ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Vide(o)rdure   

Un mec de Linkin Park fait la musique d’un film… On va plutôt parler du film


Mike Shinoda de Linkin Park a composé la musique d’un film. Et ce n’est même pas l’information la plus intéressante dans cette nouvelle. En fait, on se moquerait presque du fait qu’il ait toujours voulu faire ça, d’avoir enfin trouvé le bon projet, un qui ne lui demanderait pas de sacrifier du temps qu’il consacre normalement à son groupe, comme il le dit sur son blog.

Le plus important, ce n’est pas qu’il est, après Trent Reznor, un autre artiste de notre petit monde musical metallique à venir poser ses partoches sur de la pelloche. Non. Et ça ne nous fera pas oublier, d’ailleurs, qu’on attend surtout d’entendre la prochaine B.O. de l’ami Reznor et son acolyte Atticus Ross pour The Girl With The Dragon Tattoo.

A la rigueur, ce qui est déjà plus intéressant, c’est le fait que cette musique de Shinoda va être collée sur ce nouveau film spécialement pour sa sortie américaine, à la place de celle qui avait – à en croire la fiche IMDB du film – déjà été composée par deux autres compositeurs ; ce qui, vous en conviendrez, est relativement dégueulasse pour ces deux compositeurs qui auront bossé pour rien parce que le public américain ne s’intéressera pas à un film s’il n’y a pas quelque part une star ou un nom connu au générique.

Mais, au fond, c’est peut-être un moindre mal, car aurions-nous entendu parler de ce film sans la participation de Shinoda ? Non. Et nous n’aurions pas découvert cette bande-annonce qui fait bouillir notre testostérone (plus que le clip de Five Finger Death Punch ?).


Ce film, c’est The Raid, production indonésienne écrite et réalisée par Gareth Huw Evans, 1 mètre 93 d’après sa fiche IMDB à lui – je sais, on s’en fout mais ça impressionne encore plus ! Il nous raconte une descente d’une brigade d’intervention de la police (type GIGN ou SWAT) dans un immeuble de quinze étages tenu par un baron de la drogue et abritant junkies, dealers, tueurs et toute une brochette de personnages de bonne compagnie. L’intervention se déroule bien, un temps, puis ça part en cacahuète.

Le speech est super basique pour un film d’action et on en a déjà vu une douzaine d’autres dans ce genre ces dernières années et qui sont passés comme ils sont venus. Mais à voir cette bande-annonce, on a envie de dire que le cinéma d’action et d’arts martiaux asiatique a encore de très beaux jours devant lui tant cet avant-goût de moins de deux minutes nous en met plein la gueule en termes d’idées, de chorégraphie des combats, et qui n’est pas sans nous rappeler, par moments, l’excellente scène de castagne dans le couloir du film coréen Old Boy.

Et la musique ? Elle n’est pas gênante, elle doit donc être bien… Allez, on se remonte les roustons et on attend de voir débarquer un bon film de mecs. Il vient d’être présenté la semaine dernière au festival de Toronto, il sera aussi en compétition au Festival du Cinéma Fantastique de Sitges (Espagne) et au Festival International du film de Pusan (Corée du Sud) en octobre. Et si récompenses il y a, cela devrait accélérer son arrivée dans nos salles obscures, à moins d’avoir à attendre une sortie direct-to-DVD (ce qui serait assez dévalorisant) pour poser ses rétines sur le genre de film d’action qu’on n’espère plus attendre de la part des Ricains mais dont on a tant besoin pour poser un peu son cerveau à côté et se défouler un bon coup.

Animalement vôtre.



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3