ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview    Nouvelles Du Front   

Uli Jon Roth vit la musique autrement


Uli Jon Roth est l’incarnation de l’artiste hippie, un peu étourdi et fantasque qui, pour cette petite entrevue, aura demandé à son manager de trouver un autre endroit que sa loge, selon lui « pas assez oxygénée » avant de nous emmener dans le catering du Nancy On The Rocks, puis à l’extérieur de l’espace presse, avant de réaliser que ces endroits étaient quelque peu bruyants.

A quelques heures de son show de clôture du festival, nous avons fait le point sur son actualité.

« Je travaille actuellement sur un nouvel album. J’ai écrit les chansons et je vais commencer à enregistrer bientôt. Je fais des festivals cet été… L’un d’eux est dans le cadre du Belgrade Beer Fest, un gros festival avec des milliers de personnes. Il y aura un show ‘allstars’ avec beaucoup de musiciens. Je serai également à Bengalore, en Inde. Il y aura une tournée américaine en automne et une au Japon. […]Je suis en permanence en train d’écrire mon livre pour Sky Academy. J’écris à propos de la musique, des concerts et des mystères de la musique et de leur lien avec la vie. C’est un sujet fascinant. J’ai toujours été intéressé par ces choses-là, la métaphysique de la musique. […]C’est le sujet de ce livre, donner du recul, partager cette connaissance aux jeunes musiciens, mais pas seulement. Ce livre n’est pas que pour les musiciens. »

Nous avons rebondi sur la précédente interview que nous avions réalisée de lui, dans laquelle il avouait préférer composer de la musique qu’en écouter : « Je suis quasi sûr que je n’ai pas écouté de musique depuis la dernière fois que nous nous sommes parlés (NDLR : plus d’un an !). Le fait est que je n’ai même pas de lecteur de CD chez moi ! Le mien s’est cassé il y a des années et mon ordinateur portable ne possède pas de lecteur non plus. De temps en temps, je vais regarder des vidéos sur YouTube, quand on me conseille quelque chose. La dernière chose que j’ai écoutée doit être Katrina And The Waves, elle a gagné l’Eurovision avec la chanson ‘Love Shine A Light’. Elle devait jouer avec moi en festival. J’écoute les groupes qui jouent avec moi en festival. Je le fais quand j’ai ce genre de raison concrète. »

Un rapport à la musique unique, qui ne peut qu’attiser la curiosité quant à ce qu’il pourrait en résulter artistiquement. Une lecture de son livre et une écoute de son prochain album apporteront probablement des éléments de réponse.



Laisser un commentaire

  • raskholnikov dit :

    Au moins il a le look parfaitement cohérent avec son esprit psychédélique 🙂 .
    J’adore son touché, d’ailleurs je n’aime que les albums de Scorpions où il a joué dessus.

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Trivium @ Villeurbanne
    Slider
  • 1/3