ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Le Blog Du Doc   

Toujours le même credo


On a eu deux semaines d’intempéries et le bateau a sacrément tangué entre le dimanche 29 août et le vendredi 10 septembre 2010. 5 jours de maintenance qui n’auraient jamais dû se produire + 1 semaine où le site ramait grave en mettant près de 30 secondes pour charger ses propres pages. Il était très difficile d’anticiper ce type de soucis techniques car c’était notre première expérience en la matière. Et même si on s’est bien entourés, nous ne sommes jamais à l’abri de ce type de dysfonctionnement, surtout quand on travaille avec beaucoup d’intermédiaires.

Mais aujourd’hui tout cela est bel et bien derrière nous et ça m’a fait prendre conscience de certaines choses importantes quand à ce projet Radio Metal. Je vous ai récemment dit que la période était charnière pour nous. C’est toujours vrai. D’ici à mai 2011, beaucoup de choses auront été décisives à tous les niveaux : éditoriaux et économiques.

Notre activité est tellement fragile… Qu’il est dur de garder son sang-froid, en toutes circonstances, pour prendre les bonnes décisions, pour faire les bons choix. Heureusement que nous avons la chance de savoir où nous allons… même si les moyens pour y aller sont parfois sinueux.

Cette période difficile avec le site m’a prouvé quelque chose d’important. Il en faudra, décidément, beaucoup – mais alors beaucoup – pour que je lâche ce projet. Il en faudra beaucoup – mais alors beaucoup – pour que j’arrête cette activité contraint et forcé.

La crainte de tout chef de l’entreprise est le dépôt de bilan. C’est sa crainte la plus importante parce qu’on y voit un échec, quelque chose qui prouve que l’on s’est trompé d’une manière ou d’une autre. De toute façon, dans les choses que j’entreprends, j’envisage tout le temps les deux notions : la victoire ou la défaite. C’est logique car comment raisonner autrement quand on s’est lancé dans un projet aussi fou que le nôtre ?

Du metal. Du metal sur Internet. Du metal sur Internet en France. L’équation n’était pas gagnée d’avance…

Et pourtant, et pourtant…

Et pourtant je sais que ce projet grandit et nous fait grandir tous les jours. Et pourtant j’ai l’impression que ceux qui considèrent ce projet d’une manière aussi absolue que moi parviennent à voir plus clairement notre stratégie et nos objectifs. Et pourtant notre page de fans sur Facebook augmente tous les jours d’une manière significative grâce à notre contenu, et pourtant nos partenaires sont de plus en plus nombreux, et pourtant nos annonceurs sont de plus en plus prestigieux, et pourtant les gens nous connaissent de plus en plus etc.

Tout ça me fait dire quoi ? Que Radio Metal est un projet qui, intrinsèquement, est séduisant. Et que nous avons encore toutes les cartes en mains pour en faire ce dont j’ai toujours rêvé, un média incontournable et libre… ou plutôt libre et incontournable. On s’est structuré d’une manière qui, aujourd’hui, nous permet d’anticiper plus facilement les choses et nous laisse donc le temps de nous focaliser sur l’essentiel.

Dans notre milieu, tellement de gens se dispersent…

Le travail que nous avons fait en 3 ans et demi, il faudra beaucoup d’argent pour le faire à l’identique en 6 mois. Car même l’argent ne peut pas acheter TOUT le temps passé à avancer, à défricher les terres inconnues que nous empruntons. C’est pour cette raison que, même si on essuie les plâtres à bien des niveaux différents (cf : les soucis techniques évoqués plus haut), on a raison.

Raison de croire, raison de rêver, raison d’avancer, raison d’évoluer.

Conséquence : même si pour des questions x ou y ce projet s’arrête, il ne s’arrêtera pas. Il reviendra encore plus fort, toujours plus fort, d’une manière ou d’une autre. C’est ma conviction et c’est notamment ce que me prouve la manière dont l’équipe RM réagit face aux difficultés.

Même si notre média est extrêmement fragile, il reste tout simplement unique à l’heure actuelle en France. Et nous avons acquis grâce à lui un savoir-faire qui vaut de l’or.

« Radio Metal : webradio et site d’information » : tel est notre credo.

Je suis curieux de voir comment la concurrence se débrouillera… quand elle sera là.



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Mass Hysteria @ Transbordeur
    Slider
  • 1/3