ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

TOUT DOIT COMPTER


Gojira fait-il du metal ? On en vient presque à se poser la question. Leur philosophie, leur naturel, le fait que ces gens ne connaissent pas le sens du mot « artifice », leur finesse d’esprit, leur originalité : aujourd’hui Gojira fait-il vraiment partie de notre style musical ou est-il trop fin pour ça… ? Bref, est-ce un OVNI ou la vraie incarnation de la musique qu’on aime ? Catherine Painset du journal la Voix Du Nord a interviewé le groupe il y a quelques jours. L’entretien est très sympa même si Catherine n’a pas, et c’est bien normal en tant que journaliste « généraliste », une très grande connaissance de la formation landaise. Mais lorsque l’on a les Gojira devant soi, chaque ré ponse est une porte ouverte à la réflexion donc pour qu’un entretien soit raté : il faut le faire ! Le groupe s’est produit le 18 août dernier au Splendid de Lille. C’est pour cette raison que la Voix Du Nord s’est entretenu avec Mario (batterie).

Voici un extrait de l’interview que vous pouvez retrouver ici : « Notre dé marche artistique a été comprise. Au-delà de cette étiquette de groupe français, on est perçu comme un groupe proposant quelque chose d’original. Et puis on a su bien s’entourer, on bosse avec des gens compétents. [… ] Je pense que (le regard des gens a évolué ) quand on s’est un peu éloigné de l’imagerie metal. Évoluant en tant qu’individus, on a évolué sur un plan artistique. Notre musique reste quand même extrême, mais on y a amené une profondeur qui ne vient pas forcé ment du metal. Et c’est là , je crois, qu’on a attiré la curiosité des médias, du milieu de la musique en général en France et qu’on a été invité dans divers festivals. »

Au cours de cet entretien les Gojira reviennent également sur l’apprentissage d’une tourné e avec Metallica. « Chaque seconde aux côté s d’un groupe pareil, c’est une leçon qui marque à tout jamais. » confie notamment Mario. Voilà une phrase qui, prise hors de son contexte et sans connaitre les Gojira, pourrait faire croire à un discours très conformiste. Mais ce serait une grave erreur car un artiste et son staff, pour progresser à tous les niveaux (présence scénique, gestion des roadies, communication, promotion, marketing… ), doit forcé ment s’inspirer de ce qui se fait de mieux. Et Metallica est « ce qui se fait de mieux » sur le metal en termes de notorié té et d’infrastructures avec Maiden et AC/DC.

Qu’un groupe comme Gojira puisse avoir l’opportunité de suivre un géant pareil est sans conteste incroyablement bné fique pour eux sur tous les plans. Car côtoyer les Mets et son équipe c’est voir, à tous les échelons, ce qui doit être fait pour devenir soi-même un géant… encore plus grand. Car Gojira est déjà grand, très grand.

« On a regardé comment l’équipe technique travaillait, toute la mise en place technique, la logistique, l’attitude. à‡a a été l’un des stages les plus formateurs qui soient » précise, pour corroborer le propos, Mario.

Gojira est une formation qui a beaucoup de cordes à son arc, beaucoup d’armes. Elle a la volonté , ou plutôt la Volonté , l’intelligence sans oublier (aussi et surtout) la qualité . Ce sont ces trois ingrédients fondamentaux qui font que le groupe a réussi, réussi, et continuera de réussir. L’intelligence c’est la compréhension, le discernement, la conscience. Ces mecs ont conscience d’eux, des choses, de leur public. Il y a beaucoup d’imbéciles heureux partout. Il est plus rare d’avoir des personnes qui ont l’intelligence de savoir qu’elles sont, elles, dans le bonheur réel.

« Qu’il y ait cent ou mille spectateurs dans une salle, on a bien en tête qu’on joue pour un individu. Donc on donne tout ce qu’on a. Tout, tout, tout. » insiste Mario.

Alors que beaucoup pensent que quand un groupe se produit en live il ne joue QUE pour une foule, il est bon de rappeler que les artistes jouent aussi pour chacun d’entre nous. Ils jouent pour nos yeux, notre esprit, notre cœur. Il joue pour toi qui va dans les pogos, il joue pour lui qui voit ça de loin une bière à la main au bar ou il joue pour moi qui ne bouge pas à l’écart de la fosse. Il joue pour nous tous mais surtout pour chacun.

Mario Duplantier, 29 ans, a une maturité exceptionnelle. Avoir en France, dans le metal, des mecs aussi fins est un privilège incroyable. Allez, laissons la parole au batteur pour conclure de la plus belle des manières cette bafouille et, petit conseil d’ami, si vous souhaitez progresser dans vos domaines respectifs, professionnels comme personnels, prenez le temps de réfléchir sur les deux derniers termes employé s par Mario à la fin de la citation suivante.

Mario Duplantier : « C’est vrai que c’est un rêve de gosse qui se ré alise, on a conscience de ce qui nous arrive, même si ça nous é chappe un petit peu. Mais ce n’est pas que du rêve, c’est aussi beaucoup de travail et de sacrifices, énormé ment de temps sur les routes, des conditions qui ne sont pas toujours faciles. Il y a tous ces revers-là qui font qu’on est ancré dans le réel. On a bien conscience qu’il ne faut jamais se relâcher, que le dé clin peut arriver très vite. Il suffit de quelques mauvais concerts, et le groupe peut perdre en notoriété . Donc on est très concentré . Chaque concert, chaque album, chaque dé marche, chaque interview : tout compte. »

Nous avons beaucoup à apprendre des Gojira.



Laisser un commentaire

  • sulmon toine dit :

    c’est vrai qu’ils ont installés par leur travail, et ce, dès le début, une présence énorme dans leur attitude et leur musique sans aucun artifices, tout dans le « jeu » si particulier de leur son et surement de leur personnalité et de ce qu’il veulent explorer et surtout; transmettre!

    des sages dans un univers de brute. mais aprés tout ce n’est qu’un cliché..gojira pose juste un gros coup de marqueur sur le métal et sa diversité, pourtant ce ne sont que des gars en noir , des cheveux long..
    ils sont litteralement et sonoriquement imposant.

    et ça pousse à la fierté qu’il soit français, malgré qu’il soit bel est bien citoyens du monde.

    T

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3