ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Girls Girls Girls   

Une femme peut-elle être intègre ?


Hop hop hop on s’arrête tout de suite, je n’y suis pour rien ! Je ne fais que rapporter des propos car jamais, au grand jamais, nous n’aurions eu l’idée – sans Tairrie B. Murphy – de poser une telle question en guise de titre…! Et c’est bien mal nous connaître que d’oser prétendre le contraire…

La chanteuse de My Ruin en a ras la casquette de tous ces groupes à chanteuses qui n’hésitent pas à mettre en avant les « atouts charmes » des demoiselles pour vendre plus… et elle le dit ! Sexe et commerce ont toujours fait bon ménage, et ce depuis la nuit des temps, donc tenir ce discours aujourd’hui en 2010 reste finalement assez original, surtout dans le monde du rock n’roll dont nous parlons si souvent.

Tairrie B. Murphy pense que « la plupart de ces filles sont plus intéressées par devenir « la fille la plus sexy du metal » que d’avoir toute sorte d’intégrité musicale ». Et toc ! Dans un combat de boue entre femelles, Tairrie aurait sans doute déjà mis KO bon nombre de ses camarades de jeu… mais ne nous égarons pas.

Plus sérieusement, Tairrie soulève ici un point important. Aujourd’hui des formations comme Indica ou In This Moment, dont la qualité musicale ne font pas franchement l’unanimité (euphémisme quand tu nous tiens) paraissent être savamment marketées plutôt que plébiscitées pour un talent artistique incontournable. Epica, Nashville Pussy etc. : combien de groupes ayant des filles dans leur line-up utilisent les (qualités) physiques des demoiselles en question à des fins promotionnelles ? Beaucoup, sans conteste.

Cristina Scabbia (Lacuna Coil)

La trajectoire de Lacuna Coil est, à ce titre, particulièrement éloquente. A ses débuts, Cristina Scabbia était timide et réservée sur le plan promo. Et c’est seulement avec le temps qu’elle s’est dévergondée (et dévêtue) – intéressez-vous aux photos des débuts, le contraste est saisissant – pour devenir une icône qui fait maintenant monter la testostérone de bon nombre de représentant de la gente masculine.

Mais est-ce vraiment un problème et cela s’applique-t-il tout le temps ? Car certains groupes, comme Nightwish par exemple, ont connu le succès sans pour autant utiliser une image super sexy de Tarja ou même d’Anette. Finalement on en revient toujours à la même question en fait : doit-on coucher – ou en l’occurrence se déshabiller – pour réussir ? Notre avis est que la réponse est donnée par Simone Simons ci-dessous… !

Et puis l’intégrité c’est quoi en fait ma chère Tairrie ? On a quand même l’impression d’une toute petite once de jalousie par rapport aux succès de tes collègues. C’est vrai quoi, My Ruin n’a pas eu l’impact que beaucoup de groupes à chanteuse ont eu et la critique de la frontwoman, même si elle n’est pas dénuée de fondements, paraît un peu facile tout de même.

C’est d’ailleurs pour cette raison que Tairrie parle d’elle-même de la question de l’impact sur le public : « Ce serait génial si plus de gens connaissaient notre groupe mais d’un côté, pour obtenir un succès commercial et une forme de reconnaissance vous devez parfois vous vendre vous-mêmes pour devenir quelque chose que vous n’êtes pas. Et on ne souhaite pas rentrer dans ce système. Donc je pense que nous continuerons à porter notre croix. »

Une fille légèrement vêtue vend-elle automatiquement son âme au diable du rock n’roll ? Et puis la photo jointe de Tairrie pour illustrer cet article n’est-elle pas éminemment suggestive elle aussi ? Vous en pensez quoi vous les mecs… pardon… les lecteurs ?!

Ghosts And Good Stories, le dernier album de My Ruin, est sorti il y a quelques jours en France.

Ruyter Suys (Nashville Pussy)



Laisser un commentaire

  • Je sais pas si canon est vraiment le terme pour catégoriser Tairrie B… J’aurais plus dit classe de mon côté ^^. Enfin vous me rassurez vous deux, cela va peut-être faire passer l’idée à Doc’ de publier une photo dénudée de moi comme argument commercial 🙂

    [Reply]

  • Bien qu’étant une fille, je rejoins l’avis de Niko. Je n’ai jamais vraiment aimé cette attitude de se dévetir pour vendre, je trouve que ça va beaucoup mieux aux chanteuses de pop-électro qui, à mon avis, n’ont rien d’autre que leur corps.

    Et puis, ne pas se dévetir ne veut pas dire qu’on a pas le droit de porter un décolleté. Elle est très sage cette photo Tairrie

    [Reply]

  • J’en pense que cette Tairrie B. Murphy est beaucoup plus canon sur cette photo que ces autres demoiselles qui font tomber le T-shirt pour vendre des disques *o*

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Tool + Brass Against @ Paris
    Slider
  • 1/3