et tendue de leur rock occulte instrumental aux confins du krautrock, du rock progressif, de la noise et du black metal, le groupe fond ces genres jusqu’à en estomper les bords, comme s’il remontait à une source commune sombre et primordiale. »

A lire : l’album en écoute sur Bandcamp.

#30 – 7 WEEKS – A FAREWELL TO DAWN

« Un rock inclassable, hybride et cinématographique. 7 Weeks poursuit son exploration en alchimiste musical, empruntant avec subtilité et classe ici au desert rock, là aux textures industrielles… Un album qui excite l’imagination et incite à se créer son propre film noir. »

A lire : news avec chansons en écouteinterview de Julien Bernard.

#29 – URFAUST – EMPTY SPACE MEDITATION

« Urfaust s’attaque à la noirceur avec un dépouillement presque minimaliste, réussissant mieux que personne à générer un maximum d’effet avec une grande économie de moyen. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute).

#28 – DEVIN TOWNSEND – TRENSCENDENCE

« Si Trenscendence démontre une chose, c’est que même en bout de course, et même si une usure, y compris du point de vue de l’auditeur habitué, peut sur les premières écoutes se faire sentir, Devin Townsend conserve énormément de génie et reste foncièrement un artiste unique. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview de Devin Townsend.

#27 – MONKEY3 – ASTRA SYMMETRY

« Astra Symmetry se déguste dans une ambiance apaisée, où il n’y a plus qu’à laisser son esprit voguer. Loin de toutes les préoccupations matérialistes, dans une fuite rassérénante vers un ‘ailleurs’. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute).

#26 – THE DILLINGER ESCAPE PLAN – DISSOCIATION

« Dillinger Escape Plan a tout donné, sans renier leur intégrité, ni mettre de côté les partis-pris fous de leur modèle : ils ne méritaient de toute façon rien d’autre qu’une telle fin nette, en pleine réussite artistique, au firmament d’un style inimitable et jusqu’au-boutiste. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview de Ben Weinman.

#25 – VEKTOR – TERMINAL REDUX

« On sort de l’écoute à la fois vidé et euphorique, avec cette sensation d’avoir vécu une expérience hors norme. […] Et ce Terminal Redux donne une impression comme si ce n’était encore qu’un début, qu’il y a encore tant de choses à développer et de possibilités dans l’univers insondable des Américains, offrant une perspective des plus excitantes pour l’avenir. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview de David DiSanto.

#24 – SAOR – QUARDIANS

« Riche et diversifié, le black folk atmosphérique de Saor peint comme jamais les paysages écossais de bout en bout de ce Guardians. Un voyage musical unique. »

A lire : news avec chansons en écoute.

#23 – SUBROSA – FOR THIS WE FOUGHT THE BATTLE OF AGES

« Ce que SubRosa joue, ce qu’il glorifie, ce qui l’inspire et ce qu’il inspire à l’auditeur, c’est la pesanteur et la grâce. […] Avec For This We Fought The Battle Of Ages le groupe tisse en nuances subtiles un nouvel hymne à la noirceur. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute).

#22 – VREDEHAMMER – VIOLATOR

« Vredehammer inscrit un peu plus sur ce second méfait son identité propre, apportant davantage de sensations et de diversité. Pas de révolution musicale, certes, mais un groupe qui sait viser juste. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview de Per Valla.

#21 – AVATAR – FEATHERS & FLESH

« À force de creuser des tunnels dans toutes les directions et dans tous les différents sols, le groupe a réussi à s’aménager une tanière imperméable aux interactions avec le monde réel et global, pour y exercer en toute quiétude son art. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview de Johannes Eckerström et John Alfredsson.

#20 – LOST SOCIETY – BRAINDEAD

« Le renouvellement proposé ici est équilibré : rares sont les groupes capables de mûrir, apporter de la nouveauté à leur discours, sans compromettre leurs atouts. Mais, surtout, Lost Society a bien compris qu’on ne faisait rien qui compte sans oser se remettre en question et se démarquer. »

A lire : chronique (+ chanson en écoute)interview de Samy Elbanna.

#19 – ULVER – ATGCLVLSSCAP

« Il y a tant à tirer des mélodies subtiles, des nappes délicates, des percussions toutes différentes, et de la verve rock conservée, qui font de ce gigantesque patchwork une réussite totale, fortement chargée en émotions. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute).

#18 – TRUCKFIGHTERS – V

« Immédiatement discernable, le grain desert rock très teinté de fuzz est toujours là, mais le groupe a également intégré les évolutions déjà perceptibles d’un Universe qui lorgnait parfois vers le jazz, celles d’un rock définitivement ouvert. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview de Dango.

#17 – AVENGED SEVENFOLD – THE STAGE

« Avenged Sevenfold refuse de stagner et de s’embourber dans une recette facile qui suffirait à leur garantir un succès minimal. Au contraire, les californiens ont pris les devants, effectué des décisions réfléchies et font un pied de nez aux critiques les plus virulentes. »

A lire : chronique (+ chanson en écoute)interview de Synyster Gates.

#16 – DEFTONES – GORE

« La force de Deftones est sans doute dans son refus de résoudre ses conflits, dans son choix de la juxtaposition plutôt que de la synthèse, et dans sa dissolution des limites. Groupe des interstices, en partant de la forme peut-être la plus adolescente du metal – le neo – il est parvenu à déployer une poésie, une toxicité et un érotisme sombre très matures. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview de Chino Moreno et Sergio Vega.

#15 – ROTTING CHRIST – RITUALS

« Rituals est sans cesse enclin à créer du relief et donner une dimension proportionnelle à la gravité des thèmes abordées. Ce qui en résulte est très simple : avec Rituals, Rotting Christ livre un album homérique. »

A lire : chronique (+ chanson en écoute)interview de Sakis Tolis.

#14 – ORANSSI PAZUZU – VÄRÄHTELIJÄ

« Oranssi Pazuzu ne lésine pas sur les moyens pour proposer une échappée salutaire hors des sentiers battus et des limites de la conscience rationnelle. Une expérience unique dont on aurait bien tort de se priver. »

A lire : chronique (+ chanson en écoute).

#13 – THE ANSWER – SOLAS

« Solas incarne des dimensions inexplorées précédemment par The Answer, notamment cette perspective aérienne profonde, éloquente dès le titre éponyme introducteur qui met tout de suite dans le bain émotionnel que va constituer l’univers textuel et instrumental du nouvel effort. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview de Cormac Neeson et Paul Mahon.

#12 – FORTERESSE – THÈMES POUR LA RÉBELLION

« Nous ayant habitué à un black guerrier au son caverneux, Forteresse propose ici un opus particulièrement mélodique et épique nous propulsant dans l’Histoire québécoise, à la révolution des Patriotes. Sans doute la meilleure pièce de leur discographie. »

A écouter : la chanson « Là Où Nous Allons ».

#11 – HAKEN – AFFINITY

« Ceux qui pensaient qu’Haken avait atteint son maximum avec The Mountain devront revoir leur copie : Affinity, notamment grâce à un univers synthétique plus vaste et complet, continue de faire évoluer le groupe dans des perspectives différentes, tout en gardant ses forces de base. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview de Diego Tejeida.

#10 – DEATHSPELL OMEGA – THE SYNARCHY OF MOLTEN BONES

« Deathspell Omega a dépecé le black metal pour lui rendre sa vigueur primordiale. […] The Synarchy Of Molten Bones rappelle s’il le fallait à quel point Deathspell Omega est loin devant le reste de la scène. Incontournable. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute).

#9 – IHSAHN – ARKTIS

« C’est peut-être son oeuvre la plus émotionnelle, touchante et proche de tout type de publics. […] La non-conformité se vit finalement aussi très bien dans l’ouverture, surtout quand on vient du black metal. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview d’Ihsahn.

#8 – KVELERTAK – NATTESFERD

« Un effort réellement novateur, plein de surprises, qui, s’il n’invente rien stylistiquement, fournit des titres extrêmement divertissants et plus recherchés qu’à l’accoutumée. Kvelertak fait toujours remuer comme jamais et offre toujours un propos rafraichissant. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview d’Erlend Hjelvik.

#7 – WITCHCRAFT – NUCLEUS

« Nucleus est une autre cime dans l’immense horizon de Magnus Pelander. […] Pas d’hésitation possible à se lancer dans l’aventure, la quête va se révéler incroyable en rebondissements jusqu’au dernier frémissement de cette offrande des Suédois. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview de Magnus Pelander.

#6 – OPETH – SORCERESS

« Dépareillé d’un carcan metal qui ne lui sied plus guère sans pour autant renier son atavisme ou les artefacts du genre qu’il utilise toujours à sa guise, voilà en ce Sorceress l’incarnation la plus pure, apaisée et enchanteresse de ce qu’est Opeth en 2016 : un étrange et merveilleux vaisseau qui n’a que le ciel pour limite. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview de Mikael Åkerfeldt.

#5 – HYPNO5E – SHORES OF THE ABSTRACT LINE

« L’expérience demande peut être un certain effort pour s’y plonger, mais elle est limpide. Hypno5e est intelligent, pas intellectualisant. […] Shores Of The Abstract Line est immense et magnifique. »

A lire : news avec clip « Tio »news avec clip de « Blind Man’s Eye »chroniqueinterview d’Emmanuel Jessua.

#4 – CULT OF LUNA – MARINER

« Impossible de ne pas se sentir explorateur à l’écoute de ce Mariner. L’expérience est saisissante, pleine de contradictions. L’univers proposé est impossible à appréhender pleinement, Cult Of Luna et Julie Christmas arrivent avec une justesse incroyable à représenter ce mélange d’effroi et d’admiration devant l’immensité et l’inconnu. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview de Johannes Persson.

#3 – GOJIRA – MAGMA

« Une beauté quasi-lyrique, plus intimiste, de surcroît poignante et innovante dans la discographie du groupe. Elle offre une proximité avec ce dernier inédite jusqu’alors. Ainsi Gojira s’impose sans chercher explicitement à le faire, domine sans en avoir la prétention, se veut perfectionniste sans exténuer. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview de Joseph et Mario Duplantier.

#2 – ALCEST – KODAMA

« Un album à la fois noir et vivant, évoluant sans discontinuer entre ténèbres et lumière, au sein de compositions épiques jalonnées de petites délicatesses, ici et là, qui font croustiller l’écoute d’un album court mais intense. »

A lire : chronique (+ chansons en écoute)interview de Neige.

#1 – SCHAMMASCH – TRIANGLE

« Chaque disque propose un univers unique et sera vécu différemment par chacun, avec ses propres images, peut-être même en fonction de son propre rapport à la spiritualité. Ce triple album suggère de l’écouter attentivement, d’y consacrer du temps pour l’appréhender et même de s’y préparer afin de plonger corps et âme dans ses fascinants abîmes. »

A lire : news avec clip de « Metanoia »chroniqueinterview de Chris S.R..



Laisser un commentaire

  • la curiosité de lire la sélection du top 50 qui me permet juste d’écouter des groupes « inconnus » mais pour un question de subjectivité certains groupes sélectionnés ne sortiront pas 2 fois de mes enceintes alors que j’ai kiffé le début d’année 2016 qui a bien démarré avec l’opéra rock de Dream Theater (the Astonishing),apprécié l’album de Sonata Artica jouissif (the ninth hour) et adoré Delain pour leur magistral album (moonbather)
    A quand un classement par genre plutôt que par une certaine tendance « mode » du moment?

    [Reply]

  • Asp Explorer dit :

    Je sais qu’il est difficile de tout retenir d’une année plutôt riche, mais je m’étonne qu’on ait oublié si vite le dernier Delain.

    [Reply]

  • je m’y retrouve globalement , hors mis l’ordre. La quinzaine d’ albums qui m’ont accrochés sont là. Sauf certains EP qui méritaient d’ y être aussi comme Black Sabbath, Candlemass , The Doomsday Kingdom, VoiVod, Ghost . Ok , faudrait créer un Top 60 …
    il me manque juste Glenn Hughes – Resonate et Vader – The Empire.
    en écoutant très fréquemment RM , je dois dire que le choix est bien représentatif et la qualité présente.

    [Reply]

  • Connais pas ou pas écouté la moitié du quart du top… Content que lost society, rotting christ et avenged sevenfold soient cités… Pour moi le nr 1 c’est pnl… Bravo bref….

    [Reply]

    Potatoe Savante

    La moitié du quart….
    Un Huitiéme!!!! J’ai trouvé!!

    Mais oui c’est Claire

  • [Insérer ici commentaire insultant parce que tel album aurait dû être numéro 1 sans aucun doute bande de nuls !]

    [Reply]

    FartAttack

    Commentaire le plus véridique possible. C’est malheureux mais c’est comme ça ! Les cons font de l’objectivité une tare sans noms, en oubliant qu’elle est plus légitime que leur connerie.

  • Comme dit dans l’article, la démarche d’objectivité est vaine et ça se ressent. Et je pense pas que ce soit basé sur les ventes car Metallica serait premier..

    [Reply]

    Phil

    C’est bien cela le problème, car objectivement il ne devrait pas l’être, meme si j’ai été un grand fan à l’époque.

  • Le TOP 50 était basé sur les ventes mais là je ne trouve pas l’info ?

    [Reply]

  • Dommage de ne pas avoir précisé le genre des albums …

    [Reply]

    Candlenut

    Complètement d’accord, c’est bien utile quand on veut faire un petit tour d’écoute…

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3