ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Trust : que se cache-t-il derrière le communiqué de l’annulation du groupe au Sonisphere France ?


Suite à l’annulation par Trust de son passage au prochain Sonisphere français, un communiqué officiel du groupe pour éclaircir les causes de ce retrait était attendu. Communiqué qui a été publié hier et que voici : « Trust ne fera finalement pas partie de l’affiche du festival Sonisphere les 8 et 9 juin prochains. Les deux leaders du groupe n’ayant pas trouvé d’accords juridiques et financiers qui leur permettraient de retravailler ensemble. »

Si les mots sont bien choisis, ils n’indiquent en aucune façon un désaccord avec l’organisation du festival mais laisse entendre que les deux têtes de Trust, à savoir Bernie Bonvoisin et Norbert Krief alias Nono, ne parviennent pas à rouler dans le même sens. L’adjectif « juridique » fait quant à lui remonter le souvenir du procès Bernie/Nono en 2000 – le chanteur avait demandé et obtenu à l’époque le retrait des bacs de l’album Ni Dieu Ni Maître.

Contacté dans la journée d’hier pour en savoir plus, Nono s’est refusé à tout commentaire « pour le moment », en spécifiant toutefois « que contrairement à ce que l’on peut lire ou à ce qui pourra se dire, je ne suis en rien responsable de cette triste affaire » et ajoutant « que ce communiqué officiel n’est pas du tout la réalité de l’histoire ! » Avouant n’être « absolument pas à l’origine de celui-ci car je n’ai été à aucun moment consulté à ce sujet, je l’ai découvert comme tous par internet. » Il nous a également précisé que « la réalité de l’histoire se saura certainement bientôt », ce qui vraisemblablement sous-entendrait un communiqué futur de sa part pour donner sa version des faits.

Ce que démontre les propos de Nono c’est, pour le moins, un vrai manque de précision du communiqué officiel. Un communiqué qui semble quelque peu balayer la vérité sur un malaise entre les leaders du groupe et/ou avec son management. Une autre source proche du dossier, également contactée dans la journée d’hier, faisait état d’un manager qui aurait tenté de mettre le guitariste, copropriétaire avec Bernie Bonvoisin de la marque Trust, à l’écart des shows à venir, ce qui légalement n’aurait pas été possible. Dans un dernier courriel à notre rédaction reçu aujourd’hui, Nono explique qu’il ne peut pour l’instant rien dévoiler publiquement car une procédure est en cours mais a affirmé que « ce n’est pas une histoire d’argent » et nous a répété qu’il « sera temps le moment venu de lever le voile sur la vérité ».

De leur côté, Handful Of Dust, le groupe initié par le batteur Farid Medjane et le guitariste Yves « Vivi » Brusco (dont le premier album est sorti en octobre dernier), forcément touchés par l’affaire nous ont fait parvenir le communiqué suivant : « Les dernières annonces officielles concernant Trust ne nous réjouissent pas. Nous sommes complètement hors de cause concernant les prises de décisions tant dans la programmation que dans les annulations et sommes sincèrement désolés de la situation. Nous avons créé Handful Of Dust pour nous permettre en tant que musiciens d’exprimer nos passions. Nous avons hâte d’être de nouveau sur la route pour la partager avec vous ! Let the music do the talking ! »

En attendant que le fond de l’histoire soit rendu publique, ce rebondissement semble également compromettre les autres futures représentations du groupe, en particulier au Festival de Carcassonne où Trust devait se produire en compagnie de Magma le 29 juillet prochain : le groupe n’apparaît plus dans la programmation sur le site officiel du festival. Cela pose en outre des questions, plus généralement, quant à l’avenir du groupe. Il y avait pourtant un vrai espoir jusque là. Même si le groupe n’avait plus tellement de réalité palpable depuis quelques années, il y avait toujours de la vie : « Trust a toujours existé et fonctionné, même quand on n’était pas sur le devant de la scène. On s’est séparé plusieurs fois, on s’est reformé, la dernière fois en 2006 pour le concert à Bobital. Depuis 2006 jusqu’à aujourd’hui, jeudi 26 mai 2011, Trust existe toujours » nous disait encore Nono il y a moins de deux ans, nous laissant même entendre qu’il y avait encore un jus créatif qui coulait dans les veines du groupe : « On a l’intention de rentrer en studio avec le groupe l’année prochaine pour faire un album de rock, simple, basique. […] Trust a un potentiel, une osmose qu’on a créée avec les premiers albums. Je pense qu’on a le talent de le faire encore aujourd’hui. Il faut que l’on rentre en studio, on enregistre l’album en trois, quatre jours, live, sans se poser de questions, sans faire de production. […] Je vais défendre mon album pendant 2011 et peut-être que je vais déborder sur 2012. Mais Bernie est tout à fait en phase avec moi. »

Quoi qu’il en soit, on ne peut qu’espérer que les différends, quels qu’ils soient, qui s’opposent dans cette affaire se règlent, pour l’amour d’un des plus grands groupes de rock que l’Hexagone ait engendré.



Laisser un commentaire

  • gege 01150 dit :

    je suis dégoutté de cette embourgeoisement de ce groupe.
    Toujours pas une tune, mon cul,enfin triste affaire pour un groupe qui critiquait le système bonjour l’exemple.
    ils sont bien ramolli comme quoi le fric les a maté, les mateurs.
    bientôt ils joueront à l’as Vegas avec celine dion,y a de la tune a faire et il ne bosseront pas huit heures.
    Merci aux deux leaders……………

    [Reply]

  • salut à tous je trouve ca dommage trust c’est une histoire total respect pour bernie nono vivi farid moho… faut pas oublier leur parcours on a toujours cette envie d’evoluer musicalement mais bon trust c’est du riff de l’energie ils ont essayés des trucks ca le fait pas dj les guitares en retrait bernie qui se rapise ok faut tenter cette formule est pas terrible . faut fair un retour sur leur premier album au plus simple.

    [Reply]

  • HeavenNorHell dit :

    Pathétique et nullement surprenant…

    [Reply]

  • Heavymetalos dit :

    Il est clair que TRUST est désormais tout autre.
    Depuis les tentatives avec Deck (aux platines) et cette mouvance rap de Bernie, le groupe a complètement basculé dans les fonds. Nono sans Bernie, ne vaut hélas pas grand chose,,,suffit d’écouter son album solo….Quel gâchis !
    Dire que ce groupe fut un élan prometteur avec ses fantastiques 3 premiers albums cultes, les temps changent et hélas pas toujours dans le sens positif,,,dommage !
    Nous garderons néanmoins une image « cultissime » de leurs premières années .

    [Reply]

  • Je trouve ça débile qu’il annule le concert pour leur gueule, sérieux s’ils font ça pour l’argent, c’est dégelasse vise-à-vis des fans. Je sais pas mais même s’ils ne peuvent plus se sentir, ils peuvent faire ça pour leur fans, ils seront ensemble même pas 1 jour… Faut arrêter sérieux, c’est du foutage de gueule plutôt et l’excuse « juridique » moi j’entend financier –‘

    [Reply]

    Elsassgromit

    Je ne vois pas ce qu’ils ont à gagner financièrement parlant à annuler leur dates … justement ils y perdent. Ce qu’il y a de critiquable c’est que des dates soient programmées alors que Bernie et Nono ne sont visiblement pas près de former le groupe ne serais ce que pour une répèt’. Après l’annulation du Hellfest, celle du Sonisphère laisse présager qu’une partie du groupe (ou une partie du management) veut faire jouer le groupe et l’autre non. On a un groupe qui ne veut pas jouer mais qui programme des dates, bref des guignols auxquels les organisations ne sont pas près de faire appel de si tôt.

    Grumel

    « faire ça pour leurs fans »… mais si les mecs sont pas en osmose, les fans risquent d’être un peu dégoûtés d’assister à un truc qui s’avérera médiocre… le meilleur du live pour moi en tant que public, c’est la complicité, la magie qui lie les musiciens sur la scène !
    Sans cette magie je préfère encore écouter un vieux disque dans mon salon.

    Linky439

    Je suis d’accord avec Grumel : si c’est pour pas se sentir, autant ne pas jouer. Sans compter que faut faire les répets et tout avant donc bon, juste un jour…

  • « On s’est séparé plusieurs fois, on s’est reformé, la dernière fois en 2006 pour le concert à Bobital. Depuis 2006 jusqu’à aujourd’hui, jeudi 26 mai 2011, Trust existe toujours »

    Il a la mémoire courte, j’ai vu Trust à Genève en octobre 2008^^

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Sons Of Apollo @ Lyon
    Slider
  • 1/3