ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

TYR : ENTRETIEN AVEC HERI JOENSEL


Radio Metal : Pour commencer et pour tous les métalleux qui ne vous connaissent pas encore, peux-tu décrire votre groupe en quelques mots? Votre son, votre histoire ?

Heri Joensen (chant/guitare) : Et bien, nous avons commencé il y’a maintenant dix ans et nous jouons surtout ce qu’on peut appeler du Viking métal folk/pagan! Nous venons des Iles Féroé, un petit pays qui se trouve entre l’Islande et l’Ecosse. Nous ajoutons également dans notre son de la musique traditionnelle, écossaise et irlandaise.

Votre inspiration semble surtout venir des mythes et légendes païennes…

Oui on s’inspire du temps des vikings dans les pays scandinaves et les Iles Féroés. Les mythes et les légendes : c’est exactement ça !

Pourquoi se concentrer sur ce thème uniquement?

C’est presque toujours le même sujet, à propos de l’histoire et de la mythologie, mais nos thématiques sont aussi liées à des choses contemporaines. Les mythes ont tous un parallèle avec les temps actuels, avec la société d’aujourd’hui. Nous avons pris l’habitude de chanter à propos de ça et c’est ce que nous faisons constamment maintenant. Je pense que c’est la meilleure façon de se servir des mythes; si c’était juste des vieilles histories je pense que ce serait inutile et ennuyeux. Mais du moment qu’ils veulent toujours dire quelque chose aujourd’hui, je pense qu’ils peuvent être utiles dans la façon de vivre ta vie. Et tu peux en conséquence les utiliser pour parler d’à peu près tout ce que tu veux !

Comment fonctionne le groupe au niveau du processus de composition? Y-a-t-il un compositeur principal ?

J’écris toute la musique et j’envoie les notes aux autres, comme ça nous pouvons travailler ensemble dessus. Alors oui on peut dire que je suis le compositeur du groupe !

Comment avez-vous trouvé le public français lors des quelques concerts que vous avez joué ici?

On a joué en France avec Amon Amarth et avec le Pagan Fest je crois…A Paris c’est ça? Laisse moi me souvenir…Oui je crois me souvenir que c’était un bon public! (NDLR : Tyr s’est récemment produit à Paris, le 9 avril dernier, avec Korpiklaani et Moonsorrow notamment) Quelques français nous ont envoyé des messages sur MySpace, nous disant de revenir jouer en France à nouveau. Je ne sais pas pourquoi nous ne jouons pas plus souvent ici…Peut-être que notre booker autrichien n’aime pas la France ! (rires) Plus sérieusement, nous rejouerons là-bas aussitôt que possible, mais comme j’ai dit tout à l’heure, ce n’est pas notre part du boulot…Nous ne décidons pas vraiment d’où nous allons jouer…

Est-ce que certains groupes ou musiciens t’ont donné envie de devenir musicien toi-même?

J’ai commence en tant que guitariste en premier lieu, donc j’écoutais surtout des trucs du genre Motley Crue etc. Mais le groupe qui m’a vraiment donné envie de devenir musicien c’est Dream Theater, la musique qu’ils jouent…Je trouve ça formidable.



(Heri) : « C’est presque toujours le même sujet, à propos de l’histoire et de la mythologie, mais nos thématiques sont aussi liées à des choses contemporaines. Les mythes ont tous un parallèle avec les temps actuels, avec la société d’aujourd’hui. »

J’ai appris que tu n’étais pas le chanteur à l’origine. Est-ce que c’est venu comme une obligation, pour remplacer l’ancien chanteur, ou peut-être as-tu toujours voulu faire ça ? As-tu pris des cours de chant ?

Oui j’ai toujours voulu chanter aussi! Mais j’ai toujours cru que je ne pouvais pas, je pensais que j’étais incapable de chanter ! (rires) J’ai pris des cours de chant à l’école de musique de Copenhague, j’ai étudié là-bas pendant 3 ans et demi. J’avais des cours de guitare comme cours principal et en 2ème plan j’avais des cours de chant et de théorie musicale. J’ai donc eu une formation assez globale. J’ai aussi pris des cours avant et après, alors oui je me suis vraiment donné du mal! Je pense que ça a marché cependant ! (rires)

Justement te sens-tu plutôt guitariste ou chanteur maintenant? Ou les deux sur un pied d’égalité ?!

C’est dur à dire…En fait je me sens simplement comme un compositeur !

Tu chantes surtout en féroïen. Est-ce que tu penses que c’est quelque chose qui joue en votre avantage ou devient pour votre notoriété un inconvénient ?

La plupart des gens disent que les chansons en féroïen sont mieux parce que ça fait plus “authentique”. Peu de gens disent qu’ils préfèrent les chansons en anglais parce qu’ils peuvent chanter en même temps et comprendre ce qu’on dit. Donc je pense que notre langue maternelle joue en notre avantage.

Votre chanson la plus populaire semble être « Hail To The Hammer ». Vous avez même enregistré plusieurs versions de cette chanson. Est-ce que tu penses que c’est votre meilleure chanson ? A ton avis, pourquoi est-elle si populaire ?

Je ne sais vraiment, vraiment pas! C’est une chanson très simple : un refrain accrocheur, des couplets très simples, des riffs accrocheurs aussi…Les gens peuvent chanter avec nous sur cette chanson, donc je pense que c’est la raison principale pour l’aimer (rires)

Votre groupe voit sa popularité augmenter depuis les deux tournées dont nous avons parlé auparavant. Quelle est ton ambition pour TYR dans les mois ou années à venir ?

Et bien, nous sommes en train de travailler sur de nouvelles chansons en ce moment. Je pense que nous allons enregistrer en hiver. Après ça il y’a la tournée américaine, ça continue avec les festivals d’été européens à nouveau. Après ce programme, le nouvel album sortira et nous verrons comment ça se passe, si nous pouvons jouer dans plus de festivals, progresser sur l’affiche…on verra bien !

Que peux-tu nous dire sur le nouvel album “Land”? Quelle a été ton inspiration?

En fait j’ai été inspire par les tournées avec Amon Amarth et Wintersun par exemple. Je ne connaissais pas ces groupes avant de tourner avec eux. J’ai appris à les connaître, eux et leur musique, et maintenant ce sont mes groupes préférés. Je pense aussi qu’avec l’album “Land” nous nous dirigeons encore un peu plus dans le son du métal scandinave qu’avant. C’est devenu un peu moins progressif c’est vrai. Mais si certaines personnes trouvent le son beaucoup moins progressif, je ne suis pas d’accord. Je dirais simplement que le son est plus féroïen, plus traditionnel, et plus scandinave.

Ma dernière question maintenant…Quelle est la question que tu voudrais que je te pose? Qu’est-ce que tu penses qu’il est important de dire ?!

(rires) Je pense que tu devrais me demander ce que les gens pourraient faire pour nous aider…Et bien je pense que le mieux est d’acheter notre super album ! (rires)

Entretien réalisé le 14 octobre 2008 à Pratteln
MySpace Tyr : myspace.com/tyr1



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3