ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

TREPONEM PAL : ENTRETIEN AVEC MARCO NEVES ET FRED MARIOLLE


EXPERIENCES MUSICALES ET RETOUR

« Mon expérience reggae a été indispensable. Après cette expérience, j’ai eu envie de revenir aux sources avec la musique de Treponem. Mais après notre album « Higher » (NDLR : sorti en 1997) ça été le contraire, j’ai fini par faire une saturation de Treponem. Mentalement j’avais besoin d’autre chose, d’un break. Car je finissais pas sortir de scène hystérique. Donc cette expérience reggae, il me la fallait. J’avais des connections dans le milieu notamment avec Adrian Sherwood. Sa musique me plaisait beaucoup car son reggae est très original. On a tourné ensemble…Mais tu vois avec moi tout fonctionne au feeling. Sherwood ça fait partie des mecs qui sont pas forcément abordables mais si ça passe, ça passe.

Et quand ça passe on va s’éclater, il ne fera rien par intérêt […] On est devenus potes mais c’est un pur lascar ! Il faut quand même comprendre que ce sont des gens qui ont des vies très spéciales, qui sont assez dures, et dans lesquelles je me retrouve. Et puis, il est arrivé un moment où j’avais besoin de faire un break, d’arrêter la vie de groupe car ça faisait longtemps que je ne faisais que ça […] Quand on a fait « Higher », on a arrêté un groupe qui était en bon état, qui pouvait très bien fonctionner et continuer. Mais moi je ne suis pas carriériste. Et au bout d’un moment je ne savais plus faire ça. Et quand tu ne sais plus faire ça, il ne faut pas se forcer. J’avais envie de faire du reggae. Mais à ce moment là j’ai eu une chance incroyable !

Car le mec de la major quand je lui fais écouter Elephant System il a halluciné de la rupture avec Treponem…Mais il a eu une réaction intelligente car plein de mecs vont affirmer que ta crédibilité est zéro parce que tu es passé du coq à l’âne justement…Mais c’est hallucinant d’entendre ça ! La musique justement si tu es capable de passer du coq à l’âne c’est que quand même c’est cool, que t’as un certain feeling tu vois ? […] On a fait une tournée avec Elephant et on a quand même vendu 10 000 copies, ce qui n’est pas mal. Nous avons fait notre break et on a relancé l’affaire avec Didier (NDLR : Didier B occupe les platines du groupe) et on a décidé de refaire Treponem Pal à bloc. On a trouvé un manager, Laurent Lefebvre (Base Productions), qui a été très important pour relancer le groupe. C’est lui qui a mis les finances pour notre retour. Les musiciens ont été trouvés pour assurer la scène et assurer le groupe avec nous. Treponem était de retour. »

MINISTRY ET TREPONEM PAL

« C’est cool qu’on se retrouve là avec eux ! Ils sont venus après le concert nous encenser comme des dingues ! Ils sont sur leur 7e planète aujourd’hui et ils sont en grande forme ! Oui tout ça c’est cool. Disons que moi je comprends Al qui souhaite passer à autre chose, il n’a pas arrêté de tourner : ça use.

Il a sa maison de disque…une boîte de production qu’il crée en ce moment […] Côté musique, moi je préfère les Revolting Cocks a Ministry. Dans les Revolitng Cocks, Al a une tendance plus allumée et pas vraiment commerciale qui, personnellement, m’intéresse plus […] Sur le succès de Treponem Pal à l’étranger, Ministry n’a pas été le facteur déclencheur. Disons qu’il y a eu un grand retour en France quand on est allé jouer avec eux au Lollapalooza en 92 . Mais avant cela on tournait déjà beaucoup à l’étranger. Par contre il est vrai que c’est à partir de ce moment là que l’on va connaître du succès en France. A partir de l’album « Excess And Overdrive ».

Et c’est à ce moment là que le genre musical est enfin avalé dans l’hexagone avec des groupes comme Godflesh, Ministry, Prong etc. Avec Ministry on a évolué en même temps en fait. Al a commencé à faire ses trucs en guitare au moment où on n’arrivait. Donc Ministry ne nous a pas influencés du tout mais on est directement liés c’est sûr. »

LA SCENE INDUS

« L’indus a évolué mais il n’a pas pris une grosse ampleur car ça reste quelque chose de pointu. Mais une vraie scène et un public existent pour ça. Un peu comme le hardcore en fait. Mais pour être franc on ne s’intéresse pas vraiment au milieu dans lequel on évolue. Alors on n’est pas dédaigneux de l’Histoire. C’est simplement qu’on écoute beaucoup de reggae, de rock ou de métal.

Donc on n’est pas attaché du tout au genre. Par exemple je ne peux pas te dire actuellement les groupes qui cartonnent en ce moment en rock indus. […] Je m’en fous un peu de ce qu’on a généré…Moi j’ai pas envie d’avoir une sorte d’étiquette de représentant (indus) mais de ce que j’écoute…Et non je n’écoute pas vraiment de musique plus ou moins similaire à ce qu’on fait. […]

Moi les modes ne me touchent pas. Si on dit que mon album demain est ringard, j’en ai rien à foutre ! Moi la musique je la fais pour moi…si les gens laissent ce n’est pas grave. La meilleure façon de rester intègre je crois que c’est celle-là. »

Entretien réalisé le 21 juin 2008 à Clisson
Myspace Treponem Pal : myspace.com/treponempal



Laisser un commentaire

  • SORTIE DU NOUVEL ALBUM « SURVIVAL SOUNDS » LE 7 SEPTEMBRE 2012
    En avant première sur http://juste-une-trace.com/fr/production/JUT53

    GET READY FOR SOME MASSIVE ROCK’N ROLL GROOVES, INDUSTRIAL & PSYCHEDELIC VIBES !!!
    TREPONEM PAL KEEPS THE FIRE BURNING !!!!
    HIGHER THAN HIGH WITH THE « SURVIVAL SOUNDS » !!!!

    RELEASE PARTY
     » EXCESS TRANCE ROCK’N ROLL ORGASM 2012  »
    TREPONEM PAL PRÉSENTERA SON NOUVEL OPUS « SURVIVAL SOUNDS », FAST FORWARD TO THE ROOTS !
    WELCOME A TOUS LES ROCKERS !!!! INDUSTRIAL FREAKS, METALLERS, PUNK ROCKERS, HEADBANGERS, GOTHS & DARK FANATICS, NEW WAVE ADDICTS ………..

    LE GROUPE SERA LÀ AU GRAND COMPLET POUR ACCUEILLIR, ÉCOUTER ET KIFFER ENSEMBLE CE NOUVEL ALBUM DE FURIE !!!!

    AU BLACK DOG
    26, Rue des Lombards – 75004 Paris
    M° Châtelet / Les Halles
    http://www.blackdog-bar.com/

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Pogo Car Crash Control @ Chaville
    Slider
  • 1/3