ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Chronique   

Trust – Dans Le Même Sang


On ne croyait pas vraiment les voir revenir. Le concert avorté du Hellfest en 2011, puis celui du Sonisphere en 2013 laissaient envisager le pire quant au futur de Trust. Il a fallu attendre juillet 2016 pour que le groupe manifeste son envie de revenir sur scène pour célébrer ses quarante ans. Une tournée française intitulée Au Nom de la Rage Tour a eu lieu toute l’année 2017, avec une date au Hellfest immortalisée en DVD. Outre l’envie de retrouver l’adrénaline des concerts, Trust entérine sa volonté de compter à nouveau dans la scène rock française via un nouvel effort studio qui succède à 13 À Table (2008), dix ans plus tard. Une longue attente qui a du bon : Dans Le Même Sang met un terme aux derniers efforts plus tièdes de la part du groupe. Il se charge de rappeler ce que fut Trust pour le rock français avec une certaine hauteur.

Le line-up de Trust compte toujours les éternels Bernie Bonvoisin au chant et Norbert Krief à la guitare, assistés des mêmes musiciens que lors de la dernière tournée, à savoir David Jacob à la basse, Ismalia Diop en deuxième guitare et Christian Dupuy à la batterie. La présence de ce même line-up participe grandement à l’énergie qui transparaît sur ce Dans Le Même Sang : une énergie live, spontanée justement. À ce titre, le choix de confier la production à Mike Fraser (AC/DC, Aerosmith, Metallica…) apparaît plus que judicieux. Il n’y a pas d’artifices ou de traitement du son superflu : Trust sonne très proche de ce qu’il propose en live, dans la veine d’un AC/DC des années 80, proche de l’esprit « plug n’play ». Il suffit d’entendre les « bruits » de jeu des guitares, y compris sur les soli du très australien « Démocrassie » et son côté un peu « jam ». Toutefois, Trust ne s’est pas contenté d’émuler AC/DC portant ses plus beaux atours, « Ni Dieu Ni Maître » et sa distorsion crasseuse rappelle la facette punk du groupe, que l’on retrouve en outre sur « F Haine » et « Caliente », titre aux légers accents ska-punk qui voit Bernie s’exprimer en espagnol. Pour le reste, Trust reste très ancré dans le hard rock et le blues à l’instar de « Fils De Pute, Tête De Liste » ou de la plus surprenante reprise d’Edith Piaf « J’m’en Fous Pas Mal », très suave et tout en douceur porté par le traitement vocal de Bernie Bonvoisin qui est plus proche du parlé que du chanté. Trust parvient même à nous offrir quelques riffs « galvanisateurs » avec un certain sens de l’épique. Ainsi « L’Exterminateur » et son refrain en chœur ne demande qu’à être scandé en live et rappelle l’efficacité du groupe en terme d’écriture. La mélodie électrique d’ « Où Sont Passés Les Anges » qui vient conclure le disque prend des airs de « For Those About To Rock (We Salute You) », une recette éprouvée et toujours aussi pertinente.

La verve de Trust n’a d’ailleurs pas pris une ride. Bernie porte toujours un regard acerbe sur notre société actuelle et ces problèmes. Il y a d’ailleurs une certaine subtilité dans la critique, « L’Exterminateur » nous laisse imaginer une pléthore de cibles visées par Bernie avant de réaliser qu’il s’agit en réalité d’un réquisitoire contre le téléphone portable « Mon portable (…) c’est ma drogue, c’est ma prière »… L’intégration de voix féminines (la fausse ballade « Christique ») donne d’ailleurs une forme de théâtralité aux paroles. Trust se prononce de même sur des sujets plus légers et plus intimes (« J’m’en Fous Pas Mal ») sans limiter son discours à un seul niveau. Le temps n’a pas altéré l’éloquence du groupe.

Si l’on fait fi de quelques tempos parfois poussifs et de quelques arrangements vocaux un tantinet désuets, Trust marque un retour très convaincant, à l’image de leur dernière tournée. Le travail de production, soucieux de respecter la véracité du son live, confère une grande crédibilité à ce Dans Le Même Sang. De fait, considérer que Trust est un groupe ancré dans le passé est une erreur. C’est un groupe qui n’a pas à se réinventer, simplement à choisir la meilleure formule pour sa musique aujourd’hui et respecter ce qui fait sa force. Dans Le Même Sang est à ce titre un disque très conscient.

Album Dans Le Même Sang, sortie le 30 mars 2018 via VeryCords. Disponible à l’achat ici



Laisser un commentaire

  • Ouaaaaaaaaaahhhhh…. TRUST fait du TRUST et c’est trop, trop bon.

    -Et puis : Bernie vocalise comme jamais
    -Et puis : Si Nono n’a pas un prix pour ça j’y connais plus rien (l’Angus vient de prendre un coup de vieux et Jimi en ligne de mire sur certain jeu des cordes, incroyable de bosser encore autant).
    -Et puis : Les sujets, une tuerie, non?…
    -Et puis : Du coq à l’ane? non, simplement de Edith à Emmanuel…lol..
    -Et puis : Franchement, c’est incroyable, non?
    -Et puis : J’entends toute la musique que j’aime, ça rassemble le meilleur du Rock des 50 dernières années.

    Juste le batteur un peu juste

    Bref vous voyez bien, je remonte un peu le temps, j’avais 14ans en 1980 et Bernie à bien connu Bon Scott…..

    [Reply]

    Thierry

    Totalement scotché par le niveau …

    Le meilleur album de trust ! il y a pas foto !! , voir même et surement le meilleur du genre et de tout les temps ..

    Thierry

    Je trouve le batteur bien mieux que Farid Medjane qui avais la flacheuse habitude de la jouer perso .

  • « L’exterminateur’ n’est pas une chanson sur le portable comme dit dans cet article. Bernie dit qu’il a écrit ce morceau en pensant à l’équipe d’ « En Marche ».

    [Reply]

  • Cultosaurus dit :

    Il est bon cet album, c’est vrai. Un peu un retour aux sources. Sinon, Trust à toujours fait de la politique (c’est marrant dès qu’on en fait, on est traité soit de bobos, soit de fachos). Si vous n’avez jamais écouté Trust, c’est votre droit mais merci de nous foutre la paix et d’au moins respecter le groupe et leurs fans (le succès de la dernière tournée à montré qu’il en restait). Faut vraiment être un gros b…. pour ne limiter Trust qu’à Antisocial…

    [Reply]

    Thorpedo

    J’suis bien d’accord !

    Thorpedo

    Dans mes bras, mon brave !

    WhoDoYouThinkIAm

    Trust a divisé, divise et divisera ! Et leur dernier album aura ses fans et ses détracteurs.

  • Il y en a ici qui porte bien leur pseudo franchouillard et critiqueur.

    [Reply]

  • Jean Marchand dit :

    one-hit-wonders ???

    3 millions d’albums vendus

    [Reply]

    Patate "Fromage" Charcuterie

    Connus que pour une chanson… « Antisocial tu peerds ta voiiix » « à la fois trop et pas assez d’années de serviiiiiiices »

  • Patate "Fromage" Charcuterie dit :

    Pas fan, je connais pas des tonnes de chansons, du coup je les attendais pas aux Artés de l’an dernier : j’étais plutôt venu pour Mastodon 🙂

    Ce qui m’a choqué pendant leur performance c’est à quel point ils se prenaient pour des dieux et voulaient être acclamés.
    Si n’y avait que ça… mais franchement le chanteur, avec ses beaux messages clichés de bobo qui passait son temps à regarder le prompteur. Vachement pro.
    Bref j’ai pas été le seul à partir avant la chanson qui a fait d’eux des one-hit-wonders, j’ai nommé : Antisocial.
    Parait qu’ils l’ont faite en anglais parce qu’il y avait leurs potes de Trust, m’enfin bonjour le respect pour le public français.

    Bref pas mémorable, plutôt oubliable.

    [Reply]

    whyl

    Ce n’est plus un secret, Trust a toujours été très proche de Trust…

    Patate "Fromage" Charcuterie

    haha bien vu !
    Anthrax :p

    whyl

    Pas grave, pour le reste je suis d’accord avec toi.

  • Arrow
    Arrow
    Trivium @ Villeurbanne
    Slider
  • 1/3