ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Chronique   

Tremonti – Marching In Time


Une année musicale sans une production de Mark Tremonti n’en est pas vraiment une. Que ce soit au sein d’Alter Bridge, Creed ou de son projet solo Tremonti, le guitariste de renom ne supporte pas l’inaction. Fort du succès de son album concept A Dying Machine (2018), Mark Tremonti remet le couvert sans pour autant élaborer une thématique complexe. La pandémie a affecté son inspiration et sa motivation à jouer de la guitare, mais il a fini par retrouver le chemin du studio, en évitant de laisser le contexte sanitaire envahir ses créations. Son nouvel effort intitulé Marching In Time se devait avant tout d’être varié et de briller davantage par l’individualité de ses titres plutôt que par son assemblage. En somme, le dessein de Mark Tremonti était tout simplement de conserver les meilleures idées sans nécessairement chercher à créer du lien entre elles. Ce qui fait de Marching In Time une vitrine pour l’efficacité du songwriting du guitariste.

Tremonti a pour habitude de se reposer sur une production en béton armé avec ses guitares testostéronées et sa colonne rythmique aux allures de pachyderme. Marching In Time ne déroge pas à la règle et perpétue la tradition du rock « Made In USA » aux relents de Dodge Viper. Michael « Elvis » Baskette est bien sûr de retour aux manettes avec Mark Tremonti, tous deux accompagnés de Ryan Bennett à la batterie et Tanner Keegan à la basse. Le palm-mute d’introduction d’« A World Away » indique à lui seul le programme : Tremonti n’hésite pas à arborer sa plus belle chemise à carreaux pour jouer de la hache. La recette privilégiée du guitariste est à l’honneur : rythmiques lourdes et envolées FM qui offrent ce fameux contraste tant recherché. Pas de quoi corroborer la volonté du guitariste de se « réinventer à chaque instant », pas de quoi nier l’efficacité de sa musique non plus. En outre, le guitariste réserve toujours quelques subtilités d’arrangements tels que ses harmoniques dissonants qui permettent au riffing de progresser. « Now And Forever » accentue quant à lui cet aspect heavy bas du front en faisant résonner une caisse claire extrêmement agressive. « Now And Forever » respecte une structure couplet-refrain-solo d’un classicisme certain, preuve de la volonté de Mark Tremonti d’en rester aux fondamentaux s’ils procurent suffisamment de plaisir. En l’occurrence, accumuler les prétextes pour balancer un riff lipidique en fin de titre.

Mark Tremonti ne résiste d’ailleurs pas à embrasser le vocabulaire d’un power pock académique qui s’accommodera parfaitement des contraintes de diffusion radio. Le refrain langoureux et les arrangements de cordes repris en leads d’« If Not For You » mêlent parfaitement muscles tatoués et effusion de sentiments avec cette catharsis de rigueur. « The Last One Of Us » se repose quant à lui sur ces accords pleins de guitare folk toujours supportés par une batterie qui a abandonné toute idée de nuance – à l’inverse du solo de guitare final, joliment brodé et évoluant progressivement en même temps que décroît l’intensité de son soutien. « Not Afraid To Lose » est le dernier degré de la power-ballade atteint par Marching In Time, un véritable exercice de genre qui confère le courage nécessaire de prendre son plus beau pick-up afin de voler la petite amie du quarterback forcément insupportable du lycée. Peu importe si les émotions évoquées par Marching In Time sont téléphonées ou extravagantes. Le fait est qu’elles existent et que malgré son talent instrumental reconnu, Mark Tremonti se refuse à raison aux démonstrations techniques. La variété et le service de la chanson priment à chaque instant. Les presque huit minutes épiques de « Marching In Time » mettent l’accent sur cette capacité à imbriquer différents plans de guitare sans briser la cohérence du morceau, allant d’arpèges cleans à des riffings syncopés et enchaînements de demi-tons avant d’exploser en soli. Mark Tremonti est un guitariste félin, jamais pris en défaut quant à sa capacité de conserver sa posture.

Marching In Time est effectivement une collection d’individus qui n’a pour autre dessein que de proposer de la qualité sans ajouter de surcouche. Mark Tremonti fait plus ou moins la même chose depuis les débuts de son projet solo, avec une inspiration qui se maintient malgré quelques inégalités. Marching In Time est un assemblage de hits en puissance qui rend justice au savoir-faire américain en matière de heavy rock. C’est amplement suffisant pour briser la morosité ambiante et se perdre dans quelques fantasmes de série B.

Clip vidéo de la chanson « Marching In Time » :

Clip vidéo de la chanson « If Not For You » :

Album Marching In Time, sortie le 24 septembre 2021 via Napalm Records. Disponible à l’achat ici



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    The Old Dead Tree @ Savigny-Le-Temple
    Slider
  • 1/3